LA PETITE MAISON TRANQUILLE
Bienvenue à vous dans la petite maison tranquille

forum sur les inventions et liens divers :
bonne route à vous !
ici c'est comme un dictionnaire , les liens sont prit sur des magazines ect !!!
MOT CLÉ
invention, liens, divers, comme, papi, enfants, découvertes, inventions, humours, découverte, jeux, année, 2008, début, téléphone, exemple, , . quiz , liens ,divers , le saviez vous, pourquoi , dit papi ; planet, poèmes, citation, vrai ,faux ,abcd, invention, informatique , juridique,images liens , cuisine liens , astuces livres; cadeaux , emplois liens ,voyages..science , découverte, brocante liens...tout le monde en parles . musique liens; cinéma liens ... actualité ...les inventions concours l’épine ... ,
2012
Bonjour.
 2. 你叫什么名字?
Nǐ jiào shénme míngzi?
Comment t’appelles-tu ?
 3. 这是我的名片。
Zhè shì wǒ de míngpiàn.
Voici ma carte de visite.
 4. 好久不见。
Hǎojiǔ bújiàn.
Ca fait longtemps que nous ne nous sommes pas vus !
fleur

LA PETITE MAISON TRANQUILLE

INVENTION INVENTEUR INVENTION
 
AccueilportailÉvènementsFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 conseils pour chien !fleur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fleur

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 71383
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 109646
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: conseils pour chien !fleur   Sam 21 Juil 2012 - 22:21

Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
Fleur

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 71383
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 109646
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: conseils pour chien !fleur   Sam 21 Juil 2012 - 22:21

Conseil en Nutrition Canine et Féline dans le Tarn
Marie-Josée LETELLIER a toujours été passionnée, par les chiens et les chats de toutes origines, Elle possède un don inné pour les comprendre, les respecter et les soigner.
Dans sa vie, Marie-Josée a eu la chance de rencontrer des personnes vraiment formidables, c’est pour cela, que maintenant, elle a décidé de rendre la pareille : aider les autres, en transmettant son véritable savoir…
Il y a de nos jours de plus en plus de « malbouffe » pour nos chers compagnons à quatre pattes.
Que mangent réellement nos chiens et nos chats ?
Marie-Josée LETELLIER répondra avec grand plaisir à toutes vos questions et interrogations.
Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
minuit
ti nouveau
avatar

Féminin
Nombre de messages : 25
Localisation : seine et marne
Emploi/loisirs : assitante dentaire
Réputation : 0
Points : 63
Date d'inscription : 29/03/2012

MessageSujet: Re: conseils pour chien !fleur   Lun 23 Juil 2012 - 8:53

Merci FLeur :lol:
Revenir en haut Aller en bas
http://tresordesimages.forumactif.com/
Grazia-Deledda-92
SAVANT
SAVANT
avatar

Féminin
Nombre de messages : 136
Localisation : Nuoro
Emploi/loisirs : femme de lettres
Humeur : froide
Réputation : 0
Points : 340
Date d'inscription : 22/06/2009

MessageSujet: Re: conseils pour chien !fleur   Ven 10 Aoû 2012 - 20:29

:plante:



Votre chien a besoin de bouger, courir, sauter, se muscler. De la simple balade à la pratique d'un sport, il n'y a pas mieux pour le garder en forme.

Quelques conseils pratiques du Dr Artem Rogalev, praticien à l'École vétérinaire de Maisons-Alfort (94).


"Un chien doit absolument faire de l'exercice quelle que soit sa taille. Cela développe son appareil cardio-respiratoire, renforce sa musculature, et l'aide ainsi à mieux lutter contre l'arthrose, qui est souvent le lot des chiens plus âgés. De plus, quand le sport est associé à une alimentation équilibrée, l'animal garde la ligne. Enfin, n'importe quel chien a besoin de se dépenser, de se défouler pour être être plus calme à la maison ", rappelle le Dr Artem Rogalev.



• Les bons exercices pour votre chien

Une longue marche, une randonnée en forêt, des jeux de balles ou courir si vous êtes amateur de jogging sont d'excellents exercices pour votre chien. À la belle saison, certains aiment nager dans un lac, une rivière ou au sein d'un club canin. Bon nombre de ces clubs proposent également des activités telles que l'agility ou le pistage.

L'agility est une discipline très attrayante. Elle consiste à faire passer le chien - le plus vite possible et sans faute- sur un parcours constitué de différents obstacles.

Le pistage: le chien doit retrouver, grâce à son flair, un individu en suivant une piste sur laquelle on place un porte-monnaie, un mouchoir, un gant...


• Des sports adaptés à l'âge et la race de votre chien

"Tout exercice doit être adapté à la race, la taille et l'âge de l'animal, précise le vétérinaire. Les bergers australiens ou les jack russel, par exemple, sont très actifs, alors que les chiens grands formats, comme les terre-neuves, souvent plus calmes, préfèrent les simples balades ou encore nager.

Autre règle: tant que le chien grandit (jusqu'à 1 an pour les petites races et 2 ans pour les grandes), on ne doit pas trop le solliciter, au risque de perturber sa croissance.

S'il est âgé (à partir de 12, 13 ans pour les petits, de 7, 8 ans pour les gros) et s'il n'est pas malade, il peut continuer à faire de l'exercice, à condition de ne pas l'exténuer.

Si votre chien a du mal à avancer en fin de promenade, il est possible qu'il se soit trop fatigué. Dans ce cas, mieux vaut diminuer la durée des sorties tout en les multipliant: 10 ou 20 minutes quatre ou cinq fois par jour.

Bon à savoir: Le site chienplus vous permet de trouver le club canin le plus proche de chez vous dispensant cours de dressage, activités sportives etc
A lire: "Sans laisse, le magazine de l'éducation et des sports canins" ou http://www.sanslaisse.com.



( Source : Le Net )
Revenir en haut Aller en bas
Grazia-Deledda-92
SAVANT
SAVANT
avatar

Féminin
Nombre de messages : 136
Localisation : Nuoro
Emploi/loisirs : femme de lettres
Humeur : froide
Réputation : 0
Points : 340
Date d'inscription : 22/06/2009

MessageSujet: Re: conseils pour chien !fleur   Ven 10 Aoû 2012 - 20:31

:plante:


Accident vasculaire cérébral chez le chien

C’est quoi ?

C’est l’apparition brutale de symptômes ou de troubles neurologiques liés à l’interruption de la circulation sanguine dans un territoire du cerveau. C'est rare chez le chien, et encore plus chez le chat.


Comment ça marche ?

La circulation sanguine peut être interrompue par plusieurs mécanismes :

Obstruction vasculaire : le sang ne peut pas passer l’obstacle et ne vascularise plus la zone du cerveau en aval. C’est un infarctus cérébral ou AVC ischémique.
Rupture d’un vaisseau sanguin : il y a saignement dans le cerveau ou autour du cerveau. C’est une hémorragie cérébrale ou AVC hémorragique.
Plus vite la circulation sanguine sera restaurée, plus vite les symptômes peuvent régresser.


Signes d’alerte

Les signes d’alerte sont les suivants :

- Faiblesse ou engourdissement soudain de la face, d'un membre

- Difficulté soudaine à avaler

- Instabilité de la marche inexpliquée, soudaine

- Convulsion inexpliquée

- Absence

- Parfois, coma d’emblée ou à la suite de maux de tête


Devant l’apparition d’un ou de plusieurs de ces symptômes, il faut aller chez son vétérinaire pour préciser le diagnostic et mettre en place un traitement.


Faire le diagnostic d’AVC


Il va effectuer :

- un examen neurologique. Cet examen permet de suspecter un AVC, d’évaluer la sévérité immédiate des lésions et il donne une indication sur la zone du cerveau atteinte.
- Un scanner cérébral ou une IRM va déterminer si l’AVC est ischémique ou hémorragique .


Déterminer la cause de l’AVC


L’examen clinique (prise de tension, auscultation du coeur, etc) recherche une cause cardiaque ou vasculaire.

L’ECG et l’échographie cardiaque permettront de diagnostiquer une cause cardiaque.



Rechercher les complications de l’AVC


Si l'animal a des difficultés à avaler, il peut avoir une infection pulmonaire liée à une fausse route (aspiration).
Les autres complications possibles sont une crise d'épilepsie, une phlébite, une infection urinaire.




Les causes

- Les causes de l’AVC ischémique


L’AVC ischémique est lié à l’obstruction d’un vaisseau sanguin. Cette obstruction peut être liée à un corps solide dans le flux sanguin qui bloque son écoulement (par exemple un caillot) ou elle peut être liée à une une compression du vaisseau (par exemple par une tumeur).


Voici les principales causes d’ischémie cérébrale :

- Thrombose intra cardiaque responsables d’une embolie cérébrale (rare chez les animaux)

- Dissection artérielle : c’est la déchirure d’une artère. Un caillot se forme sur cette déchirure et obstrue l’artère.

- Thrombophlébite cérébrale : c’est la formation d’un caillot dans une veine cérébrale

- Vascularite cérébrale

- Compressions (tumeur, abcès)




- Les causes de l’AVC hémorragique

L’AVC hémorragique est lié à un saignement intra crânien. Ce saignement peut être causé par une fragilité des vaisseaux sanguins :

- anévrysme

- tumeur

- saignement dû à une hypertension artérielle ou à un défaut de la coagulation.



Le traitement

Traiter le handicap

Une rééducation sera proposée pour limiter le handicap causé par l’AVC. Cette rééducation sera poursuivie pendant plusieurs semaines.


Traiter la cause

La cause de l’AVC sera recherchée et traitée.




( Source : le Net )
Revenir en haut Aller en bas
Grazia-Deledda-92
SAVANT
SAVANT
avatar

Féminin
Nombre de messages : 136
Localisation : Nuoro
Emploi/loisirs : femme de lettres
Humeur : froide
Réputation : 0
Points : 340
Date d'inscription : 22/06/2009

MessageSujet: Re: conseils pour chien !fleur   Ven 10 Aoû 2012 - 20:33

Les soins à apporter au chien âgé


Les soins à apporter au chien âgé


Selon la taille du chien l'âge d'entrée dans la vieillesse n'est pas le même.

On considère que l'entrée dans la sénescence se situe :

- 9 ans pour les chiens de moins de 15 kilos,

- 8 ans pour les chiens de 15 à 40 kilos,

- 6 ans pour les chiens de plus de 40 kilos



A partir de cet âge, le chien peut développer quelques problèmes et il va avoir besoin de soins particuliers. Le rythme de son corps commence à ralentir et les marques du temps à se faire sentir. Mais il vivra encore de longues années à vos côtés. En raison des progrès de la médecine vétérinaire, de la qualité de la nourriture proposée et d'une meilleure connaissance des maîtres à l'égard de leur animal, la durée de vie est de plus en plus longue et il n'est pas si rare de voir des chiens de grande taille atteindre l'âge de 15 ans voire plus.

Comme pour tous les individus, sa longévité et la qualité de celle-ci dépendront d'abord des soins qu'il aura reçus dès son plus jeune âge (soins vétérinaires, alimentation adaptée, exercice physique, hygiène corporel)

Vivant à côté de votre chien vous pouvez ne pas remarquer l'apparition progressive des signes de vieillissement, c'est pourquoi il est judicieux de connaître les éventuels symptômes à surveiller.

Voici quelques conseils concernant ce que vous pouvez faire pour aider votre chien plus âgé à se sentir bien dans sa peau et heureux quand il prend de l'âge.



Alimentation


Les besoins alimentaires : Les besoins énergétiques de votre chien diminuent d'environ 10% par rapport à ses besoins d'adulte en raison de la baisse de son métabolisme. Votre chien sera moins actif et brûlera moins de calories.

Il faudra veiller à ne pas le suralimenter car l'obésité le guette. Un excès de poids aggravera certains problèmes de santé liés à l'âge (arthrose, insuffisance cardiaque..). Le vétérinaire vous aidera à choisir le type de protéines et la quantité dont votre chien a besoin surtout s'il est atteint d'insuffisance rénale. Dans ce cas, un régime hypoprotéique sera nécessaire.

Les vitamines du groupe B seront augmentées ainsi que la vitamine E antioxydante. L'apport de calcium et de phosphore devra être parfaitement contrôlé. Un excès de ces minéraux sont dangereux pour sa santé.(insuffisance rénale). Un excès de sodium est contre indiqué également chez le chien âgé (risques cardiaques).

La préparation des repas "maison" devient difficile si vous devez tenir compte de tous ces paramètres. Votre chien souffrira de carences en vitamines et minéraux, d'un excès de lipides et de certains minéraux pour des protéines de qualité insuffisante.


Choix de l'aliment : Tout au long de la vie du chien, le choix de l'alimentation (quantité et qualité) aura une incidence certaine sur sa longévité et sa qualité de vie de chien âgé. Il convient donc de choisir une alimentation spécifique aux seniors car les besoins alimentaires changent avec l'âge.

Les croquettes présentent plusieurs avantages : nettoyage des dents par action mécanique, large gamme d'aliments équilibrés pour toutes les pathologies du grand âge. Mais il est certain que les chiens souffrant de problèmes dentaires (gingivites par exemple) et/ou qui manquent d'appétit, apprécieront davantage l'alimentation humide.

A éviter : Les sucres rapides comme les pâtisseries, les sucreries. Il risque plus à son âge de devenir diabétique.


Transition : Il faudra changer son alimentation progressivement en faisant une la transition alimentaire. Il conviendra d'incorprer le nouvel aliment à l'ancien.

Cette transition peut se faire sur une semaine mais peut varier si l'animal présente des désordres gastriques ou intestinaux. Les deux premiers jours vous lui présenterez 1/4 du nouvel aliment mélangé aux 3/4 de l'aliment habituel, les troisième et quatrième jours vous lui présenterez moitié du nouvel aliment mélangé à la moitié de l'aliment habituel. Les cinquième et sixième jour le mélange sera constitué de 3/4 du nouvel aliment pour 1/4 de l'ancien aliment et le septième jour vous pourrez lui donner uniquement son nouvel aliment.


Rythme : Les repas devront être, plus que jamais, donnés à heures fixes et toujours au même endroit. En vieillissant, le chien n'apprécie par les changements de rythme ni d'habitudes. Vous pourrez lui donner sa ration alimentaire quotidienne en deux ou trois petits repas pour faciliter la digestion.



Les soins corporels et hygiène de vie


Dentition : les infections gingivales, la mauvaise haleine, la perte des dents, le tartre font parties des problèmes des vieux chiens. Plus graves sont les maladies dues aux bactéries qui passent dans le sang et qui provoquent des affections pulmonaires, cardiaques, rénales ou articulaires qui peuvent être fatales au vieux chien. Consultez votre vétérinaire qui vous indiquera comment nettoyer les dents de votre chien.

Pelage : Brossez bien votre chien. Il se sentira ainsi plus à l'aise et en meilleure santé. Le brossage garde son pelage bien brillant et sans nœuds. Le brossage est également l'occasion de vérifier toutes les anomalies telles que la perte de poils, les blessures, les irritations, ainsi que la présence de puces ou de tout autre parasite. Vous pouvez également tâter son corps à la recherche d'excroissances ou de protubérances.

Les verrues et les tumeurs graisseuses bénignes (lipomes) sont assez courantes chez les vieux chiens. Elles ne devraient pas poser de problèmes sauf si elles sont situées à un endroit où elles risqueraient d'endommager d'autres structures (sur la paupière, par exemple), ou à un endroit causant une gêne ou pouvant être facilement traumatisé. Demandez à votre vétérinaire de vérifier toute grosseur inhabituelle, surtout si elle grossit rapidement.


Ongles : ils sont à vérifier régulièrement. Attachez une attention particulière aux ergots.

Ceux-ci sont situés sur le côté de la patte, et ne touchent pas le sol, de sorte qu'il's ne s'usent pas régulièrement. Quelquefois ces ongles poussent en rond et retournent dans la pulpe de l'ongle, ce qui peut être très douloureux. Vous pouvez couper les ongles de votre chien vous-même, mais si vous n'êtes pas habitué à le faire, demandez à votre vétérinaire ou à un toiletteur de le faire pour vous.


Oreille : L'acuité auditive diminue parfois avec l'âge. Lorsque le tympan fonctionne moins bien, l'animal entend mal, et ce problème est malheureusement irréversible.


Il conviendra de continuer à vermifuger votre chien et à le traiter contre les parasites externes.


Exercice physique : Il devra être adapté à l'âge du chien, à sa race et ses éventuelles maladies. Il est donc important pour le chien de maintenir un exercice régulier, car si ce dernier permet par exemple l'augmentation de l'endurance, il permet également de maintenir la tonicité musculaire ainsi que la résistance osseuse. Dans tous les cas, n'hésitez pas à demander conseils à votre vétérinaire avant de pratiquer une activité physique qui ne lui est pas habituelle ou pour laquelle votre compagnon n'est pas ou plus entraîné .



Maladies de la vieillesse


Il est conseillé de bien observer son chien afin de voir apparaître le plus tôt possible d'éventuels symptômes de maladies qui seront d'autant mieux traitées que le diagnostic aura été fait tôt. N'hésitez pas à consulter votre vétérinaire et n'attendez pas la visite annuelle des rappels de vacinns pour lui faire part de vos observations. La longévité des chiens régulièrement suivis médicalement est plus longue que celle d'un chien non médicalisé.

Arthrose : l'arthrose du chien est due à un vieillissement prématuré des articulations. Les phénomènes arthrosiques sont déclenchés puis aggravés par l'excès de poids et le manque d'exercice, et également par les malformations articulaires apparues dès le plus jeune âge: dysplasie de la hanche dans les grandes races, luxation congénitale de la rotule dans les races naines.L'arthrose s'accompagne systématiquement de douleurs et d'inconfort pour le chien, même s'il ne l'exprime pas par des plaintes ou des gémissements.Si on laisse s'installer cette maladie, elle peut conduire à une paralysie complète.Il est donc important de détecter précocement cette maladie par radiographie, puis de la surveiller et de la traiter de façon permanente.


Affections cardiaques : Chez le vieux chien, on parle souvent d'insuffisance cardiaque, maladie en fait liée à des atteintes des valvuIes du coeur, avec parfois dilatation de ce dernier. Ce groupe d'affections liées à l'âge se traduit chez l'animal par un essoufflement rapide, une toux profonde et, en stade ultime d'évolution, par une accumulation d'oedèmes de décompensation (souvent pulmonaires selon le site cardiaque atteint). Si le diagnostic (par le biais de électrocardiogramme) et le traitement (avec ce que l'on appelle les inhibiteurs de l'enzyme de conversion) ont très nettement progressé ces dernières années, il est important pour le propriétaire de s'en inquiéter de la manière la plus précoce qui soit.


Constipation. Sans être réellement une maladie, la constipation est fréquente chez le vieux chien de par la paresse de ses intestins. Le recours à une alimentation adaptée prévient ce problème. L'utilisation d'huile de paraffine ou de laxatifs utilisables par voie rectale pourra être envisagée par le vétérinaire.



Insuffisance rénale chronique : L'insuffisance rénale chronique peut se définir comme étant la perte progressive et irréversible des fonctions rénales du chien : fonction d'excrétion, fonction de régulation et fonction hormonale. Cette affection se manifeste lorsque plus de 75 % de la masse des néphrons (unités individuelles fonctionnelles qui constituent le rein) ont disparu. Le rein ayant de nombreuses fonctions dans l'organisme, au rang desquelles bien sûr figure l'excrétion des déchets métaboliques par l'intermédiaire de l'urine, les symptômes cliniques associés à cette maladie chronique sont très divers, allant de ce que l'on appelle une polyuro-polydipsie (le chien boit et urine beaucoup) à une anémie, en passant par une diarrhée chronique, une chute importante de l'appétit ou une déminéralisation des os (le rein et le foie sont les deux organes qui rendent la vitamine D active). À ces signes visibles sont associées de nombreuses modifications sanguines, mises en évidence par des examens complémentaires nécessaires (urée, créatinine, protéines, onogramme, phosphates, calcium, cholestérol).
Dès lors, si l'observation d'une insuffisance rénale chronique est fréquente chez les sujets âgés, un dépistage précoce et un traitement rigoureux (médication et régime alimentaire pauvre en protéines et en phosphore) peuvent permettre de ralentir l'évolution inexorable vers le stade terminal.

Obésité : Si elle ne constitue pas une véritable maladie en elle-même, la surcharge pondérale peut provoquer de graves dégâts dans l'organisme du chien âgé.(voir dossier obésité). Elle participe à l'apparition d'affections telles que l'arthrose, le diabète, les insuffisances rénales, les insuffisances cardiaques qui vont compromettre sérieusement l'espérance de vie de votre compagnon. Il est donc très important de maîtriser la prise de poids chez un chien et pour cela, il est donc recommandé de lui donner un aliment de qualité adapté aux chiens seniors. (voir alimentation)

Affections ophtalmologiques :


Cataracte : Si votre chien semble ne plus voir correctement, se cogne contre les obstacles se trouvant sur son passage et que sa pupille a perdu sa couleur noire pour devenir bleutée puis blanchâtre, il est certainement atteint de cataracte sénile (opacification du cristallin). Consulter votre vétérinaire dès les premiers signes. Il pourra prescrire un traitement ou proposer une intervention chirurgicale. En raison de l'âge du chien, l'intervention chirurgicale est rarement entreprise.

Glaucome : La détérioration progressive du nerf optique peut atteindre le chien âgé. Le symptôme visible est un globe oculaire gonflé et douloureux. Il faut consulter rapidement en cas de survenue de ce type de symptômes.

La cécité peut être dans de nombreux cas, incurable. Mais le fait de devenir progressivement aveugle n'est pas toujours traumatisant pour un chien, qui compense beaucoup la perte d'acuité visuelle par son ouïe et son odorat. L'animal sera souvent à l'aise dans son habitat quotidien, dans le jardin, et parfois même dans la rue en laisse. Mais il sera gêné lorsqu'il fera sombre ou lorsqu'il sera dans un environnement nouveau.

Diabète : Le diabète sucré du chien est une affection qui apparaît progressivement avec l'âge. Il s'agit donc d'un diabète sénile, dû à la diminution de la sécrétion de l'insuline par le pancréas. Il est différent du diabète juvénile de l'être humain, qui est dû à la destruction massive des cellules qui produisent l'insuline et qui apparaît de ce fait précocément et brutalement. Il existe des facteurs favorisants, tels que la race (les petites races sont plus souvent atteintes) et surtout le mode de vie (l'embonpoint est certainement la cause majeure). Les symptômes de la maladie sont une augmentation de la consommation d'eau avec parallèlement une augmentation de la diurèse : le chien diabétique boit beaucoup et urine en abondance. Par la suite, d'autres symptômes peuvent apparaître, comme l'opacification du cristallin. Si aucun traitement n'est instauré, le chien dépérit ensuite assez rapidement. Même si l'on ne peut pas le guérir, un diabète pris à son début peut se soigner. Il est donc très important de le détecter précocément; le premier signe qui est l'augmentation de la consommation d'eau, doit être pris au sérieux et nécessite une consultation rapide. Au niveau de la prévention, il est indispensable de veiller à ce que son chien "garde la ligne". On évitera de donner des gâteries en dehors du repas quotidien, surtout du sucre.


Lymphome : C'est une tumeur des ganglions, amygdales, rate et moelle osseuse, que l'on rencontre chez les adultes de plus de 6 ans. Le Boxer, le Terrier écossais et l Briard y sont particulièrement sujets. Les symptômes sont l'augmentation des ganglions sur le cou, sur le devant des épaules et sur l'arrière des cuisses et anoréxie et fièvre.La consultation vétérinaire s'impose.

Prostate : Les affections de la prostate sont fréquentes et se manifestent à partir de l'âge de 5 ans. Elles se caractérisent par une augmentation de volume, voire une hypertrophie de la prostate. Les symptômes : accumulation des selles dans le côlon, problèmes locomoteurs, mictions difficiles, présence de sang dans les urines et une éventuelle incontinence doivent systématiquement conduire à consulter.

Syndrome de Cushing : C'est une affection des glandes surrénales, due à un dérèglement hormonal ou à une tumeur des surrénales, qui affecte plus particulièrement les chiens à partir de 9 ans et certaines races: caniches, teckels, terriers, beagles et bergers allemands . Le chien boit beaucoup, urine et mange davantage, son ventre est gonflé. Le chien maigrit et se fatigue. La survenue de tels symptômes doivent systématiquement conduire à consulter.


Troubles comportementaux : Pour les spécialistes du comportement, il existe trois troubles principaux qui sont susceptibles d'apparaître, l'âge aidant :

L'hyperagressivité du vieux chien tout d'abord, dans laquelle le chien, sans raison apparente, devient de plus en plus agressif : il en vient rapidement à mordre, y compris des enfants ou des chiots, et devient boulimique dans environ 75 % des cas. Le traitement sera essentiellement médicamenteux, même si la mise en place d'exercices d'obéissance ou d'agility se révèle utile.

Dans la dépression d'involution, le chien perd progressivement tous ses acquis sociaux, devient malpropre, ne répond plus aux ordres, ou consomme tout ce qui lui passe sous le nez (d'où le risque chirurgical d'ingestion de corps étrangers) ; il souffre de troubles du sommeil ou se met à hurler sans raison. Là encore, il existe à l'heure actuelle des traitements médicamenteux parfois efficaces.


Enfin, il existe une maladie que l'on qualifie de dysthymie du vieux chien, dans laquelle le chien a par exemple du mal à évaluer le rapport entre sa propre largeur et celle du passage qu'il a décidé d'emprunter. Le vieux chien dysthymique aura tendance à vouloir forcer le passage et pourra ainsi rester coincé pendant des heures, grognant et gémissant. Un seul médicament semble actuellement fournir de bons résultats dans cette affection.

Vaccins : un chien âgé a plus que jamais besoin des rappels de vaccins car ses défenses immunitaires vont en diminuant. La consultation annuelle permettra au vétérinaire d'effectuer un bilan de santé, avec surveillance du poids, auscultation, bilan sanguin, radios, électrocardiogramme si nécessaire

Le chien âgé est redevable d'une approche spécifique, tant au plan préventif (en soignant tout particulièrement l'alimentation et l'hygiène de vie) que dans un cadre curatif (nécessité de bilans gériatriques vétérinaires réguliers). Le dépistage précoce de la maladie sera le garant d'une espérance de vie plus longue pour le chien.



( Source : le Net )


Revenir en haut Aller en bas
Grazia-Deledda-92
SAVANT
SAVANT
avatar

Féminin
Nombre de messages : 136
Localisation : Nuoro
Emploi/loisirs : femme de lettres
Humeur : froide
Réputation : 0
Points : 340
Date d'inscription : 22/06/2009

MessageSujet: Re: conseils pour chien !fleur   Ven 10 Aoû 2012 - 20:36

:la gang:



Il nous parait inconcevable de manger chaque jour le même repas. Les chiens, eux, n'ont nullement besoin de varier leurs menus. Changer d'alimentation trop souvent peut même engendrer chez eux des problèmes de santé ou de comportement.


• Menus variés : problèmes de santé !


La flore digestive d’un animal s’adapte à son régime alimentaire. Si vous modifiez sans cesse l’alimentation de votre chien, sa flore digestive n’aura pas le temps de changer. Résultat : votre cher compagnon risque des problèmes digestifs comme gastroentérite ou maldigestion. Dès les premiers jours, vous pourrez observer des symptômes tels que vomissements, diarrhée ou flatulences.

De plus, une telle alimentation rend difficile le maintien d'un régime équilibré et adapté. Les déséquilibres alimentaires peuvent engendrer à long terme des problèmes de carences ou au contraire des excès.

Il est conseillé de ne pas alterner boîtes et croquettes. En effet, pour un même volume, l’apport en nutriments et énergie est plus faible dans les pâtées que dans les croquettes. Si vous passez brusquement des croquettes aux pâtées, constituées de 80% d’eau, votre chien devra ingérer un volume d’aliment beaucoup trop important pour son estomac : gare aux vomissements.



• Menus variés, caprices assurés !


Offrir différents menus à son chien part d’un bon sentiment : on veut lui faire plaisir. Mais le chien va vite comprendre qu’il peut "choisir" son mets préféré (qui ne sera pas forcément le plus adapté). Il fera alors facilement des caprices pour arriver à ses fins. Il refusera de manger pour vous faire céder. Mais vous ne céderez pas… Ne vous inquiétez pas, aucun chien ne s’est jamais laissé mourir de faim !!

Une alimentation stable et équilibrée dès le plus jeune âge permet de limiter ce comportement. Soyez intransigeant : votre chien doit manger après vous et en votre absence. Si après vingt minutes, il n’a rien mangé, retirez sa gamelle. Il mangera mieux au prochain repas.


• Quelle est l'alimentation idéale ?

Tout simplement une alimentation stable et adaptée aux besoins de votre animal. Âge, taille, niveau d’activité et niveau d’embonpoint sont les principaux critères à prendre en compte. N’hésitez pas à varier les parfums, à condition d’offrir un aliment de la même marque et de la même gamme. Pour faire plaisir à votre chien, préférez des friandises adaptées pour le récompenser.

Attention ! Si vous souhaitez exceptionnellement modifier l’alimentation de votre chien, n’oubliez pas de respecter une transition alimentaire. Mélangez nouvelles et anciennes croquettes pendant environ une semaine, en augmentant progressivement la quantité du nouvel aliment par rapport à l’ancien.


( Source :Docteur Caroline Bouheddi
Vétérinaire du site Wanimo.com )
Revenir en haut Aller en bas
Grazia-Deledda-92
SAVANT
SAVANT
avatar

Féminin
Nombre de messages : 136
Localisation : Nuoro
Emploi/loisirs : femme de lettres
Humeur : froide
Réputation : 0
Points : 340
Date d'inscription : 22/06/2009

MessageSujet: Re: conseils pour chien !fleur   Ven 10 Aoû 2012 - 20:38

:la gang:


L'hiver et son cortège de grippes, de trachéites et de rhumes font des êtres humains une cible privilégiée. Mais nos amis les chiens peuvent aussi être atteints. Le Docteur vétérinaire Françoise Delisle nous parle de la toux du chien et de ses origines.

Ainsi, vous allez pouvoir comprendre d'où vient la toux et enfin répondre à la célèbre question de Fernand Raynaud "Dis Toutou, pourquoi tu tousses ?"



L'existence d'une toux est un motif de consultation fréquent car facilement repérable chez le chien. Ses causes sont multiples et ne sont pas toujours l'expression d'une maladie de l'appareil respiratoire. Il est donc important de pouvoir déterminer sa cause rapidement et précisément.

La toux est un acte réflexe qui permet l'expulsion des éléments contenus dans l'arbre respiratoire (la trachée et les bronches). Elle est due à l'expulsion brutale de l'air emmagasiné dans les alvéoles pulmonaires.

Selon l'importance du volume d'air expiré, la sonorité de la toux est variable. Un gros volume d'air est responsable d'une toux très sonore et celle-ci est la preuve que la capacité pulmonaire du chien est conservée, que ses poumons sont capables de se gonfler et donc de contenir un gros volume d'air. Elle se manifeste lorsqu'il existe une affection de la "tuyauterie" (bronches, larynx, trachée) sans atteinte des poumons eux-mêmes. Cependant, des lésions localisées du tissu pulmonaire (tumeurs primitives ou métastases) peuvent parfois être responsables d'une toux forte car elles compriment les bronches ou la trachée.


Les toux sonores

Les toux sonores sont le plus souvent sèches (sans expectoration) dans les trachéites et bronchites débutantes.

Elles sont dites grasses ou humides quand elles aboutissent au rejet de sécrétions bronchiques (mucus). Dans les deux cas; le chien tousse "comme s'il avait quelque chose dans la gorge".

Cette toux existe lors de lésions inflammatoires (trachéites, laryngites, bronchites) qui sont souvent bénignes et rétrocèdent parfois spontanément. C'est aussi le symptôme majeur de la fameuse Toux de Chenil, affection virale et bactérienne qui atteint surtout les chiots, mais aussi les chiens adultes vivant en collectivité. Elle est enfin entendue dans certaines affections cardiaques qui s'accompagnent d'une dilatation du cœur et "en particulier" de l'oreillette gauche qui vient alors buter sur une bronche : la toux peut être le premier signe repérable d'une maladie cardiaque.

Chez les chiens de petite taille (yorkshire, caniche, teckel), il existe une toux sonore déclenchée par l'exercice, l'excitation, et qui provoque parfois des syncopes. Elle est due à une malformation de la trachée (aplatissement des anneaux): c'est le collapsus trachéal.


Les toux faibles


Lorsque le volume d'air expulsé est faible, le chien "toussote"; il est en général secoué par de petites quintes qui ne produisent pas d'expectoration.

Cette toux parfois qualifiée de "muette" est toujours la preuve d'une affection pulmonaire grave. Dans ce cas les poumons ont, soit perdu leur capacité à se distendre ( il y a alors une diminution de la capacité respiratoire), soit perdu leur élasticité. La première situation est réalisée lorsque les alvéoles sont remplies par du mucus ou du pus (pneumonies), de l'eau (œdème), du sang (hémorragies). Les poumons perdent leur élasticité quand il existe une modification du tissu qui entoure les alvéoles. C'est le cas lors de fibrose et d'emphysème (rares chez le chien) ou lors de pneumonie, œdème et hémorragie débutants.

Cette toux faible est donc entendue principalement lors de pneumonie (Maladie de Carré, Toux de Chenil grave, atteintes bactériennes), lors d'insuffisance cardiaque au stade de l'œdème pulmonaire et lors d'hémorragies pulmonaires (intoxications aux anticoagulants, traumatismes). Une toux faible est donc la manifestation d'une affection plus grave que celle entraînant une toux très sonore.

La toux est un symptôme simple, facile à repérer, qui ne doit pas être négligé : ses caractéristiques ( sonorité, circonstances de déclenchement) étant en relation directe avec sa cause, il faut éviter tout traitement risquant de les modifier avant de présenter le "tousseur" au vétérinaire.


D'où vient la toux ?


Pour déterminer l'origine de la toux, votre vétérinaire va s'appuyer sur des éléments cliniques, radiologiques et parfois électrocardiographiques et endoscopiques.

Cliniquement, certains signes évoluent en même temps que la toux et les caractéristiques de la toux orientent vers une origine purement respiratoire ou vers la possibilité d'une origine cardiaque (existence d'un souffle cardiaque, de troubles du rythme cardiaque, d'une ascite).

Des examens complémentaires sont pratiquement toujours nécessaires pour faire le bilan des lésions et établir le diagnostic. La radiographie est essentielle pour caractériser les lésions pulmonaires, évaluer la taille du cœur et visualiser des lésions associées (épanchement pleural). L'endoscopie bronchique accompagnée d'un rinçage trachéal permet de recueillir des sécrétions qui peuvent faire l'objet d'examens complémentaires (bactériologie, cytologie) permettant le diagnostic différentiel des broncho-pneumopathies infectieuses, inflammatoires et tumorales. L'échocar-diographie est indiquée pour évaluer le fonctionnement du cœur lorsqu'une origine cardiaque est suspectée.


"Le vieux petit gros tousseur"


Tout est simple (ou à peu près !) lorsque le tousseur n'a qu'une raison de tousser, mais le diagnostic peut être plus difficile lorsque les examens cliniques et complémentaires mettent en évidence plusieurs causes possibles.

L'audition d'un souffle cardiaque d'insuffisance mitrale est en effet banale chez les chiens d'âge moyen et âgés, qui peuvent en plus présenter des affections respiratoires chroniques (collapsus trachéal, fibrose pulmonaire, bronchite chronique) : le problème se pose alors d'évaluer la lésion responsable de la toux pour en effectuer le traitement adapté.

Une situation clinique fréquente qui pose problème est celle du "vieux petit gros tousseur" qui est vieux parce que cela finit par arriver, petit car c'est un chien de petite race (caniche, bichon, yorkshire), gros parce qu'il a peut-être été trop gâté et tousseur car il peut avoir un collapsus trachéal (chien de petite race), une insuffisance mitrale (vieux), une fibrose pulmonaire ( vieux), une bronchite chronique (vieux), une tumeur (vieux) et essoufflé (gros).Dans cette situation, il est souvent difficile d'être efficace contre toutes les causes et ces chiens demeurent des tousseurs chroniques.


Causes de la toux chez le jeune chien et le chien adulte


Chez le jeune chien

AIGUE

1 - Infectieuse
- virale : Maladie de Carré - Toux de Chenil
- bactérienne : Toux de Chenil - Pharyngite - Amygdalite - Broncho-pneumonie - Pneumonie


2. Parasitaire
Ascaris


3.Traumatique
Hémorragie
Œdème (électrocution)


CHRONIQUE


1. Infectieuse
. virale : Toux de Chenil
. bactérienne : Toux de Chenil - Pharyngite - Amygdalite - Broncho-pneumonie - Pneumonie

2. Parasitaire
Ascaris
Filaroïdes

3. Fausse déglutition (mégaoesophage)


Chez le chien adulte

AIGUE

1 - Infectieuse
Mêmes causes que chez le jeune mais plus rare

2 - Cardiaque
Insuffisance cardiaque gauche

3 - Traumatique
Hémorragie pulmonaire(contusion)


CHRONIQUE

1 - Infectieuse

Mêmes causes que chez le jeune mais plus rare


2 - Parasitaire

Dirofilarlose
Anglostrongylose


3 - Allergique

Pneumonie à eosinophiles


4 - Tumorale

Tumeur bronchique
Tumeur pulmonaire
Tumeur médiastinale


5. Cardiaque

Hypertrophie de l'oreillette gauche
Œdème chronique du poumon


6. Causes diverses

Bronchite chronique
Fibrose pulmonaire
Collapsus trachéal

Face à un chien tousseur, le rôle du vétérinaire est donc de déterminer l'origine de la toux de façon à pouvoir en traiter la cause : ne soyez pas étonné s'il ne vous prescrit pas d'emblée un traitement antitussif, la toux ayant un rôle de nettoyage parfois utile. Elle n'est à supprimer que lorsqu'elle fatigue ou ne sert à rien! Ne soyez pas plus étonné s'il vous annonce que votre chien n'a rien aux poumons, mais que c'est un cardiaque qui s'ignore !



Dr Vétérinaire Françoise DELISLE
Centre Radiothérapie-Scanner
Ecole Nationale Vétérinaire de Maisons-Alfort
Article extrait des Dossiers des Bons Maîtres n°18

( Source: www.pedigree.fr )
Revenir en haut Aller en bas
Grazia-Deledda-92
SAVANT
SAVANT
avatar

Féminin
Nombre de messages : 136
Localisation : Nuoro
Emploi/loisirs : femme de lettres
Humeur : froide
Réputation : 0
Points : 340
Date d'inscription : 22/06/2009

MessageSujet: Re: conseils pour chien !fleur   Ven 10 Aoû 2012 - 20:54

invention



Un petit chien très courageux a sauvé tous ses bébés pendant un feu dans Temuco, ( Chili ), en les apportant un à un d'une maison brûlante aux pied du camion des pompiers.



Revenir en haut Aller en bas
tendresse
ti fixe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 872
Localisation : seine et marne
Emploi/loisirs : le forum
Réputation : 0
Points : 1742
Date d'inscription : 30/07/2012

MessageSujet: Attention: Poison pour le chien !    Ven 17 Aoû 2012 - 17:01




Attention: Poison pour le chien !


LES CRAPAUDS


La peau du crapaud, même s'il est mort, contient des substances toxiques dangereuses pour l'animal qui le mord.
Ces substances ont un effet irritant pour la cavité buccale et l'estomac, provoquant salivation, vomissements et diarrhées. Parfois, des tremblements et des convulsions peuvent aussi survenir. Elles ont aussi des effets néfastes sur les battements du coeur qui seront ressentis plus fortement par les animaux de petite taille, et qui peuvent entraîner le décès.

Pour toutes ces raisons, il faut agir vite et contacter un vétérinire en urgence, surtout si votre chien est petit.
En attendant, vous pouvez le soulager en appliquant des compresses imbibées de bicarbonate de sodium dilué dans l'eau, sur la langue et les gencives, afin de nettoyer la gueule et d'éliminer un maximum de substances toxiques.



LE CHOCOLAT


On oublie trop souvent les effets toxiques du chocolat sur les chiens. Combien de propriétaires, croyant bien faire, offrent en récompense quelques carrés de chocolat à leur animal.

Malheureusement, le chocolat contient une substance très dangereuse, la théobromine, alcaloïde très nocive pour les carnivores.

Cette substance se retrouve plus particulièrement dans le chocolat noir. Le chocolat au lait ou le cacao en poudre en contiennent un peu moins. Le chocolat blanc n'en contient pas.

A titre d'exemple, une tablette de 200 gr de chocolat noir peut tuer un bouledogue!

On note un effet encore plus nocif de la théobromine sur les races dites "brachycéphales" (celles au museau aplati). Alors, un bon conseil: Finies les friandises à base de chocolat. Il existe bien d'autres produits sur le marché.



LES ANTALGIQUES


Attention, il ne faut jamais donner des antalgiques humains tels que l'aspirine® (acide acetylsalicylique), le doliprane® (paracétamol), l'advil® (ibuprofène) et leurs dérivés à un chien. Ils entraînent des intoxications très graves voire quelquefois mortelles.
Votre vétérinaire peut parfois en utiliser certains mais il saura vous donner la dose exacte à respecter.


LES PLANTES TOXIQUES

Il est bien connu que nos amis à 4 pattes ont tendance à manger ou mâchouiller n'importe quoi qui leur tombe sous la dent. Malheureusement, certaines fleurs ou plantes, parmi les plus communes, ont des effets toxiques, allant de la simple indigestion à l'empoisonnement et à la mort.

Il faut donc savoir reconnaître ces plantes pour les tenir à distance de nos compagnons, sans oublier qu'un chien est toujours capable de se hisser sur ses pattes arrières pour attraper ce que l'on pensait être hors de portée.









Revenir en haut Aller en bas
http://letoiledeminuit.forumactif.com/
tendresse
ti fixe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 872
Localisation : seine et marne
Emploi/loisirs : le forum
Réputation : 0
Points : 1742
Date d'inscription : 30/07/2012

MessageSujet: Re: conseils pour chien !fleur   Ven 17 Aoû 2012 - 17:03




Le chien peut-il avoir mal aux dents ?





La mâchoire et la dentition du chien sont en de nombreux points semblables aux nôtres. Alors si nous pouvons avoir mal aux dents, il ne fait aucun doute que le chien peut lui aussi avoir mal aux crocs, gencives, ou autre partie de la gueule. Mais comment savoir quand le chien a mal aux dents ?

Les chiens ne peuvent pas vous dire où ils ont mal, alors c’est à vous de le comprendre. Pour cela, il y a quelques signes qui ne trompent pas et qui indiquent que votre toutou couve quelque chose.


Mon chien a-t-il mal aux dents ?


Contrôlez régulièrement l’état de la gueule de votre chien, et portez une attention particulière aux signes suivants :

- La formation de tartre jaune ou brun

- La présence de saignement

- L’inflammation des gencives

- La mauvaise haleine

- Des difficultés à mâcher

- Un changement dans les habitudes alimentaires

- Le chien porte sa patte à la gueule



Les problèmes dentaires du chien


Une étude américaine montre que 80% des chiens développent des troubles de la bouche et des dents à partir de l’âge de 3 ans. La plupart du temps, cela provient d’une accumulation de bactéries.

Le chien peut avoir une gingivite, une inflammation des gencives. La gingivite du chien est causée par une accumulation de particules de nourriture entre la dent et la gencive. Cela entraîne des rougeurs, des difficultés pour le chien à mâcher, jusqu’aux saignements.

La parodontite, qui résulte d’une accumulation de la plaque dentaire, est une grave infection qui s’étend jusqu’aux racines de la dent. Si rien n'est fait à temps, le chien peut perdre sa dent.

Le chien peut aussi se casser une dent en mâchant quelque chose. Il est important alors de voir un vétérinaire qui jugera s’il faut retirer le reste de la dent ou non.


Eviter le mal de dents du chien


Vous pouvez prévenir les problèmes dentaires de votre chien avec quelques gestes réguliers et simples. Si vous faites une visite de routine tous les 6 mois chez votre vétérinaire, il saura également détecter les accumulations de tartre inquiétantes dans la bouche de votre compagnon.

Si votre chien est sujet à l’accumulation de tartre, évitez la nourriture molle et préférez les croquettes, plus abrasives. Vous pouvez également le nourrir avec des croquettes pour chien anti tartre.

Vous pouvez aussi lui brosser les dents. Une brosse à dent, un peu de dentifrice pour chien, beaucoup de pratique, et la plupart des maladies bucco-dentaires peuvent facilement être évitées.


Revenir en haut Aller en bas
http://letoiledeminuit.forumactif.com/
carole

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6396
Localisation : france
Emploi/loisirs : la boxe
Humeur : bonne
Réputation : 4
Points : 9860
Date d'inscription : 18/01/2010

MessageSujet: Re: conseils pour chien !fleur   Dim 9 Sep 2012 - 20:50

Parasites: comment protéger son animal ?




Puces,
tiques, teignes... Autrefois, on s'en méfiait uniquement en été.
Aujourd'hui, rares sont les hivers assez froids pour que les parasites
disparaissent complètement... il faut donc veiller sur nos animaux toute
l'année.


• Halte aux puces!


Votre
chien ou votre chat se gratte énergiquement? Il a des plaies ou des
croûtes sur l'arrière-train? Les puces sont sans doute passées par là!
Vous brossez son pelage, des petites pellicules noires en tombent? Elles
sont encore là. Et sans doute ont-elles déjà transmis à votre petit
compagnon les larves de vers intestinaux dont elles sont porteuses...

Il
faut le traiter sans attendre: une première fois, puis 15 jours plus
tard. Votre vétérinaire vous conseillera les produits les plus
appropriés. Si vous choisissez d'acheter en pharmacie, attention!
Certains produits pour chiens sont mortels pour les chats, de même que
certaines races de chiens (Berger australien, Colley...) ne supportent
pas les produits à base d'Ivermectine.

Simultanément, traitez
aussi votre maison: grand coup d'aspirateur (en jetant le sac),
fumigations et lavage à 70°C du couchage de l'animal. Là encore, si vous
avez d'autres compagnons (rongeurs, poissons...), soyez prudents lors
des fumigations car ces produits se révèlent parfois toxiques pour eux.

En
prévention: vous avez le choix entre des "pipettes" et des sprays à
utiliser -selon les indications- une fois par mois idéalement durant
toute l'année. En les utilisant moins souvent, ils perdent de leur
efficacité.


Objectif: zéro tiques


Les
maladies transmises par les tiques progressent en Europe. Les
vétérinaires en ont répertorié quinze dont sept sont transmissibles à
l'homme. Leur période d'activité s'est aussi allongée. En général, elles
ont besoin d'être attachées à leur hôte pendant deux heures pour lui
transmettre des micro-organismes pathogènes, mais certaines maladies
peuvent être transmises plus rapidement.

Pour éviter tous
problèmes, le mieux est de traiter préventivement votre chien et de
l'inspecter après chaque promenade. Et s'il a des urines foncées,
direction le cabinet du vétérinaire!

En prévention: il existe de
nombreux traitements anti-parasitaires efficaces à condition de suivre
les recommandations. Appliquez-les bien chaque mois, au moins de mars à
novembre.


• Teigne et gale, deux autres affections courantes



- La teigne
:
c'est une affection commune chez les jeunes chats due à un champignon
qui se loge sous la peau. Elle entraîne une chute des poils, parfois des
lésions. Elle est fréquente après un séjour en collectivité: refuge,
pension... Sans grave conséquence pour l'animal si elle est rapidement
prise en charge, elle peut être transmise aux enfants ou aux adultes. Le
traitement sera toujours long et aucune prévention n'est réellement
efficace si ce n'est d'éviter les contacts proches avec des animaux
d'origine inconnue. Si votre compagnon présente des pertes de poils et
même s'il ne se gratte pas, une visite chez le vétérinaire s'impose. Il
faut aussi décontaminer tout l'environnement.

- La gale:
c’est une maladie de peau due à des acariens. Beaucoup plus fréquente
chez les chiens que chez les chats, elle s’installe soit dans les
oreilles, soit sur le corps, et provoque des démangeaisons. Le
vétérinaire confirmera le diagnostic et définira le traitement
approprié. La gale est aussi transmissible à l’homme et rend
indispensable un grand ménage dans l’habitat autour du chien.



( Source : Ecole Vétérinaire de Maison-Alfort ) .
Revenir en haut Aller en bas
http:// http://vivreavecsamaladie.forumactif.org/index.htm
Fleur

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 71383
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 109646
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: conseils pour chien !fleur   Mer 19 Sep 2012 - 20:06

invention
Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: conseils pour chien !fleur   

Revenir en haut Aller en bas
 
conseils pour chien !fleur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les veritees croquettes pour chien fleur
» conseils pour chien !fleur
» des personnes ont-elles des conseils pour ficher les cours???
» Histoire-géo et EPS: des conseils pour le choix de livres de prépa?
» Vos conseils pour les futurs 1ere bac

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA PETITE MAISON TRANQUILLE  :: vos animaux liens divers :: vos animaux liens divers :: truc et astuce animal !-
Sauter vers: