LA PETITE MAISON TRANQUILLE
Bienvenue à vous dans la petite maison tranquille

forum sur les inventions et liens divers :
bonne route à vous !
ici c'est comme un dictionnaire , les liens sont prit sur des magazines ect !!!
MOT CLÉ
invention, liens, divers, comme, papi, enfants, découvertes, inventions, humours, découverte, jeux, année, 2008, début, téléphone, exemple, , . quiz , liens ,divers , le saviez vous, pourquoi , dit papi ; planet, poèmes, citation, vrai ,faux ,abcd, invention, informatique , juridique,images liens , cuisine liens , astuces livres; cadeaux , emplois liens ,voyages..science , découverte, brocante liens...tout le monde en parles . musique liens; cinéma liens ... actualité ...les inventions concours l’épine ... ,
2012
Bonjour.
 2. 你叫什么名字?
Nǐ jiào shénme míngzi?
Comment t’appelles-tu ?
 3. 这是我的名片。
Zhè shì wǒ de míngpiàn.
Voici ma carte de visite.
 4. 好久不见。
Hǎojiǔ bújiàn.
Ca fait longtemps que nous ne nous sommes pas vus !
fleur


INVENTION INVENTEUR INVENTION
 
AccueilAccueil  portailportail  ÉvènementsÉvènements  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 critiques libres!fleur

Aller en bas 
AuteurMessage
Fleur

Administrateur/trice
Fleur

Féminin
Nombre de messages : 74776
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 113751
Date d'inscription : 11/06/2008

critiques libres!fleur Empty
MessageSujet: critiques libres!fleur   critiques libres!fleur I_icon_minitimeSam 1 Déc 2012 - 22:25

Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
Fleur

Administrateur/trice
Fleur

Féminin
Nombre de messages : 74776
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 113751
Date d'inscription : 11/06/2008

critiques libres!fleur Empty
MessageSujet: Re: critiques libres!fleur   critiques libres!fleur I_icon_minitimeSam 1 Déc 2012 - 22:26

cinema

Les perles de monsieur Vialatte

Ce livre est un recueil de critiques littéraires écrites à partir des années 1952. Ce fut d’ailleurs l’activité principale de l’écrivain à partir de cette date. Surtout connu comme traducteur de Kafka et de Nietzsche, Alexandre Vialatte excellait également à critiquer surtout les écrivains de son époque. Ce sont pour une grande majorité des hommes avec aussi quelques représentantes de la gent féminine : Ferny Besson, Françoise Sagan, Anaïs Nin et Louise de Vilmorin. Quatre femmes seulement pour trente-sept hommes. C’est un peu étonnant car les femmes écrivaient sûrement très bien à l’époque si je ne m’abuse…

Donc, monsieur Vialatte y va de son petit commentaire sur chacun de ces personnages certains célèbres et très connus, d’autres plus obscurs. Mais une chose est sûre, il donne le goût de lire tous ces auteurs, il met l’eau à la bouche de ses lecteurs, il ouvre des portes et on a juste envie de s’y engouffrer tellement sa prose est savoureuse et invitante.

Parmi les auteurs mentionnés, on trouvera Jean Anglade, Jacques Audiberti, Antoine Blondin, Louis-Ferdinand Céline, Charles Dickens, Alexandre Dumas, Julien Green, Eugène Ionesco, Franz Kafka, Pierre Larousse, Roger Nimier, Georges Simenon etc.

En fait, ce sont des chroniques écrites pour le quotidien auvergnat « La Montagne », le mensuel « Le Spectacle du Monde » et l’hebdomadaire « Paris-Match ». J’aime bien ce genre de recueil. J’y découvre toujours des auteurs intéressants que je ne connaissais pas bien qu’ici, tous sont connus mais tout de même, je découvre Ferny Besson, Dino buzzati, Jean-Galtier Boissière et quelques autres.

Ce sont les meilleures chroniques qui ont été retenues pour constituer ce recueil donc elles sont toutes intéressantes et écrites avec art, parfois avec beaucoup d’humour mais toujours avec un professionnalisme et un souci du détail fort louable.

J’ai particulièrement apprécié le texte sur François Mauriac, Céline et aussi celui sur François Villon. En quelques pages, monsieur Vialatte cerne son personnage et nous le restitue avec vérité et un remarquable talent de prosateur. Plusieurs textes constituent presque à eux seuls de petits romans et nous plongent dans l’époque et la vie de l’auteur avec une efficacité étonnante. Par contre, quelques-uns m’ont parus assez confus et j’ai éprouvé un peu de mal à suivre le propos, n’ayant pas les connaissances suffisantes du milieu et du contexte décrits. C’est tellement français mais c’est excellent et fort enrichissant !

« Céline est un monstre sacré. Il a bâti des cathédrales de vomissure qui se mirent dans des lacs de purin. Il n'en reste pas moins que ce sont des cathédrales, conçues dans l'hallucination par un personnage titanesque, oraculaire et prophétique, un fabricant de polichinelles géants, clownesque, et même parfois féerique ; des cathédrales, avec des tours et des gargouilles (beaucoup de gargouilles, rien que des gargouilles), des piliers et des chapiteaux. Sans compter des vitraux qui éclairent dans les ténèbres, d'une lueur d'apocalypse, un magma de personnages miteux, marmiteux et calamiteux, bouffons, grandioses, plus vrais que le vrai, d'une vérité invraisemblable, qui finissent pêle-mêle dans l'horreur, le feu des bombes, le feu du ciel ou le flot de l'ordure, des cabinets ayant débordé quelque part. Guignols tragiques d'un Occident condamné à la catastrophe, noyé dans son propre excrément. Il faut toujours, avec Céline, une tinette qui déborde à flots et se transforme en Niagara. C'est parce qu'il n'y a plus sa grand-mère, silhouette épique, monstre d'hygiène et modèle des propriétaires, qui débouchait les cabinets de ses locataires en s'aidant d'un jonc souple et d'un broc d'eau bouillante. Opération dont elle mourut un jour de gel. »
Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
Fleur

Administrateur/trice
Fleur

Féminin
Nombre de messages : 74776
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 113751
Date d'inscription : 11/06/2008

critiques libres!fleur Empty
MessageSujet: Re: critiques libres!fleur   critiques libres!fleur I_icon_minitimeSam 1 Déc 2012 - 22:27

cafe

Troc Livres
Vous cherchez un livre rare ? vous en avez un en double ?
Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
carole

Administrateur/trice
carole

Féminin
Nombre de messages : 12456
Localisation : france
Emploi/loisirs : la boxe
Humeur : bonne
Réputation : 8
Points : 17458
Date d'inscription : 18/01/2010

critiques libres!fleur Empty
MessageSujet: Re: critiques libres!fleur   critiques libres!fleur I_icon_minitimeSam 1 Déc 2012 - 22:43

Ribouis, dans le langage de l'époque (1898), cela veut dire « soulier neuf fait avec du vieux » (cfr atilf)

Et cela va dans le sens de rapetasser, l'auteur exprimant l'idée que les architectes de son époque ne font que copier (mal) les architectes du moyen-âge. Et ce sont des gnaffs, c'est à dire "Celui qui gâche son travail, effectue de mauvaises réparations".
Revenir en haut Aller en bas
http:// http://vivreavecsamaladie.forumactif.org/index.htm
carole

Administrateur/trice
carole

Féminin
Nombre de messages : 12456
Localisation : france
Emploi/loisirs : la boxe
Humeur : bonne
Réputation : 8
Points : 17458
Date d'inscription : 18/01/2010

critiques libres!fleur Empty
MessageSujet: Re: critiques libres!fleur   critiques libres!fleur I_icon_minitimeSam 1 Déc 2012 - 22:43

"Je prends le chemin du pioch. Titouan roumègue un peu, mais si, viens, on va chercher des cagarauletas" (Le Tiroir à cheveux, Emmanuelle Pagano)

pioch
(occitan) un som­met, une éminence, une colline

roumèguer
(Occitanie) Ronchonner, maugréer. (wiktionary)

cagarauletas : petits escargots
Revenir en haut Aller en bas
http:// http://vivreavecsamaladie.forumactif.org/index.htm
carole

Administrateur/trice
carole

Féminin
Nombre de messages : 12456
Localisation : france
Emploi/loisirs : la boxe
Humeur : bonne
Réputation : 8
Points : 17458
Date d'inscription : 18/01/2010

critiques libres!fleur Empty
MessageSujet: Re: critiques libres!fleur   critiques libres!fleur I_icon_minitimeSam 1 Déc 2012 - 22:45

J'ai rencontré hier l'adjectif SEMPERVIRANT . J'ai appris que cet adjectif, ( bien connu, paraît-il des géographes,) signifiait : toujours vert . Un arbre sempervirant, une forêt sempervirante .

J'ai aussi rencontré dans un polar médiéval ayant pour titre : L'incipit introuvable, de Guillaume Ducoeur, le nom :SOLAR . Voici le contexte " Frère Raoul....marcha à bonne cadence avant d'atteindre l'imposante demeure seigneuriale .....un serviteur le conduisit en haut d'un large perron . Il fut accueilli par Gilbert d'Avranches qui le pria de le suivre à l'étage et d'entrer dans le solar de son père . L'intérieur était richement paré .....meubles ...oeuvre d'un maître ébéniste chevronné "
Il s'agit donc bien d'un pièce dans un château , mais était-elle destinée à un usage particulier ?
Mes recherches dans le Robert en 7 volumes et sur Internet n'ont rien donné . Un Clien pourrait-il éclairer ma lanterne ?


Au moyen-âge, dans les grandes demeures (château ou grosse maison bourgeoise) le grand chic était de posséder un SOLAR (ou SOLARIUM)... pièce particulièrement lumineuse et exposée le plus possible aux rayons du soleil de façon à emmagasiner la chaleur surtout l'hiver. Cette pièce particulièrement lumineuse était pratique notament pour les travaux d'aiguilles de la maîtresse de maison... elle équivaut à notre véranda moderne... Dans un roman que j'ai lu récemment (mais pas critiqué) il y a une belle description du solar de la maison du héros :
http://livre.fnac.com/a3611314/Bernard-Knight-Le-tresor-de-Saewulf
Revenir en haut Aller en bas
http:// http://vivreavecsamaladie.forumactif.org/index.htm
Contenu sponsorisé




critiques libres!fleur Empty
MessageSujet: Re: critiques libres!fleur   critiques libres!fleur I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
critiques libres!fleur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fleur de lys
» Tarte renversée au chou fleur
» un coussin fleur
» une fleur
» Raw Coconut Nectar ou Sucre de fleur de coco

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA PETITE MAISON TRANQUILLE  :: coin magique du livre !! :: coin magique du livre 3 :: tu prétes ton livre !-
Sauter vers: