LA PETITE MAISON TRANQUILLE
Bienvenue à vous dans la petite maison tranquille

forum sur les inventions et liens divers :
bonne route à vous !
ici c'est comme un dictionnaire , les liens sont prit sur des magazines ect !!!
MOT CLÉ
invention, liens, divers, comme, papi, enfants, découvertes, inventions, humours, découverte, jeux, année, 2008, début, téléphone, exemple, , . quiz , liens ,divers , le saviez vous, pourquoi , dit papi ; planet, poèmes, citation, vrai ,faux ,abcd, invention, informatique , juridique,images liens , cuisine liens , astuces livres; cadeaux , emplois liens ,voyages..science , découverte, brocante liens...tout le monde en parles . musique liens; cinéma liens ... actualité ...les inventions concours l’épine ... ,
2012
Bonjour.
 2. 你叫什么名字?
Nǐ jiào shénme míngzi?
Comment t’appelles-tu ?
 3. 这是我的名片。
Zhè shì wǒ de míngpiàn.
Voici ma carte de visite.
 4. 好久不见。
Hǎojiǔ bújiàn.
Ca fait longtemps que nous ne nous sommes pas vus !
fleur

LA PETITE MAISON TRANQUILLE

INVENTION INVENTEUR INVENTION
 
AccueilportailÉvènementsFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

  Une cyberattaque SOS fleur!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
musique

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4394
Localisation : france
Emploi/loisirs : marche
Humeur : bonne
Réputation : 0
Points : 7005
Date d'inscription : 18/03/2010

MessageSujet: Une cyberattaque SOS fleur!   Mer 27 Mar 2013 - 22:31

cafe

Une cyberattaque


Une cyberattaque ciblant une entreprise européenne recensant les spams est l'une des plus importantes jamais vues à ce jour, ont indiqué mercredi des experts en sécurité informatique, l'un d'eux assurant même qu'elle affectait le fonctionnement du réseau internet. (c) Afp
WASHINGTON (AFP) - Une cyberattaque ciblant une entreprise européenne recensant les spams est l'une des plus importantes jamais vues à ce jour, ont indiqué mercredi des experts en sécurité informatique, l'un d'eux assurant même qu'elle affectait le fonctionnement du réseau internet.

Les pirates ont visé Spamhaus, un groupe basé à Genève qui publie des "listes noires" d'adresses de spams dont se servent les messageries pour filtrer les courriels indésirables.
Revenir en haut Aller en bas
musique

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4394
Localisation : france
Emploi/loisirs : marche
Humeur : bonne
Réputation : 0
Points : 7005
Date d'inscription : 18/03/2010

MessageSujet: Re: Une cyberattaque SOS fleur!   Mer 27 Mar 2013 - 22:32

cafe

L'attaque a surchargé le réseau mondial, ce qui a vraisemblablement eu des répercussions sur internet, selon Matthew Prince, de la société américaine de sécurité informatique CloudFlare.

Ce piratage informatique à grande échelle a commencé la semaine passée, selon Spamhaus, après que le groupe a placé sur sa liste noire un site internet néerlandais, Cyberbunker.

Ce dernier s'est plaint d'être présenté par Spamhaus comme un paradis de la cybercriminalité et des spams: "Bien sûr, Spamhaus n'a pas été en mesure de prouver ses allégations", a relevé le site néerlandais.

L'origine du piratage n'a pas été identifiée, mais selon la BBC Spamhaus a mis clairement en cause Cyberbunker, qui aurait pu être aidé par des pirates informatiques issus de pays d'Europe de l'est.

Le New York Times cite quant à lui Sven Olaf Kamphuis, qui se présente comme le porte-parole des pirates et affirme que Cyberbunker a agi en représailles contre Spamhaus, qui "abuse de son influence".

Spamhaus a demandé assistance à la firme CloudFlare pour résoudre ce problème.

M. Prince a précisé que cette attaque informatique, dans laquelle les sites sont bombardés de demandes pour tenter d'en perturber le fonctionnement, était "l'une des plus importantes jamais répertoriées".

Ainsi, ces derniers jours, a-t-il ajouté, "nous avons vu des encombrements, principalement en Europe où la plupart des attaques étaient concentrées, qui ont touché des millions de personnes même s'ils ne surfaient pas sur des sites en rapport avec Spamhaus ou CloudFlare".

Une attaque 10 fois plus grande

"Si internet vous semblait un peu apathique ces derniers jours en Europe, c'est probablement une des raisons qui peuvent expliquer ces ralentissements", a ajouté M. Prince, constatant que cette attaque était différente de celles auxquelles il a affaire habituellement.

"C'est comme s'ils utilisaient des bazookas et les événements de la semaine passée montrent les dommages que ça peut causer", a-t-il ajouté. "Ce qui est troublant c'est que comparé à ce qu'il est possible de faire, cette attaque est en fait relativement modeste".

Un porte-parole d'une autre firme de sécurité informatique, Akamai, a lui aussi constaté qu'au vu des données disponibles, "l'attaque est vraisemblablement la plus importante dont on a jamais fait état de manière officielle".

"Cette cyberattaque est en effet très importante", a reconnu Johannes Ullrich, de l'institut de technologie américain SANS, évoquant une attaque "10 fois plus grande que des attaques similaires dans un passé récent". "Mais à ce stade, je ne peux pas assurer que cela affecte internet de manière générale", a-t-il dit à l'AFP.

Spamhaus, qui a aussi des bureaux à Londres, sillonne internet pour fournir aux grands opérateurs des listes régulièrement actualisées de sites qui envoient des spams. CloudFlare estime que Spamhaus est "directement ou indirectement responsable du filtrage quotidien de 80% des spams".

"Même si nous ne savons pas exactement qui se cache derrière cette attaque, Spamhaus s'est fait plein d'ennemis ces dernières années", a encore noté Matthew Prince.

"Nous sommes fiers de la manière dont notre réseau a géré un tel piratage massif et nous travaillons avec nos partenaires pour nous assurer qu'internet dans son ensemble peut faire face à ce type de menace", a-t-il conclu.
Revenir en haut Aller en bas
musique

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4394
Localisation : france
Emploi/loisirs : marche
Humeur : bonne
Réputation : 0
Points : 7005
Date d'inscription : 18/03/2010

MessageSujet: Re: Une cyberattaque SOS fleur!   Mer 27 Mar 2013 - 22:34

cafe

L'organisation Spamhaus, qui milite contre le spam sur Internet, est victime d'une attaque d'une ampleur rarement vue, qui entraîne une congestion sur les réseaux.


PUBLICITÉ

Figaro Store
Les Unes emblématiques depuis 1870
Je découvre1/5
Si Internet vous a semblé un peu plus lent que d'habitude ces derniers jours, votre fournisseur d'accès n'est peut-être pas à blâmer. Selon le spécialiste des réseaux CloudFlare, une bataille homérique se tient depuis une dizaine de jours au cœur des infrastructures d'Internet et a pu affecter «des centaines de millions de personnes», notamment en Europe.
Les attaques ciblent Spamhaus. Cette organisation internationale à but non lucratif, créée en 1998, traque les hébergeurs peu scrupuleux par lesquels transite le spam et fournit des listes noires aux fournisseurs d'accès à Internet. Dernièrement, Spamhaus a ajouté à ses listes un hébergeur néerlandais dont les serveurs sont nichés dans un ancien bunker de l'Otan, Cyberbunker. Cette société à la réputation sulfureuse accueille «n'importe quel service Web s'il n'est pas lié à la pédophilie et au terrorisme» et se montre très peu sensible à la lutte pour la cybersécurité.
Le bannissement de Cyberbunker a déclenché une contre-offensive d'une force rarement vue. Dès le 18 mars, le site de Spamhaus est tombé une première fois sous les assauts d'une attaque par déni de service distribué (DDoS). Dans ce scénario, des dizaines de milliers d'ordinateurs assaillants se connectent aux serveurs de la victime, pour le surcharger de connexions.
«Une des plus importantes attaques à ce jour»

Pour se défendre, Spamhaus a souscrit aux services de CloudFlare, paré pour défendre des sites contre ce genre d'attaque. Les assaillants n'ont pas été découragés. Ils ont ciblé les opérateurs de réseau auxquels CloudFlare achète sa bande passante. L'un d'eux aurait constaté un sursaut de trafic de 300 gigabits par seconde. Des points d'échange Internet de Londres, Amsterdam, Francfort et Hongkong, où les réseaux s'interconnectent dans les grandes villes, ont aussi été pris pour cible.
Les niveaux atteints «feraient de cette attaque l'une des plus importantes à ce jour», écrit CloudFlare sur son blog, ce que confirme la société spécialisée dans la sécurité informatique Kaspersky Lab, dans un communiqué. La charge serait trois à six fois plus importante que des attaques récentes qui ont perturbé l'accès à des banques américaines. Cette congestion pourrait être «une raison» de ralentissements observés sur Internet ces derniers jours. L'effet sur les infrastructures d'Internet, si l'attaque venait encore à s'amplifier, est inconnu.
Une enquête dans cinq pays

D'après les experts de CloudFlare, les assaillants utilisent l'attaque par amplification de DNS. Comme l'explique cet article, cette technique peut être comparée à une mauvaise blague, où l'on commanderait un grand nombre de pizzas à faire livrer au domicile de sa victime, qui aurait à les payer.
Concrètement, les pirates se font passer pour leur victime (en l'occurrence Spamhaus) et expédient un grand nombre de demandes de conversions à des serveurs DNS «récursifs ouverts». Ces annuaires convertissent les adresses entrées dans le navigateur (comme www.lefigaro.fr) en adresses IP, pour joindre les ordinateurs sur lesquels les sites sont hébergés. Les fichiers de réponse sont alors envoyés à la victime, qui croule sous les connexions. L'effet est démultiplié, car la taille de ces réponses est plus importante que les requêtes. «Un paquet de 20 octets a grossi jusqu'à peser 8,5 kilo-octets», précise un article de l'université de Lille.
Cyberbunker ne s'est pas exprimé en son nom. Rien n'indique encore que l'hébergeur soit lui-même responsable. Un activiste d'Internet, présenté par le New York Times comme le porte-parole des assaillants, a toutefois confirmé que les représailles étaient menées contre Spamhaus, pour «abus d'influence». «Personne n'a jamais délégué à Spamhaus le fait de déterminer ce qui doit transiter sur Internet. Ils sont parvenus à cette place en prétendant combattre le spam», ajoute-t-il. Cinq pays enquêtent déjà sur ces attaques, indique la BBC.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une cyberattaque SOS fleur!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une cyberattaque SOS fleur!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» cake brioché à la fleur d'oranger
» Fleur de nouvelle Calédonie
» Aloe aristata en fleur
» La fleur a donné son fruit
» Connaissez vous cette fleur?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA PETITE MAISON TRANQUILLE  :: informatique liens!! :: (invention)informatique liens!2 :: trucs et astuces du net-
Sauter vers: