LA PETITE MAISON TRANQUILLE
Bienvenue à vous dans la petite maison tranquille

forum sur les inventions et liens divers :
bonne route à vous !
ici c'est comme un dictionnaire , les liens sont prit sur des magazines ect !!!
MOT CLÉ
invention, liens, divers, comme, papi, enfants, découvertes, inventions, humours, découverte, jeux, année, 2008, début, téléphone, exemple, , . quiz , liens ,divers , le saviez vous, pourquoi , dit papi ; planet, poèmes, citation, vrai ,faux ,abcd, invention, informatique , juridique,images liens , cuisine liens , astuces livres; cadeaux , emplois liens ,voyages..science , découverte, brocante liens...tout le monde en parles . musique liens; cinéma liens ... actualité ...les inventions concours l’épine ... ,
2012
Bonjour.
 2. 你叫什么名字?
Nǐ jiào shénme míngzi?
Comment t’appelles-tu ?
 3. 这是我的名片。
Zhè shì wǒ de míngpiàn.
Voici ma carte de visite.
 4. 好久不见。
Hǎojiǔ bújiàn.
Ca fait longtemps que nous ne nous sommes pas vus !
fleur

LA PETITE MAISON TRANQUILLE

INVENTION INVENTEUR INVENTION
 
AccueilportailÉvènementsFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 gerard-depardieu histofleur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MONGE-54
SAVANT
SAVANT
avatar

Féminin
Nombre de messages : 287
Localisation : Beaune
Emploi/loisirs : mathématicien
Humeur : Froide
Réputation : 0
Points : 387
Date d'inscription : 12/09/2010

MessageSujet: gerard-depardieu histofleur   Dim 6 Jan 2013 - 23:47



je t\'adore
Revenir en haut Aller en bas
MONGE-54
SAVANT
SAVANT
avatar

Féminin
Nombre de messages : 287
Localisation : Beaune
Emploi/loisirs : mathématicien
Humeur : Froide
Réputation : 0
Points : 387
Date d'inscription : 12/09/2010

MessageSujet: Re: gerard-depardieu histofleur   Dim 6 Jan 2013 - 23:47

cinema

BIOGRAPHIE DE GÉRARD DEPARDIEU
Gérard Xavier Marcel Depardieu est un acteur, producteur de cinéma français et homme d'affaires, né à Châteauroux dans l'Indre le 27 décembre 1948.


je t\'adore
Revenir en haut Aller en bas
MONGE-54
SAVANT
SAVANT
avatar

Féminin
Nombre de messages : 287
Localisation : Beaune
Emploi/loisirs : mathématicien
Humeur : Froide
Réputation : 0
Points : 387
Date d'inscription : 12/09/2010

MessageSujet: Re: gerard-depardieu histofleur   Dim 6 Jan 2013 - 23:48

cinema

Gérard Depardieu1, né le 27 décembre 1948 à Châteauroux (Indre), est un acteur français naturalisé russe2,3,4,5, également producteur de cinéma et de théâtre, homme d'affaires, viticulteur. Il est occasionnellement réalisateur.


je t\'adore
Revenir en haut Aller en bas
MONGE-54
SAVANT
SAVANT
avatar

Féminin
Nombre de messages : 287
Localisation : Beaune
Emploi/loisirs : mathématicien
Humeur : Froide
Réputation : 0
Points : 387
Date d'inscription : 12/09/2010

MessageSujet: Re: gerard-depardieu histofleur   Dim 6 Jan 2013 - 23:49




Famille, études, jeunesse
Fils de René Depardieu, qu'il surnomme « Le Dédé », tôlier-formeur en carosserie, Compagnon du devoir, et sapeur-pompier bénévole, et d'Alice Marillier dite « La Lilette », mère au foyer, Gérard grandit dans une famille de prolétaires avec cinq frères et sœurs. Il passe plus de temps dans la rue qu'à l'école, qu'il quitte à l'âge de 13 ans. Au cours de son adolescence matériellement difficile, il se « débrouille » et commet quelques vols et trafics de contrebande en tous genres (cigarettes, alcool), entre autres avec des GIs de l'importante base aérienne américaine de Châteauroux-Déols. Il fait le garde du corps des prostituées de Paris qui débarquent le week-end le jour de paye des GIs6. On le surnomme alors « Pétarou ».
Son certificat d’études primaires en poche, il entre comme apprenti dans l’imprimerie du groupe de presse Centre France7. Pour la saison 1965-1966, il signe une licence junior dans le club de football de la Berrichonne de Châteauroux, ce qui est contradictoire avec un départ de cette ville en 19648, après divers petits métiers, dont celui de plagiste à La Garoupe sur le Cap d'Antibes7 alors qu'il n'a que 16 ans. En 1968, son meilleur ami Jacy Merveille, autre caïd castelroussin, meurt dans un accident de voiture, il décide alors de prendre son destin en main6.


je t\'adore
Revenir en haut Aller en bas
MONGE-54
SAVANT
SAVANT
avatar

Féminin
Nombre de messages : 287
Localisation : Beaune
Emploi/loisirs : mathématicien
Humeur : Froide
Réputation : 0
Points : 387
Date d'inscription : 12/09/2010

MessageSujet: Re: gerard-depardieu histofleur   Dim 6 Jan 2013 - 23:50

invention
Sur les conseils du fils d'un médecin berrichon, Michel Pilorgé7, il monte avec lui à Paris où ils suivent ensemble les cours de comédie de Jean-Laurent Cochet au théâtre Édouard VII – en même temps que Claude Jade et Alain Doutey – qui le prend sous son aile et où il rencontre Élisabeth Guignot, fille de polytechnicien qu'il épouse le 11 avril 1970 à Bourg-la-Reine, cette dernière lui faisant découvrir le monde de la bourgeoisie6. C'est Élisabeth qui va lui présenter Agnès Varda et son mari Jacques Demy9. Son manque de culture lui fait dévorer avec passion et avidité tous les grands textes classiques tout en suivant la thérapie du docteur Tomatis pour corriger son élocution difficile et sa mémoire déficiente10.
En 1970, Michel Audiard lui procure un petit rôle dans Le Cri du cormoran le soir au-dessus des jonques. Il joue dans plusieurs pièces de théâtre à Paris, notamment dans deux pièces mises en scène par Claude Régy ; c'est là que Marguerite Duras le remarque et lui offre un rôle en 1972 dans Nathalie Granger et un autre l'année suivante dans La Femme du Gange11. Toujours en 1972, Pierre Tchernia lui offre un petit rôle de gangster mais quelques belles répliques dans Le Viager (avec Michel Serrault).
Mais c'est en 1974 qu'il est pleinement révélé au grand public : son rôle de « gentil » voyou en cavale dans Les Valseuses de Bertrand Blier, aux côtés de Patrick Dewaere et de Miou-Miou, est un succès doublé d'un scandale de mœurs en raison des dialogues crus et de la sexualité des personnages. Cette même année, il reçoit le prix Gérard-Philipe de la ville de Paris12. En 1975, il se libère du rôle étriqué de voyou grâce au succès de Sept Morts sur ordonnance de Jacques Rouffio. Vient ensuite sa période des grands réalisateurs italiens : Bernardo Bertolucci (dans 1900) ou encore avec Marco Ferreri. Depardieu impressionne par son aisance à changer d'univers, à l'image de films très différents tels que Le Camion (1977) de Marguerite Duras et de l'Inspecteur la Bavure (1980) de Claude Zidi.


Gérard Depardieu au festival de Cannes 1994
Tout en restant fidèle à Bertrand Blier (Tenue de soirée, Trop belle pour toi), Depardieu élargit son répertoire auprès d'autres grands noms du cinéma d'auteur français, en refusant de s'enfermer dans un genre :
Maurice Pialat le fait tourner dans quatre films, dont les très remarqués Police et Sous le soleil de Satan qui lui vaudra un Prix d'interprétation à la Mostra de Venise en 1985 ;
Alain Resnais lui confie le rôle de l'un des « cobayes » dans Mon oncle d'Amérique.
François Truffaut lui propose à la même époque des rôles d'amoureux passionné : La Femme d'à côté précédé du Le Dernier Métro, succès commercial qui lui vaut le César du meilleur acteur en 1981.
Francis Veber l'illustre parallèlement dans des comédies de type buddy movie à la française en formant un tandem gagnant avec Pierre Richard : La Chèvre en 1981, Les Compères en 1983 et Les Fugitifs en 1986.
En 1981, il s'est également essayé à la synchronisation, avec le doublage de John Travolta dans Blow out, réalisé par Brian DePalma.
On le retrouve également dans des films en costumes, où il incarne plusieurs personnages historiques ou issus de la littérature française :


je t\'adore
Revenir en haut Aller en bas
MONGE-54
SAVANT
SAVANT
avatar

Féminin
Nombre de messages : 287
Localisation : Beaune
Emploi/loisirs : mathématicien
Humeur : Froide
Réputation : 0
Points : 387
Date d'inscription : 12/09/2010

MessageSujet: Re: gerard-depardieu histofleur   Dim 6 Jan 2013 - 23:51

cinema


Le Retour de Martin Guerre de Daniel Vigne (1982), qui lui donna sans doute un certain goût pour ce type de rôle ;
Jean de Florette pour Claude Berri (1986) ;
Camille Claudel (1988) de Bruno Nuytten dans le rôle de Rodin ;
Cyrano de Bergerac (1990) de Jean-Paul Rappeneau où son interprétation tonitruante et pleine d'allant du célèbre personnage de la pièce d'Edmond Rostand lui vaut un nouveau César, une palme cannoise et une nomination à l'Oscar du meilleur acteur, ainsi qu'une critique et un public conquis ;
1492 : Christophe Colomb de Ridley Scott (1992) ;
L'Homme au masque de fer (1998) dans le rôle de Porthos ;
Blanche (2002) dans le rôle de D'Artagnan ;
La Femme mousquetaire (2002) dans le rôle de Mazarin ;
Tous les matins du monde d'Alain Corneau en 1991 dans le rôle de Marin Marais aux côtés de son fils Guillaume Depardieu.
Dans les années 1990, après notamment le succès de Cyrano de Bergerac, sa notoriété s'étend et le cinéma américain lui propose des premiers rôles comme dans Green Card de Peter Weir avec Andie MacDowell (1990). Pourtant sa carrière américaine sera pratiquement stoppée net avec la parution d'une interview dans le magazine américain Time en février 1991 où il aurait raconté avoir assisté à Châteauroux à un viol alors qu'il était âgé de neuf ans : une tempête médiatique inouïe se déchaîne alors contre lui aux États-Unis car le journaliste du Time a traduit « assisté » par « participé » (ce qui, à neuf ans, était tout à fait ridicule)13. Ce scandale lui ôte toutes chances d'obtenir en 1992 l'Oscar du meilleur acteur pour son rôle dans Cyrano, distinction pour laquelle il était pressenti.
En 1993, il tourne sous la direction de Jean-Luc Godard dans Hélas pour moi. Il multiplie également les succès publics dans des comédies avec des rôles inattendus : Astérix et Obélix contre César de Claude Zidi, Le Placard et Tais-toi ! de Francis Veber. Il participe également à de grands téléfilms tels Le Comte de Monte-Cristo ou son rôle de Jean Valjean dans Les Misérables. En 2004, son rôle de flic fatigué est très remarqué par la critique dans 36 Quai des Orfèvres. Pilier du cinéma français, on fait appel à lui pour des rôles auprès d'Isabelle Adjani (Bon voyage en 2003) et de Catherine Deneuve (Les Temps qui changent en 2004).
En 2004, il est le sujet d'une controverse quand on annonce qu'il joue au théâtre avec une oreillette, ce qui serait dû à ses accidents de moto.
En 2005, Depardieu reprend un rôle immortalisé par Michel Simon (Boudu sauvé des eaux), dans un remake de Gérard Jugnot intitulé Boudu. En 2008, il reprend le rôle d'Obélix pour la troisième fois dans Astérix aux Jeux olympiques, joue dans Disco de Fabien Onteniente, dans Babylon A.D de Mathieu Kassovitz et dans Mesrine : L'Instinct de Mort de Jean-François Richet. En 2009, il apparaît dans Bellamy sous la houlette de Claude Chabrol, puis dans Coco aux côtés de Gad Elmaleh. L'année suivante, il partage le haut de l'affiche avec Benoît Poelvoorde dans L'Autre Dumas. En 2010, il joue dans La Tête en friche de Jean Becker, puis il offre ses talents d'acteur aux réalisateurs Gustave Kervern et Benoît Delépine dans le très décalé Mammuth, rôle pour lequel il est nommé aux Césars 2011 du meilleur acteur, avant de s'afficher dans Potiche de François Ozon et d'interpréter le rôle de Bruno Chiche dans Je n'ai rien oublié. En 2012, il interprète une quatrième fois le personnage d'Obélix pour le film Astérix et Obélix : Au service de Sa Majesté.
Avec plus de 170 films tournés, il est l'un des plus importants acteurs français, tant pour les thèmes traités que pour l'éventail de ses rôles.
Engagements

Engagement religieux
Depardieu éprouve une admiration pour Saint Augustin, dont il a récité des textes dans des églises14. Il a rencontré Jean-Paul II lors du jubilé des artistes en 2000, moment où l'évêque d'Hippone fut évoqué. Le cardinal Poupard lui a suggéré de faire un film sur cet homme. Le 11 février 2003, il donne une lecture publique des Confessions de Saint Augustin à la cathédrale Notre-Dame de Paris15, le 25 mai 2003 au temple protestant de l'Oratoire du Louvre16 puis le 23 novembre 2005 à la basilique Notre-Dame de Montréal.
Engagements politiques
Soutien de la gauche durant de longues années17, Gérard Depardieu s'engage dans le « Mouvement individuel, énervant et indépendant pour la réélection de François Mitterrand » en décembre 1987. L'acteur est en couverture du quotidien Le Matin de Paris en 1988, appelant le président sortant à se représenter avec l'appel en titre, « Mitterrand ou jamais ». Réélu, le Président Mitterrand lui attribue alors la Légion d'honneur. En 1993, il soutient publiquement une première fois le Parti communiste français18, puis en 2002, il participe financièrement à la souscription pour refinancer le PCF. Parmi ses autres engagements, il s'engage pour le candidat des Verts, Jacques Boutault aux élections municipales de 2008 de Paris. En 2010, Gérard Depardieu soutient le président socialiste de la région Languedoc Roussillon Georges Frêche, au moment où il est attaqué, y compris dans son propre camp et se voit radié de son parti. L'acteur se rend d'ailleurs à ses obsèques et lui rend publiquement hommage en octobre 201019,20.
Lors de la campagne présidentielle de 2007, Depardieu apporte publiquement son soutien à Nicolas Sarkozy, déclarant dans un entretien accordé à Paris Match qu'il « est le seul homme politique capable, qui fait le boulot et travaille vraiment »21, ajoutant que tous les autres sont « ridicules ». « Aujourd'hui, ce que veulent les jeunes, c'est bosser » estime-t-il.
Il critique les syndicats lors de leur opposition à la réforme des retraites en 2010 mise en place par Nicolas Sarkozy et Éric Woerth. Dans un entretien publié par Le Journal du dimanche le 19 avril 2010, il déclare : « La politique ne m’intéresse pas. Ce n’est qu’une basse-cour avec des poules et des coqs qui se chient dessus. »22


Gérard Depardieu rencontre Vladimir Poutine le 6 janvier 2013, à Sotchi, en Russie.
À l'élection présidentielle de 2012, il soutient la candidature de Nicolas Sarkozy. L'acteur assiste en effet au meeting de Villepinte en mars de la même année. Invité à prendre la parole, il déclare : « Depuis que ce nouvel ami qu'est Nicolas Sarkozy est au pouvoir, je n'entends que du mal alors qu'il ne fait que du bien ! »23. Il signe également une tribune pour dénoncer le déni de démocratie dont serait victime Nicolas Sarkozy24.
Il devrait bientôt incarner à l'écran Dominique Strauss Kahn, l'ancien directeur général du FMI25, accusé de viol lors de l'affaire du Sofitel de New York. Gérard Depardieu déclare considérer ce dernier comme un homme « arrogant »26.
Fin 2012, il acquiert une propriété à Néchin en Belgique, et une polémique éclate à propos de son exil fiscal27. Le Premier ministre français, Jean-Marc Ayrault, qui défend la politique fiscale de son gouvernement, déclare que le départ de l'acteur pour la Belgique est « assez minable »28,29,30. Quelques jours plus tard, Gérard Depardieu annonce dans une lettre ouverte au Premier ministre renoncer au bénéfice de son passeport français et de sa sécurité sociale en France31. Le 3 janvier 2013, il accepte la citoyenneté russe accordée par ukase du président Vladimir Poutine32,3,4. Trois jours plus tard, une maison ainsi que le poste de ministre de la Culture lui sont proposés par le gouverneur de la région de Mordovie, Vladimir Volkov33.
Vie privée

Une famille d'acteurs


Gérard Depardieu avec Carole Bouquet au festival de Cannes 2001.
Le 11 avril 1970, Gérard Depardieu épouse l'actrice Élisabeth Guignot, avec qui il a deux enfants, Guillaume (1971-2008) et Julie née en 1973, qui deviennent tous deux acteurs. Séparés en 1992, ils divorcent en 2006 après quatorze années de procédure. Le 28 janvier 1992, il a une fille, Roxane, avec le mannequin Karine Silla. De 1996 à 2005, il entretient une relation intime avec l'actrice Carole Bouquet. De 2001 à 2006, il entretient aussi une relation avec Hélène Bizot34, avec qui il a, le 14 juillet 2006, un fils prénommé Jean en hommage à son ami Jean Carmet.
Depuis 2005, Gérard Depardieu vit avec Clémentine Igou, une ancienne étudiante en littérature d'Harvard, responsable du marketing d'un domaine viticole en Toscane.


je t\'adore
Revenir en haut Aller en bas
MONGE-54
SAVANT
SAVANT
avatar

Féminin
Nombre de messages : 287
Localisation : Beaune
Emploi/loisirs : mathématicien
Humeur : Froide
Réputation : 0
Points : 387
Date d'inscription : 12/09/2010

MessageSujet: Re: gerard-depardieu histofleur   Dim 6 Jan 2013 - 23:53

cinema

Accidents, alcool et maladies
En 1998, il a un accident de moto avec 2,5 g/l d'alcool dans le sang35 sur la route le menant au tournage de Astérix et Obélix contre César, de Claude Zidi. Il survit et reste alité quarante jours36.
En 201237, il est heurté par une voiture alors qu'il circulait à scooter à Paris38. La même année, en état d'ébriété avec 1,8 g/l d'alcool dans le sang, il a de nouveau un accident de scooter, sans blessure et sans collision avec un tiers39.
En 2000 il subit un quintuple pontage coronarien40.
« Je ne jette pas la pierre à tous ceux qui ont du cholestérol, de l’hypertension, du diabète ou trop d’alcool ou ceux qui s’endorment sur leur scooter, je suis un des leurs, comme vos chers médias aiment tant à le répéter »
— Gérard Depardieu, Extrait de la lettre ouverte de Gérard Depardieu à Jean-Marc Ayrault dans Le Journal du dimanche du 15 décembre 201241
Des biographies
Il publie deux biographies : Vivant en 2004 et L'Insoumis en 2006.
Calmann-Lévy devait publier une biographie non autorisée de l'acteur Itinéraire d'un ogre, mais il ne le fait pas. Finalement le livre Gérard Depardieu, itinéraire d'un ogre de Patrick Rigoulet est publié aux éditions Le Rocher en 2007. L'auteur est attaqué en diffamation par Gérard Depardieu, et condamné en janvier 201142.
Autres activités, revenus, patrimoine
Il possède des vignobles dans la zone d'appellation viticole AOC des Coteaux-du-layon au château de Tigné en Anjou depuis 1989, sur l'île de Pantelleria en Italie, au Maroc et 150 hectares à Tlemcen en Algérie avec le milliardaire algérien Rafik Khalifa, son ami. En 2001, Depardieu s'associe avec l'homme d'affaires Bernard Magrez pour créer la société « La Clé du Terroir » et acquérir et promouvoir de nouveaux domaines viticoles. Il a également investi dans de grands restaurants (Paris, Canada et Roumanie), ainsi que dans un hôtel, une brasserie, une cave-restaurant et une poissonnerie, tous situés rue du Cherche-Midi à Paris43. Il est aussi producteur via la société de production DD Productions créée dès 1983 avec des administrateurs tous membres de sa famille44,35. En 1999, il a investi plusieurs millions de francs dans l'exploration pétrolière à Cuba45.
Selon le classement annuel établi par Le Figaro en 2003, la rémunération de Gérard Depardieu pour 2002 est de 2,04 millions d'euros (hors télévision et théâtre). Depardieu est l'acteur français le mieux payé en 2005 avec 3,2 millions d'euros de gains estimés, soit environ 800 000 euros pour chacun de ses films sortis en 2005. En 2004, dans ce même classement, il était troisième avec des gains quasiment équivalents (3,35 millions). En 2008, il est encore l'acteur le mieux payé du cinéma français avec 3,54 millions d'euros.
Une partie des revenus de l'acteur provient de la publicité. Dans les années 1990, il toucha 7 millions de francs pour la pub Barilla46. Il fit une autre publicité pour Senoble47.
En 1994, il achète l'hôtel de Chambon, rue du Cherche-Midi dans le 6e arrondissement de Paris, qu'il fait entièrement rénover et aménager jusqu'en 2011 par l'architecte Guillaume Trouvé48. Plusieurs artistes et décorateurs ont contribué à l'œuvre, dont Bernard Quentin et Jacques Garcia. D'une surface habitable de 1 800 m², l'acteur le remet en vente en septembre 2012 pour un montant de 50 millions d'euros49,50,51.
En 2011, il aurait vendu à Trouville à la fin de l'été sa villa en cèdre rouge entourée d'arbres fruitiers et de pins centenaires, cette résidence normande étant occupée surtout par son ex-femme, pour aussitôt en cons­truire une autre, toujours sur les hauteurs de la ville. Cette nouvelle villa de 242 m² au sol (750 m² sur trois niveaux) est entourée d'un immense terrain52,53.
En décembre 2012, selon le quotidien économique américain The Wall Street Journal, son patrimoine est évalué à 120 millions de dollars54.
Récompenses et distinctions



Gérard Depardieu à la Berlinale 2010.
En 1981, il reçoit le César du meilleur acteur pour son rôle dans Le Dernier Métro
En 1985, il est nommé Chevalier de l'Ordre national du mérite
En 1985, il reçoit la Coupe Volpi pour la meilleure interprétation masculine à la 42e Mostra de Venise pour son rôle dans Police
En 1990, il reçoit le Prix d'interprétation masculine au 42e Festival de Cannes pour son rôle dans Cyrano de Bergerac
En 1991, il reçoit le César du meilleur acteur pour son rôle dans Cyrano de Bergerac
En 1991, il reçoit le Golden Globe du meilleur acteur dans un film musical ou une comédie pour son rôle dans Green Card
En 1991, il est nommé à l'Oscar du meilleur acteur pour son rôle dans Cyrano de Bergerac
En 1992, il est président du jury au 45e Festival de Cannes
En 1996, il est fait Chevalier de la Légion d'honneur55
En 2002, il est fait Chevalier de l'Ordre national du Québec56
En 2006, il reçoit le Prix Lumière du meilleur acteur, pour son rôle dans Quand j'étais chanteur
En 2011, il reçoit le Prix Lumière du Festival de Lyon, pour l'ensemble de sa carrière
Filmographie

Années 1960
1965 : Christmas Carol (film inachevé) d'Agnès Varda
1967 : Le Beatnik et le Minet de Roger Leenhardt (court-métrage) : le beatnik
Années 1970
1970 : Le Cri du cormoran le soir au-dessus des jonques de Michel Audiard : Henri
1971 : La Vie sentimentale de Georges le tueur court-métrage de Daniel Berger
1971 : Un peu de soleil dans l'eau froide de Jacques Deray : Pierre, le frère de Nathalie
1972 : Le Viager de Pierre Tchernia : le complice de Jo
1972 : Le Tueur de Denys de La Patellière : Frédo Babasch, le « mouton » de la Santé
1972 : Nathalie Granger de Marguerite Duras : le vendeur
1972 : La Scoumoune de José Giovanni : un homme de main
1972 : L'An 01 de Jacques Doillon : Un voyageur qui ne prend pas le train
1973 : Au rendez-vous de la mort joyeuse de Juan Luis Buñuel : Beretti
1973 : L'Affaire Dominici de Claude Bernard-Aubert : Zézé Perrin
1973 : Deux hommes dans la ville de José Giovanni : un jeune truand
1973 : Rude Journée pour la reine de René Allio : Fabien
1973 : Les Gaspards de Pierre Tchernia : le facteur
1973 : Stavisky... d'Alain Resnais : le jeune inventeur
1974 : Les Valseuses de Bertrand Blier : Jean-Claude
1974 : Pas si méchant que ça de Claude Goretta : Pierre
1974 : La Femme du Gange de Marguerite Duras : l'homme à la plage
1974 : Vincent, François, Paul... et les autres de Claude Sautet : Jean Lavalée
1975 : Sept Morts sur ordonnance de Jacques Rouffio : le docteur Jean-Pierre Berg
1975 : Bertolucci secondo il cinema - Documentaire - de Gianni Amelio - Simple figuration
1976 : Barocco d'André Téchiné : Samson / l'assassin de Samson
1976 : 1900 de Bernardo Bertolucci : Olmo Dalco
1976 : Je t'aime moi non plus de Serge Gainsbourg : l'homme au cheval
1976 : La Dernière Femme (L'ultima donna) de Marco Ferreri : Gérard
1976 : René la Canne de Francis Girod : René Bornier
1976 : Maîtresse de Barbet Schroeder : Olivier
1976 : Baxter, Vera Baxter de Marguerite Duras : Michel Cayre
1977 : Dites-lui que je l'aime de Claude Miller : David Martinaud
1977 : Violanta de Daniel Schmid : Fortunat
1977 : Le Camion de Marguerite Duras : Lui
1977 : La nuit, tous les chats sont gris de Gérard Zingg : Philippe Larcher
1977 : Préparez vos mouchoirs de Bertrand Blier : Raoul
1978 : Rêve de singe (Ciao maschio) de Marco Ferreri : Gérard Lafayette
1978 : Providence de Alain Resnais - Il participe au doublage du film
1978 : Le Sucre de Jacques Rouffio : Raoul-Renaud Homecourt
1978 : La Femme gauchère de Peter Handke : l'homme au T-Shirt
1978 : Les Chiens d'Alain Jessua : Morel
1979 : Buffet froid de Bertrand Blier : Alphonse Tram
1979 : Le Grand Embouteillage (L'ingorgo, una storia impossibile) de Luigi Comencini : Franco
1979 : Rosy la Bourrasque (Temporale Rosy) de Mario Monicelli : Raoul Lamarre
Années 1980
1980 : Mon oncle d'Amérique d'Alain Resnais : René Raqueneau
1980 : Loulou de Maurice Pialat : Loulou
1980 : Inspecteur la Bavure de Claude Zidi : Roger Morzini
1980 : Le Dernier Métro de François Truffaut : Bernard Granger
1980 : Je vous aime de Claude Berri : Patrick
1981 : La Chèvre de Francis Veber : Campana
1981 : La Femme d'à côté de François Truffaut : Bernard Coudray
1981 : Le Choix des armes d'Alain Corneau : Mickey
1982 : Le Grand Frère de Francis Girod : Gérard Berger / Bernard Vigo
1982 : Danton d'Andrzej Wajda : Danton
1982 : Le Retour de Martin Guerre de Daniel Vigne : Arnaud de Tihl
1983 : Les Compères de Francis Veber : Jean Lucas
1983 : La Lune dans le caniveau de Jean-Jacques Beineix : Gérard
1983 : L'Homme blessé (voix française de Jean) de Patrice Chéreau
1984 : Fort Saganne d'Alain Corneau : Charles Saganne
1984 : Rive droite, rive gauche de Philippe Labro : Paul Senanques
1984 : Le Tartuffe, également réalisateur : Tartuffe
1985 : Police de Maurice Pialat : Mangin
1985 : Rue du départ de Tony Gatlif : le père de Clara
1985 : Une femme ou deux de Daniel Vigne : Julien Chayssac
1986 : Jean de Florette de Claude Berri : Jean Cadoret, surnommé Jean de Florette
1986 : Tenue de soirée de Bertrand Blier : Jean-Claude, surnommé Bob
1986 : Je hais les acteurs de Gérard Krawczyk : un détenu au commissariat
1986 : Les Fugitifs de Francis Veber : Jean Lucas
1987 : Sous le soleil de Satan de Maurice Pialat : Donissan
1988 : Drôle d'endroit pour une rencontre de François Dupeyron : Charles
1988 : Camille Claudel de Bruno Nuytten : Auguste Rodin
1989 : Deux de Claude Zidi : Marc Lambert
1989 : Trop belle pour toi de Bertrand Blier : Bernard Barthélémy
1989 : I Want to Go Home d'Alain Resnais : Christian Gauthier
Années 1990
1990 : Cyrano de Bergerac de Jean-Paul Rappeneau : Cyrano de Bergerac
1990 : Green Card de Peter Weir : Georges Faure
1990 : Uranus de Claude Berri : Léopold
1990 : Les Branches de l'arbre Shakha Proshakha de Satyajit Ray - Il est uniquement le co-producteur du film
1991 : Merci la vie de Bertrand Blier : le docteur Marc-Antoine Worms
1991 : Mon père, ce héros de Gérard Lauzier : André Arnel
1991 : Tous les matins du monde d'Alain Corneau : Marin Marais adulte
1991 : Le visiteur « Agantuk » de Satyajit Ray (Il est uniquement le producteur exécutif du film.)
1992 : 1492 : Christophe Colomb de Ridley Scott : Christophe Colomb
1992 : Visionarium (court-métrage) de Jeff Blyth : l'employé de l'aéroport de Paris
1993 : Germinal de Claude Berri : Toussaint Maheu
1993 : Hélas pour moi de Jean-Luc Godard : Simon Donnadieu
1994 : My Father the Hero de Steve Miner : André
1994 : La Machine de François Dupeyron : le docteur Marc Lacroix
1994 : Une pure formalité de Giuseppe Tornatore : Onoff
1994 : Le Colonel Chabert d'Yves Angelo : Chabert
1994 : Élisa de Jean Becker : Jacques « Lebovitch » Desmoulin
1995 : Les Cent et Une Nuits de Simon Cinéma d'Agnès Varda : lui-même en visite
1995 : Le Hussard sur le toit de Jean-Paul Rappeneau : le commissaire de police à Manosque
1995 : Le Garçu de Maurice Pialat : Gérard
1995 : Les Anges gardiens de Jean-Marie Poiré : Antoine Carco
1995 : Décroche les étoiles de Nick Cassavetes : Big Tommy Bellaveau
1996 : Le Plus Beau Métier du monde de Gérard Lauzier : Laurent Monier
1996 : Bogus de Norman Jewison : Bogus
1996 : L'Agent secret de Christopher Hampton : Ossipon
1996 : Hamlet de Kenneth Branagh : Reynaldo
1997 : XXL d' Ariel Zeitoun : Jean Bourdalou
1997 : She's So Lovely de Nick Cassavetes - Il est uniquement le producteur exécutif du film
1998 : Bimboland d' Ariel Zeitoun : Laurent Gaspard
1998 : Mots d'amour de Mimmo Calopresti : Avv. Lévi
1998 : L'Homme au masque de fer de Randall Wallace : Porthos
1998 : Astérix et Obélix contre César de Claude Zidi : Obélix
1999 : Les Acteurs de Bertrand Blier : lui-même
1999 : Mirka de Rachid Benhadj : Strix
1999 : Un pont entre deux rives, co-réalisé avec Frédéric Auburtin : Georges
1999 : Tutto l'amore che c'è de Sergio Rubini : Molotov
Années 2000


Gérard Depardieu en 2007 sur le tournage du film Hello Goodbye.
2000 : Vatel de Roland Joffé : François Vatel
2000 : Le Placard de Francis Veber : Félix Santini
2000 : Zavist Bogov de Vladimir Menshov : Bernard
2000 : Chicken Run de Peter Lord : voix VF de Rocky
2001 : CQ de Roman Coppola : Andrzej
2001 : Aime ton père de Jacob Berger : Léo Sheperd
2001 : Concurrence déloyale d'Ettore Scola : le professeur Angelo
2001 : Streghe verso Nord de Giovanni Veronesi
2001 : City of Ghosts de Matt Dillon : Emile
2001 : 102 Dalmatiens de Kevin Lima : Jean-Pierre Le Pelt
2001 : Cœurs inconnus d'Edoardo Ponti : Max
2001 : Vidocq de Pitof : Vidcoq
2002 : Astérix & Obélix : Mission Cléopâtre d'Alain Chabat : Obélix
2002 : Blanche de Bernie Bonvoisin : D'Artagnan
2002 : Wanted (Crime Spree) de Brad Mirman : Daniel Foray
2002 : Dina (Jeg er Dina) d'Ole Bornedal : Jacob
2002 : Le Pacte du silence de Graham Guit : Joachim
2003 : Nathalie... d'Anne Fontaine : Bernard
2003 : Tais-toi ! de Francis Veber :Quentin
2003 : Les Clefs de bagnole de Laurent Baffie : le fromager
2003 : San-Antonio de Frédéric Auburtin : Bérurier
2003 : Bon voyage de Jean-Paul Rappeneau : Jean-Étienne Beaufort
2004 : Épreuves d'artistes, documentaire de Samuel Faure et Gilles Jacob : lui-même
2004 : La vie de Michel Muller est plus belle que la vôtre de Michel Muller : lui-même
2004 : 36 Quai des Orfèvres d'Olivier Marchal : Denis Klein
2004 : Les Temps qui changent d'André Téchiné : Antoine Lavau
2004 : RRRrrrr!!! d'Alain Chabat : le chef des Cheveux Sales
2004 : Nouvelle France de Jean Beaudin : le curé
2005 : Je préfère qu'on reste amis... d'Éric Toledano et Olivier Nakache : Serge
2005 : Combien tu m'aimes ? de Bertrand Blier : Charly
2005 : Boudu de Gérard Jugnot : Boudu
2005 : Olé ! de Florence Quentin : François Veber
2005 : Quand j'étais chanteur de Xavier Giannoli : Alain Moreau
2006 : Vacances sur ordonnance de Wayne Wang : le chef Didier
2006 : La Môme d' Olivier Dahan : Louis Leplée
2006 : Paris je t'aime segment Quartier Latin - également réalisateur (co-réalisé avec Frédéric Auburtin) : Le propriétaire du café
2007 : Michou d'Auber de Thomas Gilou : Georges
2008 : L'Instinct de mort, volet no 1 du dyptique Jacques Mesrine de Jean-François Richet : Guido
2008 : Disco de Fabien Onteniente : Jean-François Civette, dit « Jean-François Jackson »
2008 : Astérix aux Jeux olympiques de Thomas Langmann et Frédéric Forestier : Obélix
2008 : L'abbuffata de Mimmo Calopresti : Lui-même
2008 : Sans arme, ni haine, ni violence de Jean-Paul Rouve : Le parrain des truands marseillais
2008 : Les Enfants de Timpelbach de Nicolas Bary : Le général
2008 : Babylon A.D. de Mathieu Kassovitz : Gorsky
2008 : Bouquet final de Michel Delgado : Hugo
2008 : Hello Goodbye de Graham Guit : Alain Gaash
2008 : Les Rois peuvent tout (ru) d'Aleksandr Tcherniaïev : Le père de Marie
2009 : Diamant 13 de Gilles Béhat : Mat
2009 : Bellamy de Claude Chabrol : Paul Bellamy
2009 : Coco de Gad Elmaleh : Le médecin
2009 : À l'origine de Xavier Giannoli : Abel
Années 2010
2010 : L'Autre Dumas de Safy Nebbou : Alexandre Dumas
2010 : Mammuth de Benoît Delépine et Gustave Kervern : Serge Pilardosse
2010 : La Tête en friche de Jean Becker : Germain Chazes
2010 : Pozdnyaya lyubov de Sabit Kurmanbekov : Gueorgui
2010 : Potiche de François Ozon : Maurice Babin
2011 : Grenouille d'hiver (court-métrage) de Slony Sow : Benjamin
2011 : Je n'ai rien oublié de Bruno Chiche : Conrad Lang
2011 : Un baiser papillon de Karine Silla-Pérez : le médecin de Manon
2011 : Glenn de Marc Goldstein : Journaliste télévision
2012 : Le Grand soir de Gustave Kervern et Benoît Delépine : Le médium
2012 : Astérix et Obélix : Au service de sa Majesté de Laurent Tirard : Obélix
2012 : L'Odyssée de Pi de Ang Lee : Le Chef français
2012 : Frank-Étienne vers la béatitude (court-métrage) de Constance Meyer : Frank
2012 : L'homme qui rit de Jean-Pierre Améris : Ursus
2013 : Turf de Fabien Onteniente : Monsieur Paul
2013 : A Farewell to Fools de Bogdan Dreyer : Ipu
2013 : La Marque des anges de Sylvain White : Lionel Kasdan
2013 : Les Boulistes de Frédéric Berthe : Jacky
2013 : Niente può fermarci de Luigi Cecinelli
Télévision

1969 : Rendez-vous à Badenberg de Jean-Michel Meurisse : Eddy Belmont57
1969 : Le Cyborg ou le voyage vertical de Jacques Pierre : Gabriel58
1969 : Menaces de Jean Denesle
1970 : Tango de Jean Kerchbron : Edek
1970 : La Pomme de son œil de François Villiers : Hamid
1970 : Nausicaa d' Agnès Varda : Un hippie
1970 : Les Aventures de Zadig de Claude-Jean Bonnardot : Zadig59
1972 : Un monsieur bien rangé d' Agnès Delarive : Jean-Joseph Jenk
1973 : L'inconnu de Youri Komerovsky60 : Gérard
1973 : Les Enquêtes du commissaire Maigret, épisode : Mon ami Maigret de François Villiers : De Greef61
1998 : Le Comte de Monte-Cristo de Josée Dayan : Edmond Dantès
1999 : Balzac de Josée Dayan : Honoré de Balzac
2000 : À propos de Bérénice de Jean-Daniel Verhaeghe : Titus
2000 : Les Misérables de Josée Dayan : Jean Valjean
2001 : Napoléon d' Yves Simoneau : Joseph Fouché
2002 : Ruy Blas de Jacques Weber : Don Salluste
2002 : La Femme mousquetaire de Steve Boyum : Cardinal Mazarin
2004 : Volpone de Frédéric Auburtin : Volpone
2005 : Les Rois maudits de Josée Dayan : Jacques de Molay
2008 : L'Abolition de Jean-Daniel Verhaeghe : Henry Torrès
2010 : Le Grand Restaurant (divertissement) de Gérard Pullicino : Gérard
2011 : Raspoutine de Josée Dayan : Grigori Raspoutine
2012 : La Solitude du pouvoir de Josée Dayan : voix
Voxographie

David Warner dans Providence : Kevin Woodford
John Travolta dans Blow Out : Jack
Vittorio Mezzogiorno dans L'Homme blessé : Jean
Kenneth Branagh dans Henry V : Henry V
Mel Gibson dans Chicken Run : Rocky
Box-office

Gérard Depardieu est le deuxième acteur français cumulant le plus grand nombre d'entrées au cinéma en France ; tous rôles confondus et voxographie comprise (210 180 600 entrées cumulés au cours de sa carrière)62 derrière Louis de Funès (267 030 641 entrées).
Parmi sa filmographie, on dénombre :
59 films de plus de 1 million d'entrées ;
36 films de plus de 2 millions d'entrées ;
20 films de plus de 3 millions d'entrées ;
13 films de plus de 4 millions d'entrées ;
10 films de plus de 5 millions d'entrées ;
6 films de plus de 6 millions d'entrées ;
4 films de plus de 7 millions d'entrées ;
2 films de plus de 8 millions d'entrées ;
1 film de plus de 9 millions d'entrées ;
1 film de plus de 10 millions d'entrées.
Liste des films supérieurs à 3 millions d'entrées
Rang Titre Réalisateur Année Entrées
1 Astérix & Obélix : Mission Cléopâtre Alain Chabat 2002 14 559 509
2 Astérix et Obélix contre César Claude Zidi 1999 8 948 624
3 Jean de Florette Claude Berri 1986 7 223 781
4 La Chèvre Francis Veber 1981 7 080 137
5 Astérix aux Jeux olympiques Frédéric Forestier et Thomas Langmann 2008 6 817 803
6 Germinal Claude Berri 1993 6 161 776
7 Les Anges gardiens Jean-Marie Poiré 1995 5 735 594
8 Les Valseuses Bertrand Blier 1974 5 726 125
9 Le Placard Francis Veber 2001 5 317 828
10 La Môme Olivier Dahan 2007 5 242 769
11 Les Compères Francis Veber 1983 4 847 229
12 Cyrano de Bergerac Jean-Paul Rappeneau 1990 4 734 235
13 Les Fugitifs Francis Veber 1986 4 496 827
14 Astérix et Obélix : Au service de Sa Majesté Laurent Tirard 2012 3 731 002 (en cours)
15 Inspecteur la Bavure Claude Zidi 1980 3 697 576
16 Le Dernier métro François Truffaut 1980 3 391 145
17 Tenue de soirée Bertrand Blier 1986 3 144 799
18 Tais-toi ! Francis Veber 2003 3 139 104
19 1492 : Christophe Colomb Ridley Scott 1992 3 082 110
20 Coco Gad Elmaleh 2009 3 008 677
[afficher]
▼ Acteurs ayant joué avec Gérard Depardieu ▼

Théâtre

1967 : Boudu sauvé des eaux de René Fauchois, mise en scène Jean-Laurent Cochet, théâtre des Capucines
1969 : Les Garçons de la bande de Mart Crowley, mise en scène Jean-Laurent Cochet, théâtre Édouard VII
1970 : Une fille dans ma soupe de Terence Frisby, mise en scène Raymond Rouleau, théâtre de la Madeleine
1971 : Clair-obscur d'Israël Horovitz, mise en scène Laurent Wesman, théâtre de la Gaîté-Montparnasse, théâtre du Lucernaire
1971 : Galapagos de Jean Chatenet, mise en scène Bernard Blier, théâtre de la Madeleine
1972 : Sauvés d'Edward Bond, mise en scène Claude Régy, TNP, théâtre national de Chaillot
1972 : Home de David Storey, mise en scène Claude Régy, Espace Pierre Cardin
1973 : Isma de Nathalie Sarraute, mise en scène Claude Régy, Espace Pierre Cardin
1973 : Isaac de Michel Puig, mise en scène Claude Régy, Espace Pierre Cardin
1974 : La Chevauchée sur le lac de Constance de Peter Handke, mise en scène Claude Régy, Espace Pierre Cardin
1977 : Les gens déraisonnables sont en voie de disparition de Peter Handke, mise en scène Claude Régy, théâtre des Amandiers
1984 : Tartuffe de Molière, mise en scène Jacques Lassalle, théâtre national de Strasbourg
1986 : Lily Passion de et avec Barbara, mise en scène Pierre Strosser au Zénith
1999 : Les Portes du ciel de Jacques Attali, mise en scène Stéphane Hillel, théâtre de Paris (thème : la fin de Charles Quint)
2004 : La Bête dans la jungle de James Lord, d’après une nouvelle d'Henry James, mise en scène Jacques Lassalle, avec Fanny Ardant, théâtre de la Madeleine
Récompenses et nominations


je t\'adore
Revenir en haut Aller en bas
MONGE-54
SAVANT
SAVANT
avatar

Féminin
Nombre de messages : 287
Localisation : Beaune
Emploi/loisirs : mathématicien
Humeur : Froide
Réputation : 0
Points : 387
Date d'inscription : 12/09/2010

MessageSujet: Re: gerard-depardieu histofleur   Dim 6 Jan 2013 - 23:54



je t\'adore
Revenir en haut Aller en bas
Fleur

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 71433
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 109712
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: gerard-depardieu histofleur   Sam 12 Jan 2013 - 22:53

photo vive
Se mec et un vrais acteur, combien de personne peuvent apprendre autant de textes dans sa vie ??
Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: gerard-depardieu histofleur   

Revenir en haut Aller en bas
 
gerard-depardieu histofleur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» gerard-depardieu histofleur
» Gérard Depardieu à boycotter!
» Gérard Depardieu
» Recherches sur Le Tartuffe
» Vidéo-spectacle : "Gérard Depardieu lit les "Confessions" de Saint Augustin" !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA PETITE MAISON TRANQUILLE  :: petit cinema,histoires! :: petit,ecran,cinema,star! :: vos acteurs préférés !-
Sauter vers: