LA PETITE MAISON TRANQUILLE
Bienvenue à vous dans la petite maison tranquille

forum sur les inventions et liens divers :
bonne route à vous !
ici c'est comme un dictionnaire , les liens sont prit sur des magazines ect !!!
MOT CLÉ
invention, liens, divers, comme, papi, enfants, découvertes, inventions, humours, découverte, jeux, année, 2008, début, téléphone, exemple, , . quiz , liens ,divers , le saviez vous, pourquoi , dit papi ; planet, poèmes, citation, vrai ,faux ,abcd, invention, informatique , juridique,images liens , cuisine liens , astuces livres; cadeaux , emplois liens ,voyages..science , découverte, brocante liens...tout le monde en parles . musique liens; cinéma liens ... actualité ...les inventions concours l’épine ... ,
2012
Bonjour.
 2. 你叫什么名字?
Nǐ jiào shénme míngzi?
Comment t’appelles-tu ?
 3. 这是我的名片。
Zhè shì wǒ de míngpiàn.
Voici ma carte de visite.
 4. 好久不见。
Hǎojiǔ bújiàn.
Ca fait longtemps que nous ne nous sommes pas vus !
fleur

LA PETITE MAISON TRANQUILLE

INVENTION INVENTEUR INVENTION
 
AccueilportailÉvènementsFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

  Irena Sendlerowa histoire

Aller en bas 
AuteurMessage
Fleur

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 73859
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 112680
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Irena Sendlerowa histoire    Mar 3 Avr 2018 - 22:27

Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
Fleur

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 73859
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 112680
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Irena Sendlerowa histoire    Mar 3 Avr 2018 - 22:27

Irena Sendlerowa (Irena Sendler), née Krzyżanowska, le 15 février 1910 à Varsovie et morte le 12 mai 20082 à Varsovie, est une résistante et une militante polonaise qui sauva 2 500 enfants juifs et qui fut déclarée Juste parmi les nations en 1965.



Irena Sendlerowa grandit à Otwock, dans une banlieue ouvrière de Varsovie. 

Elle a deux ans lorsque sa famille passe de Varsovie à Otwock où son père, un médecin engagé dans l’action sociale auprès des familles pauvres, dirige un hôpital avec spa. 

Stanisław Krzyżanowski, le père d'Irena, soigne toutes les personnes.

Irena leur rend visite et ils la connaissent très bien, il est aussi membre du Parti socialiste polonais

lle avait seulement 7 ans quand son père, médecin, est mort du typhus mais ce dernier à tout de même eu le temps de lui enseigner une chose très importante: aider ceux dans le besoin.

Irena a suivi les traces de son père et est ainsi devenue infirmière, par la suite elle a travaillé en tant qu’assistante sociale au Département de la protection sociale de Varsovie, où elle aidait les familles les plus démunies.

C’était l’époque où les juifs étaient persécutés et Irena, bien qu’étant catholique a décidé de leur venir en aide

Mariée à Mieczyław Sendler, elle divorce après la guerre. Elle se remarie avec un autre activiste clandestin, Stefan Zgrzembski : ils ont trois enfants ensemble, deux garçons et une fille qui était encore vivante à la mort d'Irena en 2008.





Durant la Seconde Guerre Mondiale, Varsovie a accueilli le plus grand ghetto pour juifs, ou environ 400 000 d’entre eux étaient enfermés dans la misère la plus totale où la maladie et la famine faisaient des ravages.

Irena en tant que femme dévouée n’a pas pu supporter cette situation insoutenable et a donc rejoint l’organisation secrète Zegota, dédiée à aider les juifs dans la Pologne occupée par les allemands, quitte à risquer sa propre vie.


En décembre 1942, la Commission d’aide aux Juifs la nomme chef du département de l’enfance.

Elle organise le passage clandestin des enfants du Ghetto vers les familles et les institutions à Varsovie, Turkowice et Chotomów (près de Varsovie)

Le 20 octobre 1943, elle est arrêtée par la Gestapo et emmenée à la prison de Pawiak ; malgré les tortures qui la laissent infirme à vie (bras et jambes brisées), elle n’avouera rien sur son réseau ; elle est condamnée à mort. 

Żegota réussit à la sauver en achetant les gardiens de la prison.

Irena recueillit tous les noms des enfants qu'elle avait sortis du Ghetto et garda ces noms dans une jarre en verre enterrée sous un arbre au fond de son jardin, derrière sa maison. 

Après la guerre, elle essaya de localiser tous les parents qui avaient pu survivre et tenta de réunir les familles ; mais la plupart avaient été gazées. 

Les enfants qui avaient été sauvés ont été placés dans des familles d'accueil ou ont été adoptés.

Elle est reconnue Juste parmi les nations par Yad Vashem en 1965.


En 1965, elle a été honorée à Yad Vashem au titre de « Juste parmi les nations ». 

En 1991, elle devient Citoyenne d'Honneur de l’État d'Israël3. En 2003, elle a reçu l’Ordre de l’Aigle blanc, la plus haute distinction civile polonaise. 

En 2007, elle a reçu une distinction de l'Ordre du Sourire, attribuée chaque année à des personnalités œuvrant pour « Le bonheur et le sourire des enfants », prix décerné par des enfants du monde entier. 

En 2009, Irena Sendler a reçu, à titre posthume, le prix humanitaire Audrey-Hepburn ; ce prix nommé ainsi en l'honneur de l'actrice et ambassadrice de l'Unicef est remis à des personnes ou organisations reconnues pour avoir aidé des enfants de manière exceptionnelle.

En mars 2007, le gouvernement polonais de Lech Kaczyński a proposé qu’elle soit élevée au rang d’Héroïne nationale, ce que le Sénat a voté à l’unanimité. 

Le Sénat polonais a en outre recommandé sa candidature au prix Nobel de la paix. 

De santé fragile, Irena Sendler était restée à l'écart des cérémonies qui lui rendirent hommage en 2007, mais elle avait fait lire une lettre par une survivante, Elżbieta Ficowska qu'elle avait sauvé tout bébé en 19426,7. 

Elle avait écrit : « J'appelle tous les gens de bonne volonté à l'amour, la tolérance et la paix, pas seulement en temps de guerre, mais aussi en temps de paix. » 

Elle avait toujours pensé qu'elle n'était pas une héroïne et regrettait d'avoir fait si peu. 

Elle disait aussi : « On ne plante pas des graines de nourriture, on plante des graines de bonnes actions. 

Essayez de faire des chaînes de bonnes actions, pour les entourer et les faire se multiplier ».

Bernard Dan lui rend hommage dans son roman Le Livre de Joseph. 

Tandis qu'Anna Mieszkowska fera éditer en 2004 aux éditions Muza SA de Varsovie, Irena Sendlerowa : La mère des enfants de l'holocauste d'où sera tiré le film The courageous heart of Irena Sendler, réalisé par John Kent Harrison. 

Ce film est sorti aux États-Unis en 2009 avec Anna Paquin dans le rôle principal, et les acteurs Marcia Gay Harden et Nathaniel Parker.

Irena Sendlerowa meurt le 12 mai 2008 a l’âge de 98 ans à Varsovie sans avoir reçu le Prix Nobel ; on garde d'elle un symbole de la résistance face aux horreurs qu'ont pu commettre des êtres humains envers d'autres êtres humains qu'ils considéraient indignes de vivre


Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
 
Irena Sendlerowa histoire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire de la prison Bonne Nouvelle de Rouen
» Histoire des noms de nos navires
» L'histoire du Corps de Marine
» L'histoire de petit Louis
» histoire de paysan normand

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA PETITE MAISON TRANQUILLE  :: petit cinema,histoires! :: petit,ecran,cinema,star!-
Sauter vers: