LA PETITE MAISON TRANQUILLE
Bienvenue à vous dans la petite maison tranquille

forum sur les inventions et liens divers :
bonne route à vous !
ici c'est comme un dictionnaire , les liens sont prit sur des magazines ect !!!
MOT CLÉ
invention, liens, divers, comme, papi, enfants, découvertes, inventions, humours, découverte, jeux, année, 2008, début, téléphone, exemple, , . quiz , liens ,divers , le saviez vous, pourquoi , dit papi ; planet, poèmes, citation, vrai ,faux ,abcd, invention, informatique , juridique,images liens , cuisine liens , astuces livres; cadeaux , emplois liens ,voyages..science , découverte, brocante liens...tout le monde en parles . musique liens; cinéma liens ... actualité ...les inventions concours l’épine ... ,
2012
Bonjour.
 2. 你叫什么名字?
Nǐ jiào shénme míngzi?
Comment t’appelles-tu ?
 3. 这是我的名片。
Zhè shì wǒ de míngpiàn.
Voici ma carte de visite.
 4. 好久不见。
Hǎojiǔ bújiàn.
Ca fait longtemps que nous ne nous sommes pas vus !
fleur


INVENTION INVENTEUR INVENTION
 
AccueilAccueil  portailportail  ÉvènementsÉvènements  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 sos education

Aller en bas 
AuteurMessage
Fleur

Administrateur/trice
Fleur

Féminin
Nombre de messages : 74776
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 113751
Date d'inscription : 11/06/2008

sos education Empty
MessageSujet: sos education   sos education I_icon_minitimeMer 13 Mai 2009 - 21:12

sos education Logo%20bleu%20fond%20blanc_2
Chers amis,

Nous avons le plaisir de pouvoir vous annoncer la
création du blog officiel de SOS Education, que vous pouvez consulter à
l'adresse suivante : http://soseducation-leblog.com/ .

Par
ailleurs, pour les adeptes de Facebook existent désormais deux lieux de
rencontre, un groupe (pour être mis au courant de l'actualité du blog)
ainsi qu'une page officielle :

Groupe : https://www.facebook.com/profile.php?id=524768142&ref=nf#/group.php?gid=77085582825&ref=ts
Page : https://www.facebook.com/profile.php?id=524768142&ref=nf#/pages/SOS-Education/80420012371?ref=ts

Enfin,
un profil de SOS Education sur le nouveau média social Twitter permet
d'être mis au courant de l'actualité générale de SOS Education : http://twitter.com/soseducation .

Merci et bonne lecture.

Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent
(art. 34 de la loi informatique et Libertés).
Pour l'exercer, vous pouvez envoyer un mail à : contact@soseducation.com
Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
Fleur

Administrateur/trice
Fleur

Féminin
Nombre de messages : 74776
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 113751
Date d'inscription : 11/06/2008

sos education Empty
MessageSujet: Re: sos education   sos education I_icon_minitimeMer 13 Mai 2009 - 21:13


Les profiteurs de l’éducation


13 mai 2009 by soseducation


Dans notre précédent billet,
nous avons mis en avant le fait que les enseignants du primaire dits
«désobéisseurs» protestent contre les retenues de salaire qui touchent
certains d’entre eux. Ces «désobéisseurs», qui refusent depuis la
rentrée 2008 d’appliquer les programmes introduits à l’école primaire
par Xavier Darcos, se revendiquent de la désobéissance civile, citant
pèle-mêle Etienne de La Boétie, John Rawls et bien entendu Gandhi et
Martin Luther King.
Il est déjà très surprenant que des «résistants» ne voient aucune
incohérence entre le fait d’être rémunérés par un ministère et celui de
refuser d’en appliquer les directives et de lui rendre des comptes. Ils refusent par exemple de donner des cours d’aide personnalisée aux élèves en difficulté. Ils sont également prêts à empêcher des
étudiants de passer les concours de l’enseignement, leur faisant
prendre le risque d’avoir travaillé pendant une année pour rien.
En dépit de cette grave situation, l’un des principaux soucis des
«désobéisseurs» est de trouver une compensation à leurs retenues de
salaire, au moyen d’une Caisse nationale de solidarité
qu’ils ont créée. Désobéissants à l’égard de leur ministère de tutelle,
les «résistants pédagogiques» semblent en revanche très dociles
vis-à-vis de leur porte-monnaie.
Faut-il en conséquence qualifier ces enseignants réfractaires de «désobéisseurs», ou bien de profiteurs de l’éducation ?





Publié dans Résistance pédagogique | 6 Commentaires »





Résister, désobéir et pique-niquer


11 mai 2009 by soseducation


Pendant que les rangs de la «résistance pédagogique» continuent, d’après le blog qui lui est consacré, de grossir,
des correcteurs de l’IUFM de Livry-Gargan (Seine-Saint-Denis) refusent
de corriger les épreuves écrites du concours de recrutement de
professeur des écoles, comme ils l’ont expliqué dans une lettre
adressée à Valérie Pécresse, Xavier Darcos et Nicolas Sarkozy adoptée à
l’unanimité de l’assemblée générale de l’IUFM. Ils entendent ainsi
s’opposer à la masterisation des concours de l’enseignement. Cet
événement est à rapprocher des différents pique-niques qui ont été
organisés le mercredi 6 mai dernier devant plusieurs inspections
académiques, dont celles de Marseille et de Toulouse, en protestation
notamment aux sanctions financières et disciplinaires qui touchent les
enseignants désobéisseurs. Ceux-ci refusent d’enseigner tant que le
gouvernement n’aura pas retiré son projet de réforme. Au-delà du
contraste entre l’insouciance des désobéisseurs et la situation dans
laquelle ils plongent les candidats aux concours comme dans le cas des
correcteurs désobéisseurs de l’IUFM de Livry-Gargan, ce phénomène
illustre bien le caractère incontrôlable de l’Education nationale. Non
seulement les quelque 3000 enseignants désobéisseurs n’assurent plus
leurs cours, mais ils protestent contre les retenues de salaire qui les
touchent. Et sont prêts à faire courir le risque de faire annuler les
épreuves d’un concours pour défendre leur cause.
Ce refus, de la part de ces fonctionnaires rémunérés par le
contribuable, de rendre compte de leur action, n’est pas étonnant,
puisque le mouvement de résistance pédagogique préconise même aux
enseignants de refuser l’inspection.





Publié dans Résistance pédagogique | 7 Commentaires »





Les savoirs, grands absents de la consultation sur la réforme des lycées


7 mai 2009 by soseducation


sos education Consultation-lyceenne3
Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
Fleur

Administrateur/trice
Fleur

Féminin
Nombre de messages : 74776
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 113751
Date d'inscription : 11/06/2008

sos education Empty
MessageSujet: Re: sos education   sos education I_icon_minitimeMer 13 Mai 2009 - 21:13

bravo
Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
Invité
Invité



sos education Empty
MessageSujet: Re: sos education   sos education I_icon_minitimeLun 18 Mai 2009 - 15:19

Merci pour ces liens Fleurs :( 🤡
Revenir en haut Aller en bas
Fleur

Administrateur/trice
Fleur

Féminin
Nombre de messages : 74776
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 113751
Date d'inscription : 11/06/2008

sos education Empty
MessageSujet: Re: sos education   sos education I_icon_minitimeJeu 21 Mai 2009 - 17:01

sos education 080805085729177942349228
Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
Fleur

Administrateur/trice
Fleur

Féminin
Nombre de messages : 74776
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 113751
Date d'inscription : 11/06/2008

sos education Empty
MessageSujet: Re: sos education   sos education I_icon_minitimeJeu 28 Mai 2009 - 12:39

Les vraies solutions à la crise de l’école


26 mai 2009 by soseducation


Voici la vidéo
de la conférence donnée le 7 mai dernier à Grenoble (Isère) par le
délégué général adjoint de SOS Education, Aldric Boulangé, dans le
cadre des «Cafés Liberté» organisés par l’association Liberté Chérie.
Partant du constat d’échec de l’Education nationale, et du contraste
entre cet échec et les moyens colossaux qui lui sont alloués par
l’Etat, Aldric Boulangé a proposé les vraies solutions à la crise de
l’école, parmi lesquelles le chèque-éducation.
Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
LE-VERRIER-58
administrateur
LE-VERRIER-58

Masculin
Nombre de messages : 698
Localisation : Saint-Lô
Emploi/loisirs : astronome et mathématicien
Humeur : Froide
Réputation : 3
Points : 1203
Date d'inscription : 07/04/2009

sos education Empty
MessageSujet: Re: sos education   sos education I_icon_minitimeDim 31 Mai 2009 - 13:22

sos education E7fw4xky
Revenir en haut Aller en bas
Fleur

Administrateur/trice
Fleur

Féminin
Nombre de messages : 74776
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 113751
Date d'inscription : 11/06/2008

sos education Empty
MessageSujet: Re: sos education   sos education I_icon_minitimeDim 31 Mai 2009 - 13:40

merci ma puce si tu as des infos
Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
LE-VERRIER-58
administrateur
LE-VERRIER-58

Masculin
Nombre de messages : 698
Localisation : Saint-Lô
Emploi/loisirs : astronome et mathématicien
Humeur : Froide
Réputation : 3
Points : 1203
Date d'inscription : 07/04/2009

sos education Empty
MessageSujet: Re: sos education   sos education I_icon_minitimeDim 31 Mai 2009 - 13:45

je vais voir ça... :(


sos education 73fub30p
Revenir en haut Aller en bas
LE-VERRIER-58
administrateur
LE-VERRIER-58

Masculin
Nombre de messages : 698
Localisation : Saint-Lô
Emploi/loisirs : astronome et mathématicien
Humeur : Froide
Réputation : 3
Points : 1203
Date d'inscription : 07/04/2009

sos education Empty
MessageSujet: Re: sos education   sos education I_icon_minitimeDim 31 Mai 2009 - 13:59

Un nouveau projet de lois doit bientôt voir le jour (proposé par le gouvernement...) pour la sécurité des élèves dans le milieu scolaire...


- mise de portails électroniques,
- fouilles des sacs...
-
Revenir en haut Aller en bas
Fleur

Administrateur/trice
Fleur

Féminin
Nombre de messages : 74776
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 113751
Date d'inscription : 11/06/2008

sos education Empty
MessageSujet: Re: sos education   sos education I_icon_minitimeDim 31 Mai 2009 - 16:09

les profs flic pas mal comme meme
Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
LE-VERRIER-58
administrateur
LE-VERRIER-58

Masculin
Nombre de messages : 698
Localisation : Saint-Lô
Emploi/loisirs : astronome et mathématicien
Humeur : Froide
Réputation : 3
Points : 1203
Date d'inscription : 07/04/2009

sos education Empty
MessageSujet: Re: sos education   sos education I_icon_minitimeLun 1 Juin 2009 - 18:41

oui, lamentable !... sans commentaire mais j'en pense pas moins... sos education Dollz-candy25
Revenir en haut Aller en bas
Fleur

Administrateur/trice
Fleur

Féminin
Nombre de messages : 74776
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 113751
Date d'inscription : 11/06/2008

sos education Empty
MessageSujet: Re: sos education   sos education I_icon_minitimeVen 5 Juin 2009 - 19:15

Avec tout notre respect, Monsieur le ministre de l’Education nationale, les solutions à la violence scolaire existent !
By soseducation

Nos écoles ont été le théâtre d’agressions d’une gravité extrême depuis le début de l’année 2009. Toutes les solutions doivent désormais être envisagées pour protéger les élèves et les enseignants. Mais avant d’impliquer directement les forces de l’ordre dans les écoles, les 80 000 membres de SOS Education appellent le ministre de l’Education à mettre en oeuvre des mesures de bon sens, à commencer par :

1. Créer de vrais cours de morale et de civisme
L’enseignement moral et civique, tel qu’il était pratiqué autrefois, est devenu plus nécessaire aujourd’hui du fait de la défaillance des familles. Il est urgent que les enfants recommencent à apprendre dans les écoles les règles de base de la vie en société (saluer et se tenir correctement, surveiller son langage, respecter ses engagements, arriver à l’heure, céder sa place dans les transports, respecter les adultes…), et cela dès les petites classes.

2. Restaurer le prestige et l’autorité des professeurs
Les enseignants doivent disposer de tous les moyens réglementaires pour asseoir leur autorité : le droit de donner des « zéros de conduite », des punitions, des heures de colle effectivement réalisées, et de décider du passage des élèves dans la classe supérieure, doit leur être rendu. C’est ainsi qu’ils pourront être rétablis dans leur mission première, qui est de transmettre des savoirs et non de gérer des problèmes sociaux.

3. Réintroduire des cours de discipline dans la formation des professeurs
Instaurer la discipline dans une classe relève essentiellement de la pratique, mais les grands principes doivent néanmoins être enseignés aux futurs professeurs (exemples : l’importance décisive du premier contact avec les élèves, le déplacement du professeur à travers sa classe, regarder au moins une fois chaque enfant dans les yeux pendant le cours, ou encore les principaux pièges à éviter (crier, chercher à attendrir les élèves, ou encore “copiner” avec eux).

4. Restaurer la fonction de surveillant général dans les écoles
C’est aux professeurs qu’il revient d’imposer la discipline dans leur classe, mais ils ont besoin du soutien institutionnel de leur hiérarchie en cas de problème grave avec un élève. La présence d’au moins un surveillant général dans chaque établissement, pour contrôler les entrées et les sorties, prendre en charge les élèves punis et s’assurer que les sanctions sont effectives est indispensable.

5. Exclusion définitive des élèves à la troisième infraction grave au règlement intérieur
S’il est normal que les enfants aient le « droit à l’erreur », aucun élève ne doit pouvoir commettre trois infractions graves (stupéfiants, tags, agressions…) dans un établissement scolaire sans être renvoyé.

6. Supprimer la réintégration automatique après exclusion d’un établissement scolaire
L’élève exclu doit accomplir lui-même les démarches (lettre de motivation, sollicitation d’un entretien) auprès des directeurs d’autres établissements pour demander sa réintégration et reprendre sa scolarité. Il faut éviter à tout prix de lui donner l’impression, comme c’est le cas actuellement, qu’il revient à l’Éducation nationale de lui trouver une place dans un autre établissement, et que son « droit à l’éducation » n’implique aucune contrepartie, pas même celle de faire des efforts et de respecter ses professeurs.

7. Restaurer les internats disciplinaires
Les élèves posant de graves problèmes de discipline, au point de nuire au bon déroulement des cours et d’empêcher les autres élèves d’étudier, doivent être scolarisés à part, dans des établissements dotés des moyens nécessaires (encadrement, moyens disciplinaires, rythme de vie imposé) pour les re-structurer avant leur réintégration dans le cursus normal.

8. Responsabiliser les parents d’élèves
Aucune école ne peut fonctionner sans la participation et la bonne volonté des parents. Afin que certains parents cessent de considérer l’école comme un droit sans contrepartie, ou une garderie gratuite pour leur progéniture, il faut envisager des sanctions pécuniaires en cas de défaillance éducative grave. Cette sanction doit être soumise à une procédure rigoureuse pour éviter les injustices.

SOS Education

Pour convaincre le ministre de l’Education d’agir vite, merci de vous associer à cet appel en laissant un commentaire de soutien signé de vos prénom et nom.

Cette entrée a été publiée le 2 juin 2009 à 18:55 et est en lien avec Violences scolaires. Vous pouvez suivre toutes les réponses à cet article à l'aide du flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse, ou un trackback depuis votre site.
Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
Fleur

Administrateur/trice
Fleur

Féminin
Nombre de messages : 74776
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 113751
Date d'inscription : 11/06/2008

sos education Empty
MessageSujet: Re: sos education   sos education I_icon_minitimeVen 5 Juin 2009 - 19:17

Entièrement d’accord avec vous…Je rajouterai, au risque de me faire huer, qu’il faudrait également le retour de l’uniforme à l’école…Cela éviterait bien des rackets, des jalousies, des discriminations etc..
Merci à vous pour vos interventions.
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
Fleur

Administrateur/trice
Fleur

Féminin
Nombre de messages : 74776
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 113751
Date d'inscription : 11/06/2008

sos education Empty
MessageSujet: Re: sos education   sos education I_icon_minitimeVen 5 Juin 2009 - 19:17

Je suis globalement d’accord avec vos recommandations. Toutefois il y a aussi un élément qui est à prendre en compte c’est que les enseignants ont beaucoup fait pour perdre le respect des élèves. Les instituteurs de ma jeunesse étaient correctement vêtus, portaient souvent une cravate et surtout ne se mêlaient pas de la politique du gouvernement. C’est peut-être une réflexion de vieux con mais j’assume…Surtout quand je vois la dégaine de certains des profs de mes gosses (qui sont grands maintenant).
Alors oui il faut aider les profs mais il faut aussi qu’ils se repositionnent comme des éléments majeurs de la vie du village ou du quartier autrement leur statu va continuer de se dégrader.
Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
Fleur

Administrateur/trice
Fleur

Féminin
Nombre de messages : 74776
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 113751
Date d'inscription : 11/06/2008

sos education Empty
MessageSujet: Re: sos education   sos education I_icon_minitimeVen 5 Juin 2009 - 19:18

#

C’est un assez bon résumé de nos précédents échanges qui nécessiterait cependant plusieurs précisions car certains points peuvent être mis en place immédiatement tandis que d’autres nécessitent un travail en amont. Le mérite qu’aurait cet appel serait d’engager le dialogue…
Le problème est que, dès qu’on veut dialoguer entre représentants de l’Education Nationale, des personnels enseignants et des parents d’élèves, cela tourne systématiquement en règlement de compte POLITICO – POLITIQUE. J’en tiens pour précédent exemple le grand débat sur l’école initié il y a 4 ou 5 ans et qui me laisse un goût amère tant il a été détourné de ses objectifs par les délégués syndicaux.
Voilà où nous en sommes aujourd’hui : programmes inadaptés, violences envers les professeurs, violences entre jeunes, manque de formation pédagogique, etc…
La politique ce devrait être avant tout, au quotidien pour chacun d’entre nous, la gestion de la cité donc l’éducation de nos enfants et le respect d’un code moral.
Pour en finir avec l’actualité : belle image qu’ont donné les ténors politiques de droite et de gauche hier soir pour un débat sur l’Europe : n’ont-ils pas été violents, insolents, irrespectueux ? ont-ils parlé des jeunes et de l’éducation ? ont-ils donné envie de se rendre aux urnes dimanche pour faire son devoir civique ?
Il y a urgence ! Les fondations de notre système éducatif s’écroulent à force que le mammouth s’ébroue !

* soseducation dit :
5 juin 2009 à 10:29 | Répondre

En effet, difficile de demander aux parents, au corps enseignant, aux élèves, de se responsabiliser, quand la classe politique fait le contraire…

# Anne Charlet Debray dit :
5 juin 2009 à 18:19 | Répondre

Les propositions proposées par SOS Education sont pleines de bon sens et seraient très souhaitables dans l’état actuel des choses .
La situation est grave ,il est temps d’agir.
Merci de nous écouter.
# aline dit :
5 juin 2009 à 18:48 | Répondre

Je suis assez surprise des mesures que vous proposez… Il me semble que vos propositions ne correspondent pas vraiment aux difficultés réelles (je suis d’accord sur ce point, il y des difficultés et il convient de chercher à les résoudre).
Il me semble que les propositions faites ici sont essentiellement coercitives ou moralisatrices…
Qu’est-ce qu’un zéro de conduite résoud ?
En quoi augmenter la surveillance apprend aux enfants à être autonomes et responsables ?
Va-t-on résoudre le malaise de certains enfants vis-à-vis d’un système qui les exclue en les excluant plus encore ?
Agir, oui ; envisager le problème, sans aucun doute, mais pas de cette façon-là !
# Denis CROUAN dit :
5 juin 2009 à 19:04 | Répondre

Oui, il est urgent de restaurer l’autorité. Pour ce faire, il serait nécessaire que les chefs d’établissement cessent de faire de beaux discours (généralement le jour de la pré-rentrée) puis laissent le laxisme s’intaller au cours de l’année. Dans mon établissement, des élèves subissent des violences graves qui sont le fait d’une minorité de “sauvageons”. Mis au courant des faits, le Proviseur n’agit pas: pas de rapports à envoyer au rectorat, pas de vagues… Résultats, les agresseurs triomphent et les professeurs sont désavoués par leur hiérarchie.
# Françoise Monteilhet dit :
5 juin 2009 à 19:21 | Répondre

Il est triste que notre pays en soit arrivé à lancer un SOS Education pour que des hommes politiques se secouent un peu.
Moins de films/séries/jeux TV violents, un peu plus de “s’il vous plait” et “merci”. Que les élèves vouvoient leurs professeurs et que les professeurs en fassent autant.
Et si on faisait une campagne publicitaire : “l’impolitesse et la violence sont dépassées” comme la vitesse ????
Certains parents devraient être autant sanctionnés que les enfants.
La France est devenue trop laxiste dans trop de domaines, et voilà le résultat. Cessons de pleurer sur les états d’âme des agresseurs.
# roger gonnet dit :
5 juin 2009 à 19:26 | Répondre

Soyons sérieux: c’est la société politique qui débloque, car elle ne sait plus que faire pour céder aux désirs des uns et des autre, qu’ils soient banquiers ou profs ou écoliers.
Revenons à un peu plus de partage, un peu plus de compréhension non-sectaire et non-partisane, et ça ira mieux.
# HERSAN Christian dit :
5 juin 2009 à 19:48 | Répondre

a. Vos propositions sont de bon sens. Sans alourdir votre texte, pensez aussi (au point 8) à décourager les parents de prendre leurs enfants pour les innocentes victimes des méchants profs qui leur font des remontrances. Il faut qu’ils fassent front commun avec les enseignants (je ne suis pas prof, donc je ne prêche pas pour ma corproration).

b. Entièrement d’accord avec Bernard Turetti : la tenue de la plupart des profs est simplement lamentable. Est-ce de la négligence ou de la démagogie, une forme du “copinage” dont vous parlez au point 3 ?

c. Vous n’avez pas peur d’affronter un traditionnel complexe français : la hantise de la répression. C’est pourtant une loi de la nature !
# Fage dit :
5 juin 2009 à 20:05 | Répondre

Comment avez-vous connu mon adresse électronique?
# weiss dit :
5 juin 2009 à 20:10 | Répondre

Père de 4 enfants scolarisé dans le public, je soutiens votre combat…
# HUBERT dit :
5 juin 2009 à 20:18 | Répondre

Je ne peux que souscrire, c’est du bons sens.

Cela passe à mon sens par la liberté d’enseigner et d’apprendre, et requiert que les modalités de mise en œuvre de cette activité ne soient pas définies par des penseurs d’élite au sein d’une administration de plus d’un million de personnes, mais sur le terrain au jour le jour par des praticiens.

Quoi de plus personnel qu’une relation entre un enseignant et son public ?

Mes propos ont été publiés dans Ouest France il y a quelques mois (20/10/2008) : M. Jean Claude Allègre avait tort ; il ne faut pas “dégraisser le Mammouth” (ce qui suppose établi le principe de M. Alain Juppé : chez les fonctionnaires il y a de “la mauvaise graisse”). Une seule solution : il faut le désosser. Je peux vous faire suivre l’article. Même si je suis à contrecourant du politiquement correct.

Élèves, étudiants et enseignants vivraient bien mieux et seraient bien plus motivés.
# COUROSSE dit :
5 juin 2009 à 20:25 | Répondre

Père de 5 enfants, je soutiens votre cause à 100 % . Certes, le comportement des élèves de changera pas du jour au lendemain mais l’instauration de ces principes fera nécessairement évoluer l’attitude des élèves. C’est aussi évidemment dans l’intérêt des professeurs et leur travail ne s’en trouvera que facilité et plus intéressant.
# Worbee dit :
5 juin 2009 à 20:26 | Répondre

Bonjour, je cite un propos qui me fait bondir : “la tenue de la plupart des profs est simplement lamentable.” : M.Hersan , s’il vous plaît, attention aux généralisations abusives ! Tout d’abord, je suis professeur(e), ou enseignante, au choix, mais surtout pas “prôôôôf” : j’ai horreur de ce diminutif qui nous diminue ! J’estime avoir droit au respect (mais oui, mais oui !!) plutôt qu’à ce sobriquet, utilisé jusque dans les media et démagogique au possible. Quant à la tenue vestimentaire de mes collègues —du moins d’une minorité d’entre eux, la plupart de ceux que je côtoie portent une tenue correcte—, n’oubliez pas que notre pouvoir d’achat a beaucoup diminué en vingt ans et que personne ne s’en soucie, il paraît que nous sommes de purs esprits éthérés, qui vivons d’idées et d’eau fraîche, dans une société où le niveau de vie est l’indice de la considération que l’on mérite !!! Moi non plus, je ne prêche pas pour ma corporation, mais, s’il s’agit, sur ce blog, de discuter de propositions concrètes, commencez, s’il-vous-plaît, par respecter les professeurs !! Merci d’avance….
# Isabelle Charrier dit :
5 juin 2009 à 20:32 | Répondre

Ouf! comme çà fait du bien de voir que je ne suis pas la seule à avoir ce genre de pensées!Merci, merci et merci encore…Sauf que… il y a du travail à tous les niveaux! Je ne suis pas dans l’enseignement non plus, je ne prêche donc pas pour ma paroisse moi non – plus si ce n’est que je suis mère de deux collégiens! “Il faut faire du social” m’a t – on répondu une fois. Le social: oui mais il doit s’arrêter là où la bétise commence…vaste débat!Et si le social commençait avec la DISCIPLINE?
# Christian Ravaux dit :
5 juin 2009 à 20:34 | Répondre

Oui, créons un cadre et une ambiance saine de respect et d’apprentissage, plutôt que de se résigner à la dérision, au charabia, à la facilité et finalement au désespoir : il s’agit que notre descendance puisse maîtriser le lourd héritage que nous lui laissons.
# Claude dit :
5 juin 2009 à 20:37 | Répondre

Tout-à-fait d’accord. Tout ceci existait autrefois et tout allait beaucoup mieux.
# Lydie J dit :
5 juin 2009 à 20:47 | Répondre

Nous en avons assez de voir nos enfants subir des agressions verbales ou physiques, qui sont très rarement punies. On parle beaucoup des enfants en difficulté, qui se sentent exclus, incompris. Qu’en est-il de ceux qui voudraient juste aller à l’école pour y apprendre quelque chose ? Parce que ceux-là ne font pas de bruit, a-t-on le droit de les oublier ? Doivent-ils continuer à subir les humeurs de certains de leurs camarades ? Doivent-ils accepter ces cours toujours adaptés aux plus faibles, aux perturbateurs ? Ne seraient-ce finalement pas eux les exclus, les incompris ? Refusons cette violence qui nous empêche d’avancer et qui donne à nos enfants une bien mauvaise image de la société dans laquelle ils devront grandir.
Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
Fleur

Administrateur/trice
Fleur

Féminin
Nombre de messages : 74776
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 113751
Date d'inscription : 11/06/2008

sos education Empty
MessageSujet: Re: sos education   sos education I_icon_minitimeVen 5 Juin 2009 - 19:19

l'ecole est une usine à tuer l'ecole
Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
LE-VERRIER-58
administrateur
LE-VERRIER-58

Masculin
Nombre de messages : 698
Localisation : Saint-Lô
Emploi/loisirs : astronome et mathématicien
Humeur : Froide
Réputation : 3
Points : 1203
Date d'inscription : 07/04/2009

sos education Empty
MessageSujet: Re: sos education   sos education I_icon_minitimeMar 9 Juin 2009 - 8:55

sos education Ojhjzm5fsp1
Revenir en haut Aller en bas
LE-VERRIER-58
administrateur
LE-VERRIER-58

Masculin
Nombre de messages : 698
Localisation : Saint-Lô
Emploi/loisirs : astronome et mathématicien
Humeur : Froide
Réputation : 3
Points : 1203
Date d'inscription : 07/04/2009

sos education Empty
MessageSujet: Re: sos education   sos education I_icon_minitimeMer 10 Juin 2009 - 10:17

sos education 09033008455192300
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




sos education Empty
MessageSujet: Re: sos education   sos education I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
sos education
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» qui a traité des plaintes des parents contre l'Education Nationale ?
» Le Congé Parental d'Education

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA PETITE MAISON TRANQUILLE  :: Un médicament !sos! :: maladies solutions :: votre sante-
Sauter vers: