LA PETITE MAISON TRANQUILLE
Bienvenue à vous dans la petite maison tranquille

forum sur les inventions et liens divers :
bonne route à vous !
ici c'est comme un dictionnaire , les liens sont prit sur des magazines ect !!!
MOT CLÉ
invention, liens, divers, comme, papi, enfants, découvertes, inventions, humours, découverte, jeux, année, 2008, début, téléphone, exemple, , . quiz , liens ,divers , le saviez vous, pourquoi , dit papi ; planet, poèmes, citation, vrai ,faux ,abcd, invention, informatique , juridique,images liens , cuisine liens , astuces livres; cadeaux , emplois liens ,voyages..science , découverte, brocante liens...tout le monde en parles . musique liens; cinéma liens ... actualité ...les inventions concours l’épine ... ,
2012
Bonjour.
 2. 你叫什么名字?
Nǐ jiào shénme míngzi?
Comment t’appelles-tu ?
 3. 这是我的名片。
Zhè shì wǒ de míngpiàn.
Voici ma carte de visite.
 4. 好久不见。
Hǎojiǔ bújiàn.
Ca fait longtemps que nous ne nous sommes pas vus !
fleur

LA PETITE MAISON TRANQUILLE

INVENTION INVENTEUR INVENTION
 
AccueilportailÉvènementsFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Traitements naturels contre les vers intestinauxfleur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
carole

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6737
Localisation : france
Emploi/loisirs : la boxe
Humeur : bonne
Réputation : 4
Points : 10335
Date d'inscription : 18/01/2010

MessageSujet: Traitements naturels contre les vers intestinauxfleur   Sam 3 Nov 2012 - 23:39

cinema

Traitements naturels contre les vers intestinaux
Revenir en haut Aller en bas
http:// http://vivreavecsamaladie.forumactif.org/index.htm
carole

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6737
Localisation : france
Emploi/loisirs : la boxe
Humeur : bonne
Réputation : 4
Points : 10335
Date d'inscription : 18/01/2010

MessageSujet: Re: Traitements naturels contre les vers intestinauxfleur   Sam 3 Nov 2012 - 23:40

Parasitose et oxyurose sont causées par des vers parasites qui sont présents dans les intestins. Remèdes à base de plantes pour se débarrasser de ces hôtes malvenus !
Les infestations intestinales de vers sont bien embarrassantes... Ascaris, ténia, oxyures s'installent dans nos intestins et y vivent une vie tranquille entre ponte et alimentation ! Nos enfants sont beaucoup plus sensibles à l'infestation par ces petits vers, mais il existe heureusement de nombreuses solutions naturelles pour prévenir et empêcher ces parasitoses intestinales.

Comment reconnaître une infestation intestinale de vers chez l'enfant : les symptômes
Vomissements, diarrhées, cernes, anémie, maux de tête, perte de poids parfois importante et démangeaisons anales ou vaginales intenses, de préférence la nuit ? Et, en conséquence, votre enfant a du mal à dormir, est réveillé la nuit par d'intenses démangeaisons ? C'est peut-être le signe d'une infestation par de petits vers intestinaux qui nichent et pondent dans l'intestin de l'homme, et plus particulièrement de l'enfant. Les symptômes de troubles du sommeil chez l'enfant redoublent généralement la nuit et non pendant la sieste, car c'est à cette période que les femelles pondent leurs œufs.
Revenir en haut Aller en bas
http:// http://vivreavecsamaladie.forumactif.org/index.htm
carole

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6737
Localisation : france
Emploi/loisirs : la boxe
Humeur : bonne
Réputation : 4
Points : 10335
Date d'inscription : 18/01/2010

MessageSujet: Re: Traitements naturels contre les vers intestinauxfleur   Sam 3 Nov 2012 - 23:41

Il est nécessaire de consulter votre médecin en cas d'apparition de ces symptômes, pour vérifier la présence de petits parasites intestinaux, mais il existe en complément et surtout, en prévention, des remèdes naturels à base de plantes qui éviteront à vos petits, et au reste de la famille, de se faire coloniser par ces envahisseurs invisibles à l'œil nu, mais aux conséquences bien pénibles.

Des méthodes efficaces à base de plantes pour éviter les parasitoses et les vers intestinaux
Les enfants sont plus fréquemment touchés par ces affections, même dans les climats non tropicaux, car ils ont souvent tendance à ramasser des objets ayant pu rentrer en contact avec des déjections animales contaminées par les vers. L'hygiène manuelle sera donc une première étape indispensable pour protéger vos petits bouts de ces vers.

À LIRE AUSSI

Comment fabriquer son insecticide naturel et bio à la maison ?
Prévenir et traiter poux et lentes
La grenade, anti diarrhéique et puissant vermifuge
Les traitements en phytothérapie varient selon le type de ver :

Pour lutter contre et prévenir la colonisation par les ascaris : une infusion de thym (laissez infuser dix minutes avant de filtrer) fera merveille pour débarrasser les intestins de ces vers. Boire un verre de cette infusion trois fois par jour, de préférence après les repas, jusqu'à disparition des symptômes. Cette infusion est également bonne en prévention et, dans la mesure où la tisane de thym est très polyvalente, ne vous privez pas de ses bienfaits au quotidien !
Pour éviter et se débarrasser des oxyures : une infusion de feuilles de céleri mises dans de l'eau bouillante. Laissez les feuilles infuser une dizaine de minutes, filtrez et consommez cette décoction trois fois par jour, de préférence après les trois repas.
Sachez que l'ail est également utilisé depuis des temps immémoriaux pour ses vertus antiparasitaires, mais son goût fort n'est pas toujours apprécié par les petits... Nos grands-mères n'hésitaient pas à faire sucer aux enfants une gousse d'ail ou un clou de girofle, vermifuges naturels pour les petits ! Dans ce cas, prenez des gélules d'ail en boutique de produits biologiques ou en pharmacie, pour bénéficier de ses vertus... en gardant bonne haleine !

Un petit conseil final : pensez à bien vermifuger régulièrement vos animaux de compagnie, vous limiterez ainsi la prolifération et la contamination des vers !
Revenir en haut Aller en bas
http:// http://vivreavecsamaladie.forumactif.org/index.htm
carole

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6737
Localisation : france
Emploi/loisirs : la boxe
Humeur : bonne
Réputation : 4
Points : 10335
Date d'inscription : 18/01/2010

MessageSujet: Re: Traitements naturels contre les vers intestinauxfleur   Sam 3 Nov 2012 - 23:41

Revenir en haut Aller en bas
http:// http://vivreavecsamaladie.forumactif.org/index.htm
carole

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6737
Localisation : france
Emploi/loisirs : la boxe
Humeur : bonne
Réputation : 4
Points : 10335
Date d'inscription : 18/01/2010

MessageSujet: Re: Traitements naturels contre les vers intestinauxfleur   Sam 3 Nov 2012 - 23:42

DÉFINITION

On dénombre plusieurs dizaines de vers différents et ils ne sont pas seulement réservés aux pays en voie de développement ou tropicaux : nous aussi, nous avons nos parasites et nos vers intestinaux !

La plupart de ces parasites sont sans gravité chez les personnes en bonne santé mais certains peuvent laisser des séquelles, notamment quand ils se logent dans le cerveau ou les poumons.

Et chez les personnes immunodéprimées, comme les malades du sida, les parasites peuvent être mortels.
Revenir en haut Aller en bas
http:// http://vivreavecsamaladie.forumactif.org/index.htm
carole

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6737
Localisation : france
Emploi/loisirs : la boxe
Humeur : bonne
Réputation : 4
Points : 10335
Date d'inscription : 18/01/2010

MessageSujet: Re: Traitements naturels contre les vers intestinauxfleur   Sam 3 Nov 2012 - 23:44

LES MODES DE CONTAMINATION

Il existe plusieurs modes de contamination. L'eau, d'abord, ou les fruits et légumes souillés par une eau impure.

D'autres parasites passent par la peau, comme la bilharziose, que l'on trouve dans les eaux stagnantes d'Asie, d'Afrique et d'Amérique du Sud.

Enfin, dernier mode de contamination : l'alimentation. Les poissons et les viandes peuvent être infectés, comme c'est le cas par le tænia.

Une fois à l'intérieur du corps, les vers peuvent vivre dans de nombreux organes : le foie, le cerveau mais aussi l'intestin.
Revenir en haut Aller en bas
http:// http://vivreavecsamaladie.forumactif.org/index.htm
carole

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6737
Localisation : france
Emploi/loisirs : la boxe
Humeur : bonne
Réputation : 4
Points : 10335
Date d'inscription : 18/01/2010

MessageSujet: Re: Traitements naturels contre les vers intestinauxfleur   Sam 3 Nov 2012 - 23:45

LE TÆNIA

Ce parasite se fixe dans l'intestin des porcs et des boeufs, grâce à ses crochets. Il est composé d'une succession d'anneaux qui renferment des oeufs très résistants, lesquels vont aboutir à de nouveaux vers. Chez le boeuf et le porc, le tænia peut s'enkyster dans les muscles.

Ainsi, l'homme peut être contaminé s'il mange de la viande crue ou pas assez cuite. Trois mois plus tard, les premiers anneaux sont émis dans les selles et cela peut durer des années !

Le tænia touche très souvent les enfants. Il se manifeste par des douleurs dans le ventre, des nausées ou peu d'appétit. On retrouve en général les anneaux dans les selles, les sous-vêtements ou la literie !

Si l'on sait bien le traiter, il n'est pas toujours facile de s'en débarrasser. Il faut donc vraiment faire attention à bien cuire la viande, car les oeufs qui sont dans le muscle sont détruits à la cuisson.
Revenir en haut Aller en bas
http:// http://vivreavecsamaladie.forumactif.org/index.htm
carole

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6737
Localisation : france
Emploi/loisirs : la boxe
Humeur : bonne
Réputation : 4
Points : 10335
Date d'inscription : 18/01/2010

MessageSujet: Re: Traitements naturels contre les vers intestinauxfleur   Sam 3 Nov 2012 - 23:45

LES OXYURES

Les oxyures sont de petits vers blancs d'un centimètre que l'on trouve dans la terre. Les enfants sont là aussi souvent infectés. Ils jouent dans la terre, mettent ensuite les mains à la bouche et les oeufs pénètrent dans leurs corps.

Ils s'installent dans l'intestin et durant la nuit, les femelles migrent vers l'anus. Elles y pondent des oeufs et c'est ce qui provoque les démangeaisons typiques de cette infection. Et, là aussi, on retrouve les oeufs dans les sous-vêtements, la literie et même le sol.

Ensuite, il suffit que l'enfant se gratte puis mette les mains à la bouche pour que la contamination se poursuive et qu'il transmette les parasites à son entourage.

Pour éviter les risques de contamination dans la famille, il faut bien se laver les mains, se couper les ongles courts, ne pas s'échanger les serviettes et les gants de toilettes, laver le linge à plus de 60 °C et avoir une bonne hygiène alimentaire.

Mais pour se débarrasser définitivement de ce parasite, un traitement est indispensable : le vermifuge. Il se donne en comprimé en plusieurs prises.
Revenir en haut Aller en bas
http:// http://vivreavecsamaladie.forumactif.org/index.htm
carole

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6737
Localisation : france
Emploi/loisirs : la boxe
Humeur : bonne
Réputation : 4
Points : 10335
Date d'inscription : 18/01/2010

MessageSujet: Re: Traitements naturels contre les vers intestinauxfleur   Sam 3 Nov 2012 - 23:46

Revenir en haut Aller en bas
http:// http://vivreavecsamaladie.forumactif.org/index.htm
carole

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6737
Localisation : france
Emploi/loisirs : la boxe
Humeur : bonne
Réputation : 4
Points : 10335
Date d'inscription : 18/01/2010

MessageSujet: Re: Traitements naturels contre les vers intestinauxfleur   Sam 3 Nov 2012 - 23:48

l s’agit d’une parasitose digestive (intestinale) bénigne et très fréquente, notamment chez l’enfant et son entourage familiale. Il s’agit de la parasitose la plus répandue en France.

Le Parasite :
Les agents responsables de cette affection très contagieuse sont les oxyures ou Enterobius vermicularis

Description :
Ce sont des petits vers blancs, cylindriques, qui font de 4mm à 1 cm de long et qui occupent fréquemment les intestins des enfants (intestin grêle, côlon, rectum et anus)

le cycle :
Le cycle parasitaire est digestif. Les modes de contamination possibles sont :

Ingestion d’aliments contaminés
Les doigts (œufs d’oxyures sous les ongles)
la literie et les objets usuels infestés
contamination par voie aérienne :( Les œufs, d’une taille de 50 µm environ, sont assez volatils)
Les œufs ingérés éclosent dans l’estomac de l’homme, les larves migrent vers les intestins pour donner les adultes. Les femelles fécondées migrent la nuit vers l’anus où elles pondent leurs œufs.
La présence des œufs au niveau de l’anus provoque une irritation. Les enfants, en se grattant, permettent aux œufs de se déposer sous les ongles et, après ingestion, les oxyures éclosent dans l’intestin. Ils deviennent adultes et le cycle recommence….
Cette affection est donc très contagieuse, surtout dans les crèches et les écoles.

Épidémiologie :
Habituellement bénigne, l’oxyurose atteint normalement les enfants. Cette parasitose peut être observée chez les adultes irresponsables (asiles psychiatriques) ou manquant d’hygiène.
C’est une parasitose digestive cosmopolite mais dont la fréquence est plus élevée dans les pays où les conditions d’hygiène sont réduites ou dont la préparation des aliments est mauvaise. Le portage à la bouche de doigts souillés par le grattage de la région anale explique la grande contagiosité chez les enfants et, par la même, les contaminations familiales et en milieux scolaires.
L’oxyurose touche 200 millions de personne en zone tempérée dont 30 à 70% sont des enfants, et 15 à 78% des adultes en milieu tropical

Les Symptômes :
Démangeaisons anales vespérales, intenses, obligeant au grattage
les Lésions de grattage de la marge anale
parfois en cas de parasitisme intense des atteintes vulvaires ont été décrites chez la petite fille : vulvite
Les troubles intestinaux sont fréquents :

Anorexie
Douleurs sourdes dans la fosse iliaque droite,
Diarrhées
D’autre symptômes qui ne sont pas toujours présents mais leur apparition représente un signe d’alerte :

pâleur du visage
amaigrissement
pincement des ailes du nez,
prurit nasal
grincements de dents nocturnes
Irritabilité des enfants.
Troubles du sommeil.
Les Complications :
Appendicite à oxyures
salpingite à oxyures par l’envahissement du vagin et des voies génitales, utérus et trompes
Abcès et granulomes péri-anaux
Le diagnostique de l’oxyurose :
Le prurit anal vespéral constitue un élément principal pour l’orientation du diagnostic .le diagnostic de certitude sera obtenu par :

L’observation par la mère ou par l’entourage de vers adultes sur les selles de l’enfant.
Recherche des œufs sur la marge anale par la méthode de la membrane adhésive ou scotch-test de Graham. Il consiste à mettre un adhésif autour de l’anus pour recueillir les œufs qui seront ensuite analysés au microscope.
Le traitement de l’oxyurose :
Traitement médicamenteux :
En deux prises à 21 jours d’intervalle. Les médicaments utilisés sont:

FLUVERMAL (flubendazole)
ZENTEL (albendazole)
COMBANTRIN (pyrantel)
Traiter le reste de la famille ou les proches qui ont pu être contaminés.

Mesures d’hygiène contre l’oxyurose :
Des mesures d’hygiène doivent être prises pour éviter toute contamination :

ongles coupés courts
Lavage des mains avant chaque repas, et après être allé aux toilettes
Port de pyjamas fermés.
Changer et désinfecter le linge et la literie.
recherches similaires:
oxyurose
oxyures
salpingite à oxyures
l\oxyurose
les oxyures
Rejoignez le forum de discussion sur Oxyurose
Revenir en haut Aller en bas
http:// http://vivreavecsamaladie.forumactif.org/index.htm
carole

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6737
Localisation : france
Emploi/loisirs : la boxe
Humeur : bonne
Réputation : 4
Points : 10335
Date d'inscription : 18/01/2010

MessageSujet: Re: Traitements naturels contre les vers intestinauxfleur   Sam 3 Nov 2012 - 23:48

Revenir en haut Aller en bas
http:// http://vivreavecsamaladie.forumactif.org/index.htm
carole

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6737
Localisation : france
Emploi/loisirs : la boxe
Humeur : bonne
Réputation : 4
Points : 10335
Date d'inscription : 18/01/2010

MessageSujet: Re: Traitements naturels contre les vers intestinauxfleur   Sam 3 Nov 2012 - 23:49

Revenir en haut Aller en bas
http:// http://vivreavecsamaladie.forumactif.org/index.htm
carole

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6737
Localisation : france
Emploi/loisirs : la boxe
Humeur : bonne
Réputation : 4
Points : 10335
Date d'inscription : 18/01/2010

MessageSujet: Re: Traitements naturels contre les vers intestinauxfleur   Sam 3 Nov 2012 - 23:54

Revenir en haut Aller en bas
http:// http://vivreavecsamaladie.forumactif.org/index.htm
carole

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6737
Localisation : france
Emploi/loisirs : la boxe
Humeur : bonne
Réputation : 4
Points : 10335
Date d'inscription : 18/01/2010

MessageSujet: Re: Traitements naturels contre les vers intestinauxfleur   Sam 3 Nov 2012 - 23:54

les morsures de serpents, directement sur les morsures, crus.
Les verrues, la gale, les abcés, furoncles et panaris.
Les bouffées de châleur
Neutraliser la mauvaise odeur :
Utiliser un dentifrice désodorisant mais ça ne suffit pas. Mâcher et avaler 3 grains de café torréfié, ou quelques grains d'anis, un morceau de pomme, du persil, de la betterave rouge cuite. On trouve en pharmacie de petites dragées à la chlorophylle que l'on avale sans sucer ni croquer et qui sont trés efficaces pour neuraliser l'odeur d'ail.
C'est un ami trés attachant, mais un vrai ami. Et puis, si tout le monde mangeait de l'ail, on ne le sentirait plus.
Revenir en haut Aller en bas
http:// http://vivreavecsamaladie.forumactif.org/index.htm
carole

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6737
Localisation : france
Emploi/loisirs : la boxe
Humeur : bonne
Réputation : 4
Points : 10335
Date d'inscription : 18/01/2010

MessageSujet: Re: Traitements naturels contre les vers intestinauxfleur   Dim 4 Nov 2012 - 10:09

Revenir en haut Aller en bas
http:// http://vivreavecsamaladie.forumactif.org/index.htm
carole

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6737
Localisation : france
Emploi/loisirs : la boxe
Humeur : bonne
Réputation : 4
Points : 10335
Date d'inscription : 18/01/2010

MessageSujet: Re: Traitements naturels contre les vers intestinauxfleur   Dim 4 Nov 2012 - 10:26

cinema


Les vertus de l’ail







L'ail est utilisé depuis des siècles et même au temps des Pharaons pour ses capacités à lutter contre les microbes.L'ail est utilisé comme vermifuge également chez les petits.

Il est utilisé pour soigner : le rhume la grippe l'excès de cholestérol(des études ont montré qu'il permettait de faire considérablement baisser le taux de cholestérol). Il permet de prévenir : les risques de cancer de maladies cardiovasculaires L'ail est un excellent antioxydant L'ail n'a aucun effet négatif sur les hommes mis à part les douleurs gastriques qu'il peut provoquer suite à son absorption. Ainsi, il il peut être déconseillé aux femmes enceintes.




L'ail est une panacée reconnue depuis l'antiquité pour ses vertus médicinales. Sa renommée a défiée les temps, l'évolution de la médecine. Elle est à la fois curative et préventive. En effet, riche en éléments soufrés, iode, silice, ajoène, etc. l'ail contient de l'allicine qui stimule la circulation sanguine et tue les bactéries. Il est riche en acides animiques, germanium, calcium, cuivre, zinc, potassium, magnésium, sélénium, zinc, vitamines A, B 1 et C, des acides gras essentiels (Vitamine F) et des douzaines de composés antioxydants qui le rend indispensable dans la cuisine de tous les jours.
Certaines substances contenus dans la gousse d'ail vont même servir de modèle pour des médicaments du futur.




LES VERTUS AUX EFFETS BENEFIQUES


L'ail depuis la nuit des temps sert de remède à un grand nombre de maux (cf. les recettes de l'aromathérapie), soignant autant les insolations que la surdité selon certains. Vous ne trouverez pas toutes les vertus de l'ail à cause du manque d'information mais ici sont répertoriées les plus importantes vertus attribuées à l'ail , revues avec les connaissances actuelles en médecine.

* Anti-cancérigène
C'est dans le domaine du cancer que l'ail semble remporter ses plus grandes victoires. Selon plusieurs revues médicales, l’ail peut réduire les tumeurs même malignes, il pourrait soigner certaines formes de cancer: des injections d'extraits d'ail ont contribué à la guérison de tumeurs chez les rats.


L'ail est riche en substances anticancéreuses, parmi lesquelles le disulfure d'allyle et l'ajoène qui ont une action inhibitrice sur certains oncogènes (gènes susceptibles de provoquer un cancer) impliqués dans certains cancers, celui de l'estomac, du poumon, du foie entre autres.


L'ail augmente le taux de combativité du système immunitaire pour protéger notre système, notamment dans certains types de cancer comme celui du sein, de l'estomac, du côlon et de la peau. L’ail a un rôle préventif sur le cancer de l'intestin.

* Antiseptique - Antibactérien


La principale qualité de l'ail est son rôle antiseptique.

Ses propriétés bactéricides contre les infections bactériennes, fongiques et virales ont été reconnues pour la première fois par Louis Pasteur en 1858.

Il renferme des vitamines A et B, des sels alcalins, des acides aminés riches en soufre, et surtout de l'huile volatile. Cette huile à l'odeur forte possède une essence l'alliine (0,7%), qui sous l'effet de l'eau et d'une enzyme (allinase) donne de l'allicine. Ce composé bloque et inhibe deux groupes d’enzymes présentes chez certaines bactéries (les bactéries gram +, ainsi que les salmonelles et Escherichia coli), champignons et parasites, et donne à l'ail ses qualités antimicrobiennes et antioxydants. En vue d'utiliser cette substance pour son action antiseptique, des chercheurs israéliens ont réussi à synthétiser de l'allicine pur semi synthétique. Cependant l'ail à un effet inhibiteur sur les gènes pathogènes (bactérie, bacilles, streptocoques... ) sans toutefois les détruire. Cette action antiseptique de l'ail est reconnue aujourd'hui par la science. De plus, l'allicine à grande dose devient toxique, mais rassurez-vous la quantité d'ail à ingérer pour atteindre le seuil de toxicité découragerait le plus vorace d'entre nous.


A cause de sa haute teneur en sulfure d'allyle, l'ail remplace de plus en plus les antibiotiques dans la médecine vétérinaire.


L'ail, en infusion pour nettoyer la plaie, traite aussi les coupures, les brûlures et les blessures mineures.


L’ail est aussi regardé comme un bon préservatif pour les personnes qui soignent des malades atteints de maladies contagieuses ; on fait infuser des gousses d’ail dans du vinaigre d’excellente qualité et on se sert de cette préparation pour se frictionner les mains et le corps.

ATTENTION:

Nous avons effectué une expérience pour prouver l'effet antiseptique de l'ail; celle-ci consiste à étudier l'effet de l'ail chaud et froid sur une culture de levure, qui peuvent être assimiler a des bactéries.


* Effets cardiovasculaires :

On a découvert que l'ail est un important facteur protecteur contre la maladie numéro un, l'athérosclérose cardiovasculaire causant une maladie des artères coronaires.


Les chercheurs ont récemment prouvé que l'ail contient de l'ajoène qui, tout comme l'aspirine, empêche la coagulation du sang et, de ce fait, apporte une meilleure fluidité et protège le système contre les risques cardiovasculaires. Il diminue la tension artérielle et le taux de cholestérol.

* L'effet hypotenseur

L’ail renferme en faibles quantités une substance hypotensive, la prostaglandine PGA 1, et il est capable d’abaisser la pression sanguine de l’animal de laboratoire. Une consommation régulière d’ail permettrait, chez l’homme, d’observer des résultats analogues.

La diminution de la tension cardiaque et le contrôle de la formation des caillots sanguins permettraient de limiter les risques d’infarctus.

L'iode et la silice contenus dans l'ail ont la propriété de dilater les capillaires, ce qui facilite la respiration et diminue les troubles respiratoires.


« Une communication sur les vertus thérapeutiques de l’ail a été faite à la Société de Biologie par les docteurs Coeper, Chailly-Bert et Debray. Il résulte des expériences auxquelles ils se sont livrés que l’action de ce végétal serait efficace contre l’hypertension artérielle, soit par injectant dans les veines une macération artérielle, soit par ingestion par voie buccale d’une trentaine de gouttes par jour d’un liquide obtenu en faisant macérer des bulbes d’ail pendant trois semaines dans quatre fois leur poids d’alcool à 90°c. On observait une notable diminution de la tension artérielle après quelques jours de ce traitement ».

* Action anti-cholestérol

L’ail a des effets bénéfiques sur la fluidité du sang et le taux du cholestérol sanguin.

Certaines recherches portent sur l’utilisation de l'ail pour diminuer le cholestérol sanguin. Il est reconnu pour abaisser le taux de cholestérol basse densité néfaste (mauvais cholestérol), et augmenter le cholestérol haute densité (bon cholestérol).

Ses effets sur le taux de cholestérol sérique, seraient du a l'allicine (cf. formation de l’allicine).

Par ailleurs, selon les études les plus récentes, la consommation d’une gousse d’ail cru par jour (soit environ 3 grammes) permettrait d’obtenir un abaissement significatif -de l’ordre de 20 %- du taux du cholestérol sanguin, et particulièrement du «mauvais» cholestérol LDL.

* Action anti-agrégation plaquettaire

La consommation d’ail réduit en effet l’agrégation plaquettaire, garde au sang une fluidité satisfaisante, et évite la formation de caillots indésirables. Cela serait dû à la présence de certains composés soufrés : trisulfure de méthyle, trisulfure d’allyle, et «ajoène E».

L'ajoène a un puissant effet anti-coagulant analogue à celui de l'aspirine. Il agit sur les plaquettes sanguines (des minuscules éléments du sang) en empêchant leur agrégation.

C'est cette agrégation plaquettaire qui constitue une des première phase de la formation de caillots.

Cette propriété est évidemment essentielle pour coaguler le sang lors d'une coupure. Mais la formation de caillots est très dangereuse à l'intérieur des vaisseaux. Elle peut conduire à de graves accidents cardio-vasculaires.

Francine Rendu de l'équipe de l'INSERM a démontré que l'ajoène agissait par suite d'une modification physique de la membrane des plaquettes. Ce qui les empêche de se coller les unes aux autres.

La compréhension de ce mécanisme va sans doute permettre la synthèse de nouveaux médicaments contre les maladies cardio-vasculaires.

Sur les parois des vaisseaux sanguins, l’ail inhibe la prolifération cellulaire à l’origine des premières lésions d’athérosclérose. Enfin, l’ail pourrait diminuer la synthèse des triglycérides, et freiner ainsi l’évolution d’une éventuelle pathologie cardio-vasculaire.


* Combat la grippe, le rhume, l'angine et la bronchite

Il régularise les sécrétions bronchites et antirhumatismales.
Expectorant, il facilite l’expulsion des mucosités. On le recommande sérieusement dans les cas d’éternuements prolongés, rhumes de cerveau et rhumes des foins, grippe, bronchite, toux, coqueluche, catarrhe des fumeurs.... et surtout de l’asthme. L’homéopathie utilise l’ail sous la forme de allium cepa et d’allium sativum. Il est efficace en effet dans la prévention ou le traitement des rhumes de cerveau, rhumes des foins, éternuements prolongés, sinusite, grippe et asthme. Le second est recommandé aux hypotendus et aux convalescents qui souffrent de maux de tête.


Dans un cas de congestion, on pourra utiliser un cataplasme d’ail pilé appliqué sur la plante des pieds.

De plus, l'huile volatile l'alliine arrive jusqu'aux poumons, ce qui aide au traitement des affections de l'appareil respiratoire: toux et rhumes.


* L’action diurétique

Cette action de l’ail est traditionnellement admise, et semble porter surtout sur l’élimination de l’eau (et non de l’urée ou du sodium). Elle est due au rapport potassium/sodium élevé, ainsi qu’à la présence des fructosanes, substances dotées de fortes propriétés diurétiques.

L'ail est reconnu pour inhiber le développement des bactéries dans le tube digestif, ce qui facilite la digestion.


Contre les infections intestinales, les diarrhées, les flatulences, les ballonnements .... il faut avaler de l’ail longuement bouilli et réduit en pâte.


Il n'y a rien de plus désagréable que d'avoir la diarrhée en voyage. Malheureusement, c'est un fait qui arrive très souvent dans certains pays du monde. Afin de combattre les bactéries contenues dans la nourriture et les conséquences désagréables qui s'en suivent, on n'a qu'à croquer un ou deux caïeux d'ail avant le repas ou émincés natures sur les aliments. L'ail cuit n'a, dans ce cas, aucun effet bénéfique.

Paradoxalement, même si l'ail est parfois indigeste, il active la sécrétion gastrique et stimule l'intestin.

* Hypoglycémique

L'ail est indiqué pour les personnes souffrant de diabète à cause de ses propriétés hypoglycémiques: il réduit le taux de sucre dans le sang lorsqu'il est consommé de façon régulière.

Attention: en contrepartie, ceux qui souffrent d'un faible de taux de sucre dans le sang doivent s'abstenir de consommer l'ail de façon régulière.

* Vermifuge


L’ail surtout est un remarquable vermifuge. Il a été de tout temps, semble t-il, utilisé pour se débarrasser des parasites intestinaux, en particulier les ascarides lombricoles de l’intestin grêle et les oxyures du rectum. Par contre, il ne montre aucune efficacité contre le ténia ou le vers solitaire.

N.B. : L’ail possèderait un effet antiallergique particulièrement puissant : des extraits d’ail diminuent de plus de 90 % la réponse cellulaire après exposition à un allergène.


On a pu mettre en évidence que l’extrait d’ail agit comme un anti-oxydant (au même titre que la vitamine E), protégeant ainsi les cellules contre les indésirables radicaux libres.

L'ail est considéré comme étant extrêmement sécuritaire dans son utilisation médicinale. On ne lui connaît aucune toxicité. Comme effet secondaire on peut noter chez certaines personnes des irritations gastriques, qui seront largement atténuées lorsqu'il est ingéré avec d'autres aliments, où pris sous forme de comprimés.

Attention! Les mères qui allaitent leur bébé ne doivent pas consommer une trop forte quantité d'ail durant cette période car l'ail peut modifier le goût du lait maternel et le bébé risque de ne pas être un grand amateur de cette épice qui a un peu trop de caractère.
Revenir en haut Aller en bas
http:// http://vivreavecsamaladie.forumactif.org/index.htm
carole

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6737
Localisation : france
Emploi/loisirs : la boxe
Humeur : bonne
Réputation : 4
Points : 10335
Date d'inscription : 18/01/2010

MessageSujet: Re: Traitements naturels contre les vers intestinauxfleur   Dim 4 Nov 2012 - 10:29




LES COMPOSANTS DE L'AIL

L'ail contient 33 composés sulfureux, 17 acides aminés (y compris tous ceux qui sont essentiels), du germanium, du calcium, du cuivre, du fer, du potassium, du magnésium, du sélénium, du zinc, ainsi que les vitamines A, B et C.

L'odeur particulière de l'ail et la plupart de ses propriétés sont dues à la présence dans le bulbe d'une essence sulfurée dont le principe actif, l'allicine est un antibiotique naturel. Elle contient également des enzymes, des hormones sexuelles, des vitamines A, B1, B2, PP, C, des sels minéraux, des oligo-éléments assez rares dont du sélénium et du germanium.



Cliquez ici pour avoir la liste complète :

Source : http://membres.multimania.fr/vertusail/etude_composants.htm
Revenir en haut Aller en bas
http:// http://vivreavecsamaladie.forumactif.org/index.htm
carole

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6737
Localisation : france
Emploi/loisirs : la boxe
Humeur : bonne
Réputation : 4
Points : 10335
Date d'inscription : 18/01/2010

MessageSujet: Re: Traitements naturels contre les vers intestinauxfleur   Dim 4 Nov 2012 - 10:30

Certains oublient que nous devons consommer de l'ail biologique pour éviter de consommer un aliments irradié : c'est systèmatiquement le cas de l'ail, de l'oignon et de tous les condiments pour qu'ils se conservent le plus longtemps possible !
Revenir en haut Aller en bas
http:// http://vivreavecsamaladie.forumactif.org/index.htm
carole

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6737
Localisation : france
Emploi/loisirs : la boxe
Humeur : bonne
Réputation : 4
Points : 10335
Date d'inscription : 18/01/2010

MessageSujet: Re: Traitements naturels contre les vers intestinauxfleur   Dim 4 Nov 2012 - 10:31

Réduction des taux de lipides sanguins, de l’hypertension modérée et prévention de l'athérosclérose (comme adjuvant à long terme aux mesures alimentaires)

* Ail frais. Consommer de 1 à 2 gousses (de 4 g à 8 g) par jour.
* Ail séché. Prendre de 0,5 g à 1 g par jour.
* Extrait normalisé (1,3 % d'allicine, soit de 3,6 mg à 5,4 mg d'allicine par gramme de poudre). Prendre de 200 mg à 400 mg, 3 fois par jour.
* Ail vieilli. Prendre de 600 mg à 900 mg par jour. Notez qu'au cours de certaines études, on a utilisé jusqu'à 7,2 g par jour.
* Huile d'ail (distillation à la vapeur d'eau). Prendre de 5 mg à 8 mg par jour.
Revenir en haut Aller en bas
http:// http://vivreavecsamaladie.forumactif.org/index.htm
carole

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6737
Localisation : france
Emploi/loisirs : la boxe
Humeur : bonne
Réputation : 4
Points : 10335
Date d'inscription : 18/01/2010

MessageSujet: Re: Traitements naturels contre les vers intestinauxfleur   Dim 4 Nov 2012 - 10:32

Dans tous les types de diarrhées, gastro-entérites et colites
- Dans les infections intestinales provoquées généralement par des aliments avariés (Salmonellose)
- Dans la dysbactériose intestinale (altération de l'équilibre microbiens des intestins), souvent provoquée par l'utilisation d'antibiotiques.
- Dans les dyspepsies de fermentation, qui produisent des flatulences dans le côlon.
- Dans les infections urinaires (cystite et pyélonéphrite)
- Dans les infections bronchiques.

Stimulant des défenses (1, 2, 3, 4): L'ail augmente l'activité des cellules de défense de l'organisme.
Vermifuge puissant (1, 2, 3, 4):

- Tonifiant de l'organisme et dépuratif (1, 2, 3, 4): L'ail active les réactions chimiques du métabolisme et favorise les processus d'excrétion des substances de déchet.

- Désintoxicant (1, 2, 3, 4): l'ail est particulièrement recommandé dans les traitements antitabac.

- Préventif des tumeurs malignes (1, 2, 3, 4): Notamment des cancers digestifs

- Anticallosités: On applique un morceau d'ail pilé sur le durillon, en le fixant à l'aide d'un pansement ou d'une bandelette.
Revenir en haut Aller en bas
http:// http://vivreavecsamaladie.forumactif.org/index.htm
carole

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6737
Localisation : france
Emploi/loisirs : la boxe
Humeur : bonne
Réputation : 4
Points : 10335
Date d'inscription : 18/01/2010

MessageSujet: Re: Traitements naturels contre les vers intestinauxfleur   Dim 4 Nov 2012 - 10:33

ATTENTION:



L'utilisation de l'ail à doses élevées, en particulier cru ou en extrait, est déconseillée en cas d'hémorragie, qu'elle soit d'origine traumatique (blessure, accident) ou menstruelle (règles abondantes).
L'emplois continuel de fortes doses d'ail n'est pas recommandé durant la grossesse.

PREPARATION ET EMPLOIS:

Usage interne:

1) Cru: mâcher une à trois gousses d'ail, de préférence le matin.

2) Extrait d'ail: en comprimés ou en gélules, il présente l'avantage de provoquer aucune mauvaise odeur corporelle. La dose habituelle est de 6 à 12 comprimés ou gélules (600-1200 mg) par jour.

3) Décoction de gousses d'ail: Faire bouillir 1 gousse d'ail dans 1 litre d'eau pendant 5 minutes. En boire 3 tasses par jour. On perd ainsi une partie de ses propriétés, mais évite également la mauvaise haleine.

4) Aïoli: C'est peut être la meilleure manière de l'utiliser. On l'obtient par l'émulsion de plusieurs gousses pilées dans de l'huile d'olive, jusqu'à obtenir un mélange pâteux et homogène.
Usage externe:

5) Lavements: Très utiles contre les parasites intestinaux. On les prépare en mélangeant 2 ou 3 cuillérées d'aïoli dans 1 litre d'eau tiède. On peut également introduire 1 gousse d'ail crue huilée dans le restum, à la manière d'un supositoire. Ainsi on soulage les picotements anaux des enfants et on obtient un remarquable effet vermifuge.

Vieille recette contre les fièvres

Efficace ... mais pour trouver une place assise dans les transports en commun, génial!


1.
1.

5 gousses d'ail

5 racines de persil

une grosse pincée de gros sel

1 c. à soupe de suie

Piler au mortier:

Appliquer cette pâte sur vos deux poignets;

Recouvrir d'une gaze ou d'une toile et laisser agir pendant neuf jours.

Efficace ... mais pour trouver une place assise dans les transports en commun, génial!

Recouvrir d'une gaze ou d'une toile et laisser agir pendant neuf jours.
Revenir en haut Aller en bas
http:// http://vivreavecsamaladie.forumactif.org/index.htm
carole

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6737
Localisation : france
Emploi/loisirs : la boxe
Humeur : bonne
Réputation : 4
Points : 10335
Date d'inscription : 18/01/2010

MessageSujet: Re: Traitements naturels contre les vers intestinauxfleur   Dim 4 Nov 2012 - 10:33

Revenir en haut Aller en bas
http:// http://vivreavecsamaladie.forumactif.org/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Traitements naturels contre les vers intestinauxfleur   

Revenir en haut Aller en bas
 
Traitements naturels contre les vers intestinauxfleur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Traitements naturels contre les vers intestinauxfleur
» Produit écologique contre les vers à bois
» Vie quotidienne/ Se soigner avec les plantes : des remedes naturels contre l'anémie
» Les trucs naturels contre les limaces et les escargots
» remedes naturel contre la retention d'eau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA PETITE MAISON TRANQUILLE  :: Un médicament !sos! :: maladies solutions :: votre sante-
Sauter vers: