LA PETITE MAISON TRANQUILLE
Bienvenue à vous dans la petite maison tranquille

forum sur les inventions et liens divers :
bonne route à vous !
ici c'est comme un dictionnaire , les liens sont prit sur des magazines ect !!!
MOT CLÉ
invention, liens, divers, comme, papi, enfants, découvertes, inventions, humours, découverte, jeux, année, 2008, début, téléphone, exemple, , . quiz , liens ,divers , le saviez vous, pourquoi , dit papi ; planet, poèmes, citation, vrai ,faux ,abcd, invention, informatique , juridique,images liens , cuisine liens , astuces livres; cadeaux , emplois liens ,voyages..science , découverte, brocante liens...tout le monde en parles . musique liens; cinéma liens ... actualité ...les inventions concours l’épine ... ,
2012
Bonjour.
 2. 你叫什么名字?
Nǐ jiào shénme míngzi?
Comment t’appelles-tu ?
 3. 这是我的名片。
Zhè shì wǒ de míngpiàn.
Voici ma carte de visite.
 4. 好久不见。
Hǎojiǔ bújiàn.
Ca fait longtemps que nous ne nous sommes pas vus !
fleur

LA PETITE MAISON TRANQUILLE

INVENTION INVENTEUR INVENTION
 
AccueilportailÉvènementsFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 l elephant enchaqte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
01GILBERT
ti protecteur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2802
Localisation : NORMANDIE
Emploi/loisirs : SANS INVALIDITE
Humeur : tojour bonne
Réputation : 0
Points : 8725
Date d'inscription : 23/06/2013

MessageSujet: l elephant enchaqte   Jeu 28 Aoû 2014 - 10:06

Quand j’étais petit, j’adorais le cirque, et ce que j’aimais par dessus-tout, au cirque, c’étaient les animaux.

L’éléphant en particulier me fascinait ; comme je l’appris par la suite, c’était l’animal préféré de tous les enfants.

Pendant son numéro, l’énorme bête exhibait un poids, une taille et une force extraordinaires…
Mais toute de suite après et jusqu’à la représentation suivante, l’éléphant restait toujours attaché à un petit pieu fiché en terre, par une chaîne qui retenait l’une de ses pattes prisonnière.

Or ce pieu n’était qu’un minuscule morceau de bois à peine enfoncé de quelques centimètres dans le sol.
Et bien que la chaîne fut épaisse et résistante, il me semblait évident qu’un animal capable de déraciner un arbre devait facilement pouvoir se libérer et s’en aller.
Le mystère reste entier à mes yeux : "Alors, qu’est-ce qui le retient ? Pourquoi ne s’échappe-t-il pas ?"

A cinq ou six ans, j’avais encore une confiance absolue dans la science des adultes.
J’interrogeais donc un maître, un père ou un oncle sur le mystère du pachyderme.
L’un d’eux m’expliqua que l’éléphant ne s’échappait pas parce qu’il était dressé.
Je posais alors la question qui tombe sous le sens : « S’il est dressé, pourquoi l’enchaîne-t-on ? »
Je ne me rappelle pas qu’on m’ait fait une réponse cohérente.

Le temps passant, j’oubliais le mystère de l’éléphant et de son pieu, ne m’en souvenant que lorsque je rencontrais d’autres personnes qui un jour, elles aussi, s’étaient posé la même question.

Il y a quelques années, j’eus la chance de tomber sur quelqu’un d’assez savant pour connaître la réponse :
"L’éléphant du cirque ne s’échappe pas parce que, dès son plus jeune âge, il a été attaché à un pieu semblable."

Je fermais les yeux et j’imaginai l’éléphant nouveau-né sans défense, attaché à ce piquet.
Je suis sûr qu’à ce moment l’éléphanteau a poussé, tiré et transpiré pour essayer de se libérer, mais que, le piquet étant trop solide pour lui, il n’y est pas arrivé malgré tous ses efforts.

Je l’imaginais qui s’endormait épuisé et, le lendemain, essayait à nouveau, et le surlendemain… et tous les jours suivants…
jusqu’à ce qu’un jour, un jour terrible pour son histoire, l’animal finisse par accepter son impuissance et se résigner à son sort.

Cet énorme et puissant pachyderme que nous voyons au cirque ne s’échappe pas, le pauvre, parce qu’il croit en être incapable.
Il garde le souvenir gravé de l’impuissance qui fut la sienne peu après sa naissance.
Et le pire, c’est que jamais il n’a sérieusement remis en question ce souvenir.
Jamais, jamais il n’a tenté d’éprouver à nouveau sa force…

Nous allons de par le monde attachés à des centaines de pieux qui nous retirent une partie de notre liberté.
Nous vivons avec l’idée que « nous ne pouvons pas » faire des tas de choses, pour la simple raison qu’une fois, il y a bien longtemps, quand nous étions petits, nous avons essayé et n’avons pas réussi.
Alors nous avons fait la même chose que l’éléphant, et nous avons gravé ce message dans notre mémoire :
"Je ne peux pas, je n’en suis pas capable et jamais je n’en serai capable."

Nous avons grandi en portant ce message que nous nous sommes imposé à nous-même, et c’est pourquoi nous n’avons plus jamais essayé de nous libérer de ce pieu. (…).
Nous vivons conditionnés par le souvenir de celui qui n’existe plus, qui ne fut pas capable.

La seule façon pour toi de savoir si tu peux y arriver, c’est d’essayer à nouveau en y mettant tout ton cœur…
TOUT ton cœur ! »


Histoire tirée d’un livre de Jorge BUCAY : "Laisse-moi te raconter… les chemins de la vie" (éditions "Oh!")
Revenir en haut Aller en bas
http://gccc.forumactif.org/forum
 
l elephant enchaqte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SdkfZ 184 Ferdinand/Elephant
» Elephant man le film?
» L'apaisement de l'esprit
» Les étapes du calme mental
» Le fruit du Baobab

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA PETITE MAISON TRANQUILLE  :: mon pote guy gilbert :: guy gilbert :: poèmes et inventions-
Sauter vers: