LA PETITE MAISON TRANQUILLE
Bienvenue à vous dans la petite maison tranquille

forum sur les inventions et liens divers :
bonne route à vous !
ici c'est comme un dictionnaire , les liens sont prit sur des magazines ect !!!
MOT CLÉ
invention, liens, divers, comme, papi, enfants, découvertes, inventions, humours, découverte, jeux, année, 2008, début, téléphone, exemple, , . quiz , liens ,divers , le saviez vous, pourquoi , dit papi ; planet, poèmes, citation, vrai ,faux ,abcd, invention, informatique , juridique,images liens , cuisine liens , astuces livres; cadeaux , emplois liens ,voyages..science , découverte, brocante liens...tout le monde en parles . musique liens; cinéma liens ... actualité ...les inventions concours l’épine ... ,
2012
Bonjour.
 2. 你叫什么名字?
Nǐ jiào shénme míngzi?
Comment t’appelles-tu ?
 3. 这是我的名片。
Zhè shì wǒ de míngpiàn.
Voici ma carte de visite.
 4. 好久不见。
Hǎojiǔ bújiàn.
Ca fait longtemps que nous ne nous sommes pas vus !
fleur

LA PETITE MAISON TRANQUILLE

INVENTION INVENTEUR INVENTION
 
AccueilportailÉvènementsFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 a vos allumettes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fleur

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 71433
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 109712
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: a vos allumettes   Ven 23 Avr 2010 - 20:44


Wiki: Allumette




Une allumette est une petite tige
de bois (de peuplier souvent) ou de carton, destinée à créer une
flamme par friction avec son extrémité enduite d'un
produit chimique inflammable, après
quoi elle n'est plus utilisable.

Le mot « allumette » date des environs de l'an
1200 pour désigner une petite bûche destinée
.
Allumettes de sûreté







Une boîte d'allumettes



Portrait de Lénine en
allumettes.
Œuvre d'Anton Klepke.



Sommaire:
1. Historique
2. Collection
3. Voir aussi
4. Liens externes

1. Historique


1. 1. Les origines



Il a été retrouvé, à Saintes, des
"allumettes" datées du IIe
siècle. Ce sont de petits bâtonnets de bois carbonisés à une
extrémité [1] . On ne sait pas si ces
"allumettes" servaient simplement à transporter une
flamme, à éclairer, ou participaient à la production du feu.

On a connaissance, dès le VIe siècle,
en Chine, de bâtonnets de
pin imprégnés de soufre, qui auraient eu le même usage[réf.
nécessaire]
.

Contrairement aux allumettes actuelles, ces
allumettes au soufre ne peuvent s'enflammer que secondairement,
au contact d'une braise préalablement obtenue par les moyens
classiques (briquet d'acier, par
exemple, déjà connu des Romains).

L'utilisation de ces allumettes au soufre est
très bien décrite dans un poème de Saint-Amand (1594-1661)
[2] :

« Souvent tout en sueur je m'esveille en
parlant,


Je saute hors du lit, l'estomach
pantelant,


Vay prendre mon fuzil, et d'une main
tremblante


Heurtant contre le fer la pierre
estincelante,


Après m'estre donné maint coup dessus les
dois,


Après qu'entre les dents j'ay juré
mille fois,


Une pointe de feu tombe et court dans la
meiche,


R'avivant aussi-tost cette matiere
seiche,


J'y porte l'allumette, et n'osant
respirer


De crainte de l'odeur qui m'en fait
retirer,


Au travers de ce feu puant, bleuastre et
sombre,


J'entrevoy cheminer la figure d'une
ombre...
»

À la lecture de ce passage, on imagine bien le
problème d'arriver dans le noir complet au sortir d'un
cauchemar, à battre le briquet (nommé fusil avant le
XVIIIe siècle), allumer l'amadou,
allumer l'allumette au soufre (qui brûle avec une flamme bleue)
pour pouvoir enfin allumer une bougie.

Ce n'est qu'au début du XIXe siècle que l'on verra pour la première fois
une allumette produire une flamme en un seul temps, par réaction
chimique ou par frottement.
1. 2. Les progrès au XIXe siècle



L'allumette moderne a été inventée en 1805 par K. Chancel, assistant du professeur L.J.
Thénard à Paris. Le mélange inflammable
contenait du chlorate de potassium, du soufre,
du sucre et du caoutchouc. Il
s'enflammait lorsqu'il était plongé dans un petit flacon
d'amiante rempli d'acide sulfurique. Cette sorte
d'allumette, aussi onéreuse que dangereuse, ne rencontra pas un
grand succès.

La première allumette inflammable par friction est
l'invention du chimiste anglais
John Walker en 1827. Il reprit des travaux infructueux menés par
Robert Boyle, en 1680, sur l'utilisation du phosphore et du soufre. Walker mit au point un
mélange de sulfure d'antimoine
(III), de chlorate de potassium, gomme et
d'amidon, qui pouvait s'enflammer
en frottant sur une surface rugueuse. Les premières allumettes,
brevetées par Samuel Jones, furent commercialisées sous le nom de
lucifers. Elles présentaient
d'importants défauts, la flamme étant instable et la réaction
trop violente. De plus, l'odeur qu'elles produisaient était
désagréable. Malgré ces difficultés d'utilisation, on considère
que ces premières allumettes contribuèrent à l'augmentation du
nombre de fumeurs[réf.
nécessaire]
.

En 1831, le Français
Charles Sauria ajouta du phosphore
blanc afin d'atténuer l'odeur. Ces nouvelles allumettes,
qui devaient être conservées dans une boîte hermétique, gagnèrent
en popularité. L'Allemand Jakob Friedrich Kammerer fut à
l'origine de leur production industrielle en 1832. Malheureusement, ceux qui travaillaient à leur
fabrication furent atteints par des maladies osseuses, en particulier au niveau des
mâchoires, liées à l'exposition
au phosphore blanc. Après une campagne dénonçant ces pratiques, qui
menaient à des infirmités graves, défigurantes et parfois
mortelles, des actions législatives contraignirent l'industrie à changer de méthode et à protéger
les ouvriers.
1. 3. L'allumette de sûreté



L'allumette de sûreté, encore appelée «
allumette suédoise » en raison de la nationalité suédoise de son inventeur Gustaf Erik Pasch,
date de 1844. La « sûreté » provient du fait
qu'elle nécessite un grattoir spécial, dont les éléments
chimiques interagissent avec ceux de l'extrémité de
l'allumette pour s'enflammer. Le grattoir est composé de
poudre de verre et de phosphore rouge,
tandis que l'extrémité de l'allumette est enduite de
sulfure d’antimoine, de dioxyde de manganèse et de chlorate de
potassium. La chaleur engendrée par le frottement transforme le
phosphore rouge en phosphore blanc, qui à son tour contribue à
l'inflammation de l'allumette. Une société américaine
développa un procédé similaire et le breveta en 1910.
1. 4. Un monopole d'État en France
pendant 120 ans




En France, les allumettes ont relevé d'un
monopole de l'État entre 1872 et 1992, suite au trop faible
rendement de la taxe prévue sur les allumettes par une loi de 1871,
devant améliorer les finances
publiques
nationales éprouvées par la guerre franco-allemande de
1870
. D'un tissu artisanal, le secteur est donc rapidement
passé à une organisation industrielle unitaire, le monopole étant
affermé à la Société Générale des
Allumettes Chimiques. En 1935, il est pris
en charge par le
Service d'exploitation industrielle des tabacs et des
allumettes
, qui devient en 1980 une
société anonyme, la

SEITA
, privatisée en 1995,
aujourd'hui fusionnée dans Altadis.
Le monopole fut levé entre 1990 et 1992, après plusieurs recommandations de la Commission européenne entre
1974 et 1987
[3] , [4]
,
[5] .
2. Collection


Collection d'allumettes américaines



Allumettes Supersonique (1985-1986 CONCORDE)




La collection des boîtes d'allumettes porte le
nom de philuménie. Elle est
pratiquée de longue date par d'infatigables chercheurs, évoqués
par Anatole France, Le Crime
de Sylvestre Bonnard, membre de l'Institut

[6] .
2. 1. Allumettes anciennes



C'est en Autriche, en 1833 que s'établit la
première fabrique d'allumettes chimiques à base de phosphore.
Elles étaient tellement inflammables que le cahot des voitures de
transport suffisait à les faire prendre[réf.
nécessaire]
. Aussi dans la plupart des États allemands se
décida-t-on à en interdire l'usage jusqu'en 1840, époque où
Preshel inventa sa fameuse[réf.
souhaitée]
pâte composée de gomme épaisse de chlorure de
potasse, de phosphore et de bleu de Prusse. Plus tard ce chimiste
remplaça même le chlorate par l'oxyde pur (peroxyde de plomb,
qui ne fait pas explosion).
2. 2. Allumettes contemporaines


2. 2. 1. Allumettes pour la
poche



2. 2. 2. Allumettes-tempête



Les allumettes-tempête peuvent être enflammées au
dehors, même par très grand vent. Elles sont très appréciées des
marins et des campeurs mais aussi des pisteurs secouristes. La tête
inflammable, très reconnaissable, est beaucoup plus volumineuse que
celle des allumettes classiques. Elles sont également très
résistantes à l'humidité. [7]
2. 2. 3. Allumettes traitées contre
l'humidité




Ces allumettes sont moins chères que les
précédentes ; elles sont conçues pour résister à l'humidité,
mais elles ne s'allument pas en plein vent.
2. 2. 4. Allumettes en boîtes
étanches




Des boîtes étanches à vis permettent de conserver
les allumettes au sec par tout temps et même en immersion. On peut
les garnir d'allumettes spéciales ou ordinaires.
2. 3. Allumettes par nationalité


2. 3. 1. Belgique



Union Match est une
compagnie allumettière belge.
2. 3. 2. Italie



Les allumettes de cire
(fiammiferi cerini) sont de minuscules allumettes de
papier de cellulose pure paraffinée, ayant un aspect de mini-cierge de
cire. Très populaires, peu encombrantes et résistant bien à
l'humidité, elles demandent une certaine dextérité pour être
allumées sans se plier : il faut les pincer entre les deux ongles
du pouce et de l'index, très près de la partie inflammable. Les
boîtes sont en carton
décoré à glissière, avec un rabat empêchant la chute accidentelle
des allumettes et parfois même un élastique permettant la fermeture
automatique du tiroir. [8]
3. Voir aussi



Wikimedia Commons propose
des documents multimédia libres sur
[/commons/Category:Matches?uselang=fr les
allumettes]
.


4. Liens externes



4. 1. Notes et références




  1. Nima Saedlou, Monique Dupéron, Utilisation de
    résineux dans l’artisanat du bois en Gaule romaine

  2. Oeuvres complètes de Saint Amand, nouvelle
    édition ,1855 p 84.
  3. Historique de Flamup, branche allumette de la
    SEITA

  4. Histoire de l'allumette (site
    perso)

  5. 87/389/CEE: Recommandation de la Commission
    du 3 juillet 1987
    sur EUR-Lex
  6. Lire ici, p. 312 : Anatole France, Le Crime de Sylvestre Bonnard,
    membre de l'Institut
    , BNF Gallica
  7. (it) Site du fabricant italien Technomatch
  8. (it) Site du fabricant italien Technomatch


Catégories: Article à référence
souhaitée
, Portail:Chimie/Articles
liés
, Portail:Économie/Articles
liés
, Portail:Industrie/Articles
liés
, Feu
Autres langues: English, Русский, Deutsch, Español, Italiano, 日本語, Nederlands, 中文, Polski, Português, Esperanto, Plus


L'article “Allumette" fait
partie de l'encyclopédie
Wikipédia
. Ce texte est disponible sous les termes de la
licence Creative Commons
Attribution/Share-Alike License
.
Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
Fleur

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 71433
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 109712
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: a vos allumettes   Ven 23 Avr 2010 - 20:49


HISTORIQUE



L'allumette existe depuis de
nombreux siècles et ne servait qu'à transporter le feu. Mais vers 1830 un
anglais WALKER invente l'allumette à bout chimique mais d'un usage dangereux.
C'est le français SAURIA qui est considéré comme le découvreur de
l'allumette à friction. La boite d'allumette est née.


Par la suite des
perfectionnements sont apportés en Autriche, en Allemagne et en Suède où le
phosphore rouge dit amorphe rend plus sûr l'utilisation des allumettes.


Par le jeu de la concurrence
entre les différents fabricants européens de nombreuses variétés de
vignettes de boîtes d'allumettes vont voir le jour.




Depuis son invention jusqu'à la loi du 2 Août
1872 les allumettes et les boîtes sont fabriquées par des sociétés
particulières privées réparties dans la France entière.


En 1870 l'état souhaite taxer cette production
mais devant le faible rendement propose la loi sur le monopole de 1872,
engendrant la disparition de toutes les fabriques.




Le monopole d'état attribue
une concession à la Société Générale des Allumettes Chimiques


CGAC



qui parfois reprend purement et simplement
quelques usines existantes avant le monopole après indemnisation.




En 1885 cette concession est dénoncée et
attribuée


à la Compagnie Générale des Allumettes
Chimiques pour la France et l'Etranger


CGACFE



laquelle existera jusqu'en 1889.



Le décret du 31 12 1889 dévolue le monopole
à l'Administration des Manufactures de l'Etat (Exploitation directe par
l'état) à compter du 1 1 1890 en liaison avec l'administration des
contributions indirectes




Cette organisation va perdurer jusqu'en
1935 mais de 1918 -1935 le monopole fera appel en complément à des
importations suédoises de la société KREUGER pour satisfaire la demande.




Le 1 10 1935 le monopole est transféré à la
caisse autonome d'amortissement rejoignant le monopole des tabacs SEIT qui
devient SEITA , Service d'Exploitation Industrielle des Tabacs et Allumettes.




En 1959 Le SEITA devient établissement public
à caractère industriel et commercial.


En 1980 le SEITA devient la SEITA (Société
d'exploitation industriel des tabacs et allumettes) société anonyme à
capitaux d'état.




Entre 1990-92 le monopole des allumettes en France
est levé. Des
fabricants étrangers ont pu commercialiser leur production d'allumettes
notamment la société CRICKET avec les allumettes FEUDOR de la société
SWEDISH MATCH.




En 1995 la SEITA est privatisée puis en l'an
2000 s'associe avec la société espagnole des tabacs pour devenir ALTADIS




Au 1 1 2001 la fabrication des allumettes va
être vendue et séparée de la production des tabacs pour devenir FLAM'UP


--------



Philuménie

ASSOCIATION FABRICANTS
NOUVEAUTES FLAM'UP
NOUVEAUTES FEUDOR
DITES

Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
Fleur

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 71433
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 109712
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: a vos allumettes   Ven 23 Avr 2010 - 20:50


Avant d'aborder les fabricants actuels et
anciens,



je vous annonce que le livre
paru en avril 2004 dont voici le titre et une illustration est toujours
disponible









Cet ouvrage est réalisé d'après les archives de
l'auteur,



Mme Anne Marie de RAIGNIAC


descendante des Caussemille.





Vous pouvez réserver ce livre, format 24 x32 cm
, brochée, dos cousu , 144 pages, 100 photographies (noir et blanc et couleur)



Auprès des Editions de




La Chevillonnière


85480 St-Hilaire le Vouhis


T : 02 51 34 79 98




Tel 02 51 34 79 98 email
raigniac@wanadoo.fr


Prix de 39 euros (port compris)

















Les principaux fabricants d'allumettes pour la
France sont:




FLAM'UP

FEUDOR

KLM

EUROTRA

TUNISIE (Importation de la société pipière
française)




Chaque fabriquant produit une gamme se
différenciant par la taille des allumettes et le format des boites.




FLAM'UP ex SEITA ne dispose plus que d'une usine à
SAINTINES (60) depuis 1890 après avoir disposé de neuf fabriques.


PANTIN - AUBERVILLIERS 1890 à 1961

MARSEILLE LE PRADO 1890 à 1961

BEGLES - BORDEAUX 1890 à 1967

BLENOD PONT A MOUSSON 1890 à 1893

AIX EN PROVENCE 1894 à 1972

MACON 1943 à ?

METZ 1945 à 1966

TRELAZE ? à 1981

Flam'up
dispose d'un site WEB sous la référence


http://www.flamup.com

Feudor ne dispose pas encore d'un site

FEUDOR ne dispose pas d'usine en France mais
d'un dépôt à RILLIEUX LA PAPE 69 ( près de Lyon) et proposent des productions
de SWEDISH MATCH




Les autres fabricants sont des importateurs.



Avant ces illustres marques et le monopole de
1872 quelques 550 fabricants particuliers existaient.


Les plus célèbres sont:

ROCHE Alphonse

CAUSSEMILLE Toussaint

ROCHE et Cie

mais encore:

Coignet, Mallet, Cazeaux § Cezar, Malbec,
Delacourcelle, Lavigne, Car,Angelin, Eydoux, Courtois, Meiffren, Amphoux,
Marquis, Larroche, Conio, Dupuy,Vachier


et cette liste n'est pas exhaustive.



Il existe également de nombreuses sociétés
commerciales fabriquant des boites d'allumettes publicitaires. Ces fabricants
se procurent les allumettes auprès des grandes sociétés présentes en France
, Belgique ou Japon et habillent les boites en fonction des désirs des clients.









Philuménie

HISTOIRE ASSOCIATION
DITES NOUVEAUTES
FLAM'UP
NOUVEAUTES
FEUDOR
Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: a vos allumettes   

Revenir en haut Aller en bas
 
a vos allumettes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maquettes totalement en allumettes
» andersen la petite fille et les allumettes
» [Dico rêves] Allumettes
» Les allumettes chimiques.
» Les Petits Bonshommes Allumettes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA PETITE MAISON TRANQUILLE  :: les inventions,72!fleur! :: 72 invention!fleur!construction :: Inventions des A-
Sauter vers: