LA PETITE MAISON TRANQUILLE
Bienvenue à vous dans la petite maison tranquille

forum sur les inventions et liens divers :
bonne route à vous !
ici c'est comme un dictionnaire , les liens sont prit sur des magazines ect !!!
MOT CLÉ
invention, liens, divers, comme, papi, enfants, découvertes, inventions, humours, découverte, jeux, année, 2008, début, téléphone, exemple, , . quiz , liens ,divers , le saviez vous, pourquoi , dit papi ; planet, poèmes, citation, vrai ,faux ,abcd, invention, informatique , juridique,images liens , cuisine liens , astuces livres; cadeaux , emplois liens ,voyages..science , découverte, brocante liens...tout le monde en parles . musique liens; cinéma liens ... actualité ...les inventions concours l’épine ... ,
2012
Bonjour.
 2. 你叫什么名字?
Nǐ jiào shénme míngzi?
Comment t’appelles-tu ?
 3. 这是我的名片。
Zhè shì wǒ de míngpiàn.
Voici ma carte de visite.
 4. 好久不见。
Hǎojiǔ bújiàn.
Ca fait longtemps que nous ne nous sommes pas vus !
fleur

LA PETITE MAISON TRANQUILLE

INVENTION INVENTEUR INVENTION
 
AccueilportailÉvènementsFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La sophrologie est une science

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fleur

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 71433
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 109712
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: La sophrologie est une science   Lun 24 Aoû 2009 - 19:41


La sophrologie est une science à pratiquer et à vivre...




La sophrologie est une thérapie dotée de solides principes de fonctionnement, d'une méthodologie précise et d'une éthique rigoureuse, basée sur des méthodes de relaxation comme le Trainning Autogène de Schultz, Jacobson ou en encore Vittoz,
associées à des techniques anciennes et modernes occidentales. Elle est
mise au service de toute personne désireuse d'optimiser ses capacités,
de la préparation à la naissance jusqu'à l'accompagnement en fin de vie.

Il s'agit d'un outil de développement personnel issu
d'un ensemble de techniques de relaxation basé sur des exercices
dynamiques inspirés du yoga, liés à la respiration, notamment
abdominale et à des visualisations
positives.

C'est une technique douce et efficace dans l'approche des problématiques individuelles.
A la fois science et philosophie, la sophrologie est un art de vivre.
Elle vise par un entrainement quotidien, une détente progressive et
récupératrice, le rétablissement de l'harmonie Corps-Esprit en
développant l'autonomie de l'individu, et ses capacités à se libérer de
ses blocages et de ses limites.





Le mot Sophrologie vient du grec ancien :

Sos : Harmonie Phren : Conscience Logos : étude





















HISTORIQUE DE LA SOPHROLOGIE

La sophrologie a été mise au point par un neuropsychiatre : Pr Alfonso Caycedo en 1960.

Recherchant
à soulager ses patients internés par des traitements moins agressifs,
il s'est inspiré lors de ses voyages en extrême Orient, du Yoga hindou,
du Zen japonais et de la méditation tibétaine, et les a adaptés à la
culture et à la société occidentale.

C'est
ainsi qu'est née la Sophrologie qui est une science qui étudie la
conscience de ses sensations, de son corps et de ses émotions pour une
meilleure connaissance de soi et de son comportement. En élargissant
son champ de conscience, le sujet développe sa réceptivité et ainsi sa
façon d'appréhender les autres, le monde et lui même.

Jusqu'au
début du XXIème siècle, la sophrologie était très largement utilisée en
milieu clinique et thérapeutique. Elle présente aujourd'hui un
caractère pédagogique (préparation aux compétitions, examens...),
social et préventif.



La sophrologie est la clé de l'équilibre entre l'homme et son cadre de vie.



Dernière mise à jour de cette rubrique le 28/03/2009
Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
Fleur

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 71433
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 109712
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: La sophrologie est une science   Lun 24 Aoû 2009 - 19:42


Pour rester en bonne santé




" La bonté d'esprit, la bonté de coeur, des sentiments chaleureux, c'est cela qui compte le plus." (l'actuel DALAÏ-LAMA)

Vers un objectif positif :
On peut passer à coté de sa vie si l'on n'entraine pas son esprit à percevoir ce qu'il y a de gratifiant et de joyeux.
Le
rôle central de la psychologie scientifique devrait être d'aider à
trouver cet équilibre vers le positif. Depuis la naissance de la
psychologie moderne, il y a cent ans, la définition de la santé mentale
s'est limitée à la "réduction des troubles neuropsychiatriques". Il y a
encore 10 ans, 90% des articles scientifiques en psychologie étaient
consacrés aux troubles comme l'angoisse et la dépression. La
psychiatrie biologique conçoit la sérénité comme un fragile équilibre
de neurotransmetteurs toujours à se dérégler. Dans cette psychologie
classique, l'individu n'est que la résultante de conflits de l'enfance,
d'instincts malsains plus ou moins jugulés et de forces biologiques
qu'il ne contrôle pas. La nouvelle psychologie est
aujourd'hui tout autre. Il ne s'agit plus d'aider les gens à passer de
-5 à 0 sur l'échelle de satisfaction, mais de permettre à chacun de
passer de 0 à +5. La psychologie positive s'intéresse à ce qui rend les gens heureux.

Son objectif : développer
la capacité d'aimer et d'être aimé, donner du sens à nos actions, être
responsables de ce que nous pouvons changer, être résilients face à ce
que nous ne pouvons pas éviter.

Les
premières grandes études de la psychologie positive ouvrent des
perspectives facilement praticables : elles nous demandent, par
exemple, de noter dans un journal (au moins une fois par semaine) les
événements les plus positifs que nous ayons vécus et comment nous y
avons contribué. Après
seulement six semaines, à peu près le même temps que celui qui est
nécessaire à l'action d'un antidépresseur, la satisfaction que nous
procure notre vie s'est considérablement améliorée.

La simple poursuite du plaisir, selon Seligman, ne conduit pas à un bien être durable.
Ce qui construit le bonheur, ce serait l'engagement dans une relation
amoureuse, une famille, un travail, une communauté ou de donner du sens
à son action : se servir de ce que l'on a de meilleure en soi pour
contribuer au bien être des autres. Mais le message le plus important
de la nouvelle psychologie est que nous
avons tous en nous une aptitude naturelle au bonheur, et dans une large
mesure, il nous appartient de décider si nous allons ou non lui donner
sa chance.





La bienveillante intimité envers soi même :
Après
plusieurs épisodes de dépression et afin d'éviter de rechuter, une
solution originale : éviter à la fois les ruminations dépressives et
les distractions temporaires. Ni combattre ni fuir. Adopter plutôt, chaque fois que les sensations physiques et les idées noires se présentent, les instructions suivantes :

"asseyez
vous, le dos droit, sur le bord d'une chaise, mains sur les cuisses,
dans une position confortable et digne. Portez votre attention sur les
sensations que vous éprouvez dans votre corps, en trouvant une image ou
des mots qui décrivent au mieux la nature de ce que vous ressentez.
S'il vous vient à l'esprit des idées ou de quelconques pensées,
observez-en la nature. Laissez-les se dissiper, puis repérez simplement
l'idée ou la pensée qui vient à sa suite. Ne les jugez pas "bonnes" ou
"mauvaises", contentez-vous simplement de les noter. Quand vous
remarquerez que vous vous êtes laissé embarquer par un enchaînement de
pensées, rattachez votre attention sur votre respiration et voyez quel
nouveau flux de pensées essaie de prendre la place du précédent. Il
s'agit uniquement d'apprendre à faire l'expérience consciente de ce qui
se passe ici et maintenant pour vous.

Poser la question "comment", c'est offrir une forme de bienveillance qui ouvre la porte de l'intimité. A l'université anglaise de Cambridge, le Pr John D.Teasdale a démontré que des patients ayant eu plusieurs épisodes de dépression pouvaient apprendre à développer cette intimité avec eux-mêmes.
Nous
devons tous apprendre à développer cette bienveillance intimité avec
nous mêmes et avec les autres. Il nous faut donc commencer simplement
en évitant les intimidants "pourquoi" et en faisant confiance à
l'intelligence sensible qui répondra à tous nos bienveillants "comment".


Eloge de l'authenticité :
Même
lorsque nous souffrons parce que notre rôle social n'est pas ou n'est
plus en phase avec ses valeurs et nos aspirations, il est terriblement
difficile de se libérer, difficile de cesser de se conformer à ce que
nous croyons que l'on attend de nous. Pourtant, Aristote déjà parlait du processus "d'autoaccomplissement" de l'homme. Selon lui, chaque être vivant est comme une graine qui doit devenir une plante unique. Chaque être humain doit donc aller au bout de son processus d'accomplissement et devenir tout ce que son potentiel lui permet.

Plusieurs auteurs concluent que, pour fonctionner au mieux, notre système immunitaire a besoin de sentir que nous vivons en accord avec nous même, que nous sommes authentiques, au risque de déplaire au groupe dans lequel nous vivons.
Mais le courage d'être soi, semble faire partie du processus de la vie elle-même, jusque dans nos cellules. A chacun de relever ce défi que nous lance la biologie.


De la souplesse face au stress :
L'accumulation
chronique d'anxiété et de stress fait mal à notre corps, enraye notre
bonne humeur, encrasse nos artères, fait monter notre tension
artérielle, attaque nos neurones, réduit nos capacités de mémoire et de
concentration. C'est elle qui fait baisser nos défenses immunitaires et
nous rend plus fragiles aux rhumes comme, sans doute, au cancer. C'est
elle, enfin, qui nous ferait grossir et prendre des rides plus vite.

Conclusion : c'est dans la façon dont nous passons nos journées, pas nos loisirs, que tout se joue...
Pour
gérer correctement le stress, il ne faut donc pas attendre les
vacances, mais réagir dans l'instant. Dés que l'on commence à se
contracter, il nous faut aussitôt se réajuster : respiration plus
lente, plus profonde, relâchement des épaules, cou plus droit,
concentration sur la sensation de douceur dans la potrine qui
accompagne le mouvement de l'air, concentration sur un souvenir
agréable... C'est ce que nous enseigne la sophrologie, pour une harmonisation intérieure.

C'est
peut-être à cela que servent les vacances : créer des souvenirs
agréables avec lesquelles se ressourcer lorsqu'elles sont derrière nous.


L'OMS
définit la santé comme un "état de complet bien-être physique, mental
et social, qui ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou
d'infirmité".
Dernière mise à jour de cette rubrique le 23/03/2009


Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
Fleur

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 71433
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 109712
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: La sophrologie est une science   Mar 21 Déc 2010 - 22:30

ok
Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La sophrologie est une science   

Revenir en haut Aller en bas
 
La sophrologie est une science
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Sophrologie Caycédienne en théorie.
» Sophrologie pour enfant dès 4ans
» Recherche livre sophrologie avec exercices pratiques svp
» Qu'est-ce que la sophrologie?
» Que penser de la sophrologie ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA PETITE MAISON TRANQUILLE  :: mon pote guy gilbert :: guy gilbert :: le boudha-
Sauter vers: