LA PETITE MAISON TRANQUILLE
Bienvenue à vous dans la petite maison tranquille

forum sur les inventions et liens divers :
bonne route à vous !
ici c'est comme un dictionnaire , les liens sont prit sur des magazines ect !!!
MOT CLÉ
invention, liens, divers, comme, papi, enfants, découvertes, inventions, humours, découverte, jeux, année, 2008, début, téléphone, exemple, , . quiz , liens ,divers , le saviez vous, pourquoi , dit papi ; planet, poèmes, citation, vrai ,faux ,abcd, invention, informatique , juridique,images liens , cuisine liens , astuces livres; cadeaux , emplois liens ,voyages..science , découverte, brocante liens...tout le monde en parles . musique liens; cinéma liens ... actualité ...les inventions concours l’épine ... ,
2012
Bonjour.
 2. 你叫什么名字?
Nǐ jiào shénme míngzi?
Comment t’appelles-tu ?
 3. 这是我的名片。
Zhè shì wǒ de míngpiàn.
Voici ma carte de visite.
 4. 好久不见。
Hǎojiǔ bújiàn.
Ca fait longtemps que nous ne nous sommes pas vus !
fleur

LA PETITE MAISON TRANQUILLE

INVENTION INVENTEUR INVENTION
 
AccueilportailÉvènementsFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 la teurgoule

Aller en bas 
AuteurMessage
01GILBERT
ti protecteur
01GILBERT

Masculin
Nombre de messages : 2802
Localisation : NORMANDIE
Emploi/loisirs : SANS INVALIDITE
Humeur : tojour bonne
Réputation : 0
Points : 8725
Date d'inscription : 23/06/2013

la teurgoule Empty
MessageSujet: la teurgoule   la teurgoule Icon_minitime1Jeu 2 Oct 2014 - 10:10

recette rapide a faire  mais long a cuire
La        Teurgoule
la teurgoule 15x5veq
 
La teurgoule est une spécialité culinaire normande, c’est une sorte de riz au lait,
Le mot teurgoule vient de l’expression « se tordre la goule » (la goule est un terme très employé en Normandie et dans le patois normand , généralement synonyme de bouche ou de figure).
La « teurgoule » est un dessert typiquement normand et surtout bas-normand, à base de lait cru, de riz et de cannelle.

Mais comment diable le riz et la cannelle ont-ils pu s’introduire dans une recette de notre terroir ?

La « teurgoule » est née à l’époque du Roi Louis XIV où la vie n'est guère facile  pour les 22 millions de paysans qui exploitent de petites parcelles sans pouvoir se permettre l'achat d'une charrue. Ils se contentent de l'araire qui ne fait qu'égratigner la terre et ne permet que la culture de l'épeautre, variété de blé dur au très faible rendement. On n'utilise pas encore le fumier et l'on doit pratiquer l'assolement, ce qui diminue encore les surfaces cultivables. De nouvelles denrées alimentaires sont bien proposées, telles les pommes de terre, mais la population, méfiante, n'en veut pas !

Pour combattre les Anglais, Hollandais ou Espagnols, …, le roi a autorisé, par lettres de marques*, ses marins à attaquer les bateaux battants pavillons ennemis et à saisir leur cargaison. Les corsaires  partagent le butin en trois, une part pour le trésor royal, une autre pour l’armateur et le reste, c’est-à-dire les fonds de cale, pour l’équipage. S’agissant des navires arrivés tout droit des Indes,  les fonds de cale se composent principalement de riz et de cannelle, car, de toutes les épices, seule la cannelle n’a pas de valeur et ce parce qu’elle ne change pas le coût de la viande ! Quant au riz, on ne sait pas vraiment quoi en faire !

Les paysans du pays d’Auge souffrant de famine ont rapidement appris à tirer avantage du butin des corsaires honfleurais. Ils ont fait cuire le riz d'abord dans de l'eau en y ajoutant du pain, du sel et du poivre. Mais ce riz est "paddy", c'est-à-dire non décortiqué, et a donc encore son écorce très dure, ce qui exige un long trempage et une longue cuisson pour accèder au coeur du grain et le rendre comestible. Trop cuit ou mal dosé, il se taille en tranche et prend alors le nom de « bourgoule » (« bourré la goule »  pour « gueule »). Au fil du temps, on affine la cuisson, on remplace l'eau par du lait, le pain, par le sucre et le poivre par la cannelle. La texture se modifie : ce n'est plus une bouillie mais une crème que l'on obtient, donnant ainsi naissance à ce merveilleux dessert ! Les terrines sont glissées dans les fours communaux, après la fournée, afin de profiter gratuitement de la chaleur et les augerons affamés se précipitent sur elles à peine sorties du four en se brûlant le palais « à se tordre la goule », d’où la « teurgoule ».


 
 
la teurgoule Aac4eg
recette de la   teurgoule
Ingrédients
100 gr de riz rond
100 gr de sucre cassonade ou sucre blanc
1,5 Litres de lait Entier (ou de lait de Ferme)
1 gousse de vanille
1 pincée de cannelle
1 noisette de beurre


Préparations
Préchauffez votre four à 150°C
Faites bouillir votre lait dans une casserole avec la gousse de vanille, fendue en deux, ensuite, versez le riz rond, le sucre, la cannelle et le beurre.
Mettez au four et faite cuire 3 heures (ou 4 si nécessaire) à feu très doux. (Le mieux étant à 140 °C pendant les deux premières puis 120°C les deux suivantes)
Je remue de temps en temps, une fois toutes les heures par exemple, pour casser la croûte et éviter d’avoir quelque chose de trop homogène
 
 
La terrine en poterie a son importance pour rendre votre teurgoule plus crémeuse. Pour accompagner ce dessert, servez du cidre et de la falu (brioche Normande). La présentation de la teurgoule n'est pas du meilleur effet. Mais c'est un délicieux dessert, très facile à réaliser. Si vous n'aimez pas la cannelle, vous pouvez la remplacer par de la vanille, du caramel etc.
Revenir en haut Aller en bas
http://gccc.forumactif.org/forum
 
la teurgoule
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA PETITE MAISON TRANQUILLE  :: cuisines du jour fleur! :: Vos recettes les génies§§ :: vos recettes les génies-
Sauter vers: