LA PETITE MAISON TRANQUILLE
Bienvenue à vous dans la petite maison tranquille

forum sur les inventions et liens divers :
bonne route à vous !
ici c'est comme un dictionnaire , les liens sont prit sur des magazines ect !!!
MOT CLÉ
invention, liens, divers, comme, papi, enfants, découvertes, inventions, humours, découverte, jeux, année, 2008, début, téléphone, exemple, , . quiz , liens ,divers , le saviez vous, pourquoi , dit papi ; planet, poèmes, citation, vrai ,faux ,abcd, invention, informatique , juridique,images liens , cuisine liens , astuces livres; cadeaux , emplois liens ,voyages..science , découverte, brocante liens...tout le monde en parles . musique liens; cinéma liens ... actualité ...les inventions concours l’épine ... ,
2012
Bonjour.
 2. 你叫什么名字?
Nǐ jiào shénme míngzi?
Comment t’appelles-tu ?
 3. 这是我的名片。
Zhè shì wǒ de míngpiàn.
Voici ma carte de visite.
 4. 好久不见。
Hǎojiǔ bújiàn.
Ca fait longtemps que nous ne nous sommes pas vus !
fleur

LA PETITE MAISON TRANQUILLE

INVENTION INVENTEUR INVENTION
 
AccueilportailÉvènementsFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sa fait plus rires!!!fleur!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fleur

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 71418
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 109693
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Sa fait plus rires!!!fleur!   Mar 10 Avr 2012 - 13:21

:adele:

Les facteurs de stress professionnel

Dr Jacques Sissler

1°) La mise en rivalité des individus

La détaylorisation a nivelé les structures qui ont moins de niveaux intermédiaires => plus de souplesse dans les rapports humains.

Mais risque sur le plan du stress :

- Absence de mode de régulation de la relation, en remplaçant l’autorité par la rivalité :

=> quand les gens sont en symétrie, il y a potentiellement risque de conflit.

- Attributions floues entraînant des « luttes de territoire » :

=> Si les frontières ne sont pas nettement définies, il y a source de conflit.

2°) L’audit permanent

- Tout ce qui est facilement chiffrable a tendance à être évalué de façon répétitive et fréquente.

- C’est la conséquence de la détaylorisation et le pendant nécessaire à l’automatisation des individus.

Mais risque sur le plan du stress :

- Confusion entre valeur personnelle et performance.

- Fragilisation de l’individu.

3°) La sur-sollicitation affective

- Pour des raisons d’efficacité, on demande avant tout aux salariés d’être motivés.

Mais risque sur le plan du stress :

- Plus quelqu’un est motivé, plus il est fragile :

         => Si déficit de reconnaissance, risque de chute et de dépression profonde.

=> Risque de « dépit amoureux ».

- Flou des limites entre la sphère privée et l’Entreprise :

=> Capital affectif non extensible à l’infini.

4°) La multiplication des interruptions de plans et la quête de l’information

- On travaille de plus en plus sur le mode de l’interruption de plan : « zapping ».

- Avoir l’information au bon moment est synonyme de « pouvoir » (besoin d’être omniprésent).

Mais risque sur le plan du stress :

- Perception de désorganisation du travail.

- Accentuation de l’irritabilité.

- Risque de perte des priorités.

- Risque de confusion entre urgence et importance.

- Difficulté à prendre du recul.

5°) Le vieillissement prématuré.

A partir de 45 – 50 ans, les salariés commencent à douter :

- Perception d’une menace liée au chômage.

- Perception d’une évolution trop rapide des techniques.

- Perception d’une fragilisation liée au vieillissement, d’une érosion des compétences professionnelles.

Mais risque sur le plan du stress :

- Crainte du nouveau.

- Doute de soi (effort important pour se maintenir à niveau)

- Attitude sécuritaire de repli.

Ce qui stresse au travail :

Le rapport au temps.

Le manque de contrôle :

-         interne (« suis-je à la hauteur ? »)

-         externe (« les choses devraient être différentes de ce qu’elles sont »).

Les relations interpersonnelles

=> jeu relationnel compliqué dans l’entreprise, car relations affectives.

La perception de stress est directement proportionnelle à l’ambiance.

Dès que l’ambiance se dégrade => intolérance au stress.

Le monde évolue :

- Monde plus complexe.

- Rythmes accélérés des évènements.

- Exigences de décisions plus rapides.

- Changements fréquents.

- Repères plus rares.

=> Davantage de stress qu’autrefois.

Les causes de stress dans le monde du travail :

Conditions de travail :

- Surcharge quantitative et qualitative.

- Cadence des chaînes de montage.

- Décisions, danger physique, travail posté.

=>

- Fatigue physique et / ou mentale.

         - Epuisement nerveux.

         - Irritabilité et tension nerveuse.

Rôles :

         - Ambiguïté des rôles.

         - Sexisme, harcèlement sexuel.

=>

         - Anxiété et tension nerveuse

         - Diminution du rendement.

         - Insatisfaction professionnelle.

Facteurs relationnels :

         - Mauvais systèmes de travail et manque de soutien social.

         - Divergences politiques, jalousie ou colère.

         - Manque d’attention de la direction pour les travailleurs.

=>

         - Tension nerveuse.

         - Tension artérielle.

         - Insatisfaction professionnelle.

Evolution de carrière :

         - Avancement trop lent ou trop rapide ;

         - Sécurité de l’emploi.

         - Ambition frustrée.

=>

         - Réduction de la productivité.

         - Manque de confiance en soi.

         - Irritabilité et colère.

         - Insatisfaction professionnelle.

Organisation :

         - Structure rigide et impersonnelle.

         - Querelles politiques.

         - Manque d’encadrement ou de formation.

         - Absence de participation aux décisions.

=>

         - Manque de motivation et de productivité.

         - Insatisfaction professionnelle.

Interface foyer / travail

         - Retombées de la vie professionnelle sur la vie familiale.

         - Absence de soutien de la part du conjoint.

         - Querelles de ménage.

         - Stress dû à une double carrière.

=>

         - Conflits psychologiques et fatigue mentale.

         - Baisse de la productivité.

         - Exacerbation des querelles de ménage.
Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
Fleur

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 71418
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 109693
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Sa fait plus rires!!!fleur!   Mar 10 Avr 2012 - 13:23

:kiko:

Le syndrome du burn-out
 
Le terme de burn-out se réfère à une perte progressive d’idéal, d’énergie et de motivation, dont les personnes exerçant des professions aidantes peuvent souffrir en raison de leurs conditions de travail.
Ce syndrome peut résulter des paramètres suivants :
            - formation insuffisante ;
            - surcharge de clientèle ;
            - excès d’heures supplémentaires ;
            - rémunération insuffisante ;
            - ingratitude des patients ;
            - insuffisance des ressources ;
            - contraintes politiques et bureaucratiques ;
            - décalage entre aspirations et réalisations.
 
 
                        Les stades du désillusionnement
L’enthousiasme.
L’enthousiasme caractérise la période initiale des plus grands espoirs, des attentes les plus irréalistes, de l’énergie débordante. Durant cette période, le travail suffit à la vie parce qu’il représente à lui seul toutes les promesses de la vie. Les principaux dangers à cette phase sont la sur-identification avec les patients et la dépense excessive et inefficace de sa propre énergie.
 
Au stade de l’enthousiasme, on pense souvent que le travail représente toute sa vie, qu’il est la source de toutes les gratifications. Ce mode de vie déséquilibré s’installe comme un cercle vicieux. D’une part une conception exagérée du travail aura tendance à oblitérer les besoins et intérêts personnels. D’autre part, les insatisfactions de la vie privée peuvent être à l’origine d’une glorification du travail. L’engagement excessif se nourrit de lui-même, car plus la vie privée est négligée, plus elle se détériore. Quand le travail aura cessé d’apporter les satisfactions et les gratifications d’antan, la personne aidante se trouvera alors dans une position extrêmement vulnérable.
 
L’identification excessive avec les clients est le maillon principal de la chaîne qui conduit de l’enthousiasme au burn-out. La sur-identification provient d’un excès d’énergie et de dévouement, d’un manque de connaissance d’expérience et d’une confusion entre besoins personnels et besoins du client. La personne aidante ne parvient pas à clairement définir son propre rôle ni celui du client.
 
Le problème que rencontrent les personnes qui vouent leur vie au service de l’homme est d’être suffisamment réalistes pour supporter des conditions de travail décourageantes sans perdre tout idéal ni devenir indifférent.
 
 
La stagnation.
La stagnation représente la période où le premier mouvement d’enthousiasme se trouve enrayé. C’est la perte de cet élan d’espoir et de ce désir d’aider qui avait poussé l’individu à s’engager dans une carrière sociale.
 
Durant cette période de stagnation, l’individu continue à exercer son métier, mais rien ne vient plus compenser le fait que ses besoins personnels - avoir un salaire décent, être respecté pour son travail dans son milieu professionnel et à l’extérieur, avoir des relations familiales et sociales satisfaisantes et suffisamment de temps libre pour en profiter - ne sont pas satisfaits. Si cette situation d’insatisfaction se prolonge, cet individu ne sera pas capable d’exercer encore longtemps sa profession.
 
La stagnation commence souvent que lorsque l’on découvre qu’il n’est pas aussi facile que prévu de voir, et encore moins d’évaluer, les résultats de son travail. Dans cette phase de stagnation, l’individu a le sentiment profond que sa carrière est dans une impasse.
 
 
La frustration.
 
Dans la phase de frustration, les personnes qui ont choisi de satisfaire les besoins d’autrui s’aperçoivent qu’elles-mêmes n’obtiennent pas ce qu’elles veulent. Elles ne font pas le travail qu’elles avaient prévu de faire. En réalité, elles n’« aident » pas vraiment. Outre la faible rémunération, les longues journées de travail, le bas statut social, il existe une frustration plus fondamentale au sein des professions d’aide. Il est extrêmement difficile de changer les gens, et cette tâche est encore plus ardue quand les conditions de travail sont perçues de façon négative.
 
Le sentiment d’impuissance ressort principalement de l’incapacité de changer le système et d’exercer son emprise sur les patients, les subordonnés, les supérieurs ou l’organisme directeur.
 
En dépit de l’idéalisme qui pousse les individus à choisir ce type de profession, les questions de pouvoir et d’autorité sont au cœur de la relation d’aide. Certaines personnes se plaignent qu’elles n’ont pas assez de pouvoir, d’autres, au contraire, pensent en avoir trop. Le défaut de réaction, l’indifférence du système à l’égard des gens qui y travaillent sont perçus comme un manque d’estime. Les individus à qui l’on ne confie aucune responsabilité, qui ne sont pas consultés lors des prises de décisions et qui sont régentés par un système bureaucratique s’imagineront certainement qu’ils ne sont pas appréciés par leurs supérieurs ni par l’organisation dans son ensemble.
 
La réaction la plus courante à la frustration consiste sans doute à ne pas l’exprimer du tout, à l’intérioriser et à se dégager de la situation menaçante. La personne aidante évitera les clients qui lui sont devenus antipathiques ou qu’il n’apprécie pas ; il se sentira désespéré de ne rien pouvoir faire pour eux, ou épuisé physiquement. Certains abandonneront leur emploi, perdront idéal et intérêt. Certains ressentiront ensuite de la colère, protesteront, se défendront, se ressaisiront et, finalement, reconnaîtront la substance des choses. D’autres, malheureusement, basculeront dans la phase suivante : l’apathie.
 
 
L’apathie.
 
L’apathie prend la forme d’un détachement émotionnel progressif induit par la frustration. Au point de départ se trouvent l’enthousiasme, l’idéalisme et la sur-identification du débutant.
 
L’apathie peut être ressentie comme une forme d’ennui. La personne aidante, jadis idéaliste, voit son désir d’aider s’émousser et s’aperçoit qu’elle se désintéresse de plus en plus du sort de ses patients. Ceux qui s’étaient mis en devoir de soigner les autres finissent par ne plus s’intéresser qu’à leur propre santé physique et mentale, à leur survie et à leur tranquillité d’esprit.
 
La forme d’apathie la plus grave et la plus attristante se manifeste quand l’individu continue de travailler uniquement pour assurer son existence. Il a conscience de ce qui se passe, mais il n’a aucune envie de changer quoi que ce soit. Il en prendra certainement aucun risque s’il peut continuer comme avant, préserver son emploi tout en faisant le minimum d’efforts. Sa sécurité est devenue la préoccupation première.
 
La personne décide de ne plus se préoccuper de rien, décision prise à l’issue d’une période de réflexion plus ou moins longue et appuyée par ses pairs ; Si aucune transformation personnelle majeure ne se produit, si les conditions de travail ne sont pas profondément modifiées, ou en l’absence d’intervention concertée, l’apathie pourra durer éternellement.
 
 
Le désespoir.
 
Le désespoir est le produit ultime des conflits non résolus. C’est attendre et espérer avec impatience qu’un événement se produise ou qu’une situation se réalise, tout en étant profondément convaincu que rien de tout cela n’arrivera.
 
Quand une personne a perdu tout espoir, elle peut se trouver au stade de la stagnation, de la frustration ou de l’apathie. Le désespoir est un phénomène qui fluctue, variant d’intensité d’un stade à l’autre. Son désespoir peut être tel que la personne aidante ne verra pas d’autre issue que d’abandonner son métier. En prise au désespoir, la personne aidante aura tendance à nier tout sentiment et toute pensée personnels qui pourraient paraître « non professionnels » et évitera de les dévoiler. Au contraire, elle se comportera comme si elle contrôlait parfaitement la situation et comme si tout allait bien. Puisqu’elle ne réussit pas à partager avec autrui ses véritables sentiments, elle s’imagine à tort qu’elle est la seule à connaître ce genre de problèmes. L’erreur s’accentuera par le fait que l’individu, qui croît être le seul à éprouver de tels sentiments, fera tout particulièrement attention à ne pas les révéler et s’efforcera de se dissimuler derrière une façade de professionnalisme.
 
 
                        L’intervention
 
Le professionnel n’est pas responsable des clients ni de l’organisme qui l’emploie ; il est responsable de lui-même. Cela ne signifie pas qu’il ne s’engage pas dans son travail auprès des patients, ni qu’il n’essaie pas de changer la marche de cet organisme. Cela veut simplement dire qu’il est responsable de ses propres actes, non des leurs, et qu’il reste responsable de ses actes indépendamment ce qu’ils peuvent faire ou ne pas faire.
 
 
Quand d’autres domaines de la vie sont protégés, l’individu est mieux armé pour affronter sa vie professionnelle. Ce que font les gens pour fortifier leurs vies extérieures et créer un espace de vie plus vaste varie d’un individu à l’autre. Etablir clairement une séparation entre vie professionnelle et vie privée constitue un premier pas important. Aussi est-il souhaitable, en dehors d temps de travail, de ne pas fréquenter trop souvent ses collaborateurs ou des personnes travaillant dans le même domaine, et d’éviter de s’investir dans des problèmes en relation avec sa profession.
 
 
Les relations personnelles et familiales intimes constituent probablement le meilleur moyen d’ouvrir et d’agrandir son univers. Développer et entretenir ces relations demande, et crée en retour, des engagements émotionnels et des moments de disponibilité qui empêchent l’individu de se laisser dévorer par son travail.
Négocier avec sa famille et ses amis proches l’espace-temps nécessaire pour un engagement professionnel peut demander beaucoup d’efforts, mais il est également primordial de tenir compte des besoins de chacun et de se retrouver ensemble, à l’écart de tout ce qui peut rappeler l’univers professionnel, c’est en respectant ces conditions que se crée une identité indépendante du travail.
L’importance des liens personnels intimes demeure capitale et incontestable pour éviter le syndrome du burn-out. Un individu aimé et apprécié par sa famille n’accorde pas la même importance au fait d’être aimé et apprécié dans ses relations professionnelles. Une personne ne se remettra pas en cause tous les matins si sa famille ou ses amis lui manifestent un soutien sans faille.
 
 
Parmi les autres techniques d’intervention, on relève l’isolement social, temporaire et organisé. Les professionnels ont besoin d’échapper de temps en temps à ceux qui sont souvent à l’origine du stress professionnel.
 
 
La « routine de décompression » constitue une autre alternative. Entre le moment où il quitte son travail et celui où il rentre chez lui, l’individu peut se ménager du temps pour pratiquer une activité individuelle, de préférence physique et non cognitive, qui lui permettra de se détendre, de décompresser. Le fait de se retrouver seul un instant l’aidera à se ressourcer ; il sera ensuite davantage en mesure de se mêler à d’autres personnes, et tout particulièrement s’il s’agit d’intimes.
 
 
Certains professionnels occupent délibérément leurs temps libres à exercer des activités qui leur permettent de côtoyer des personnes normales, équilibrées et en bonne santé. Le fait d’avoir des interactions plaisantes et fructueuses avec ces personnes permet de compenser l’apparition d’attitudes négatives à l’égard des clients ou patients et de leur propre aptitude à mener à bien leur travail avec ces clients ou patients.
Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
Fleur

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 71418
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 109693
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Sa fait plus rires!!!fleur!   Mar 10 Avr 2012 - 13:38

Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
Fleur

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 71418
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 109693
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Sa fait plus rires!!!fleur!   Dim 20 Mai 2012 - 16:00



j'attend la suite 🆒
Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
Fleur

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 71418
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 109693
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Sa fait plus rires!!!fleur!   Dim 20 Mai 2012 - 16:02


dure la retraite
Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
Fleur

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 71418
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 109693
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Sa fait plus rires!!!fleur!   Dim 20 Mai 2012 - 16:05


ont dit que les femmes ha les femmes
Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
Fleur

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 71418
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 109693
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Sa fait plus rires!!!fleur!   Dim 20 Mai 2012 - 16:10



un coup à droite un coup à guauche pour bronze bien-sur :poule:
Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
Fleur

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 71418
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 109693
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Sa fait plus rires!!!fleur!   Dim 20 Mai 2012 - 16:13



pas de jaloux je fait comme tout le monde mais vous etes pas bavards rigolo
Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
Fleur

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 71418
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 109693
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Sa fait plus rires!!!fleur!   Dim 20 Mai 2012 - 16:16



contre ou pour le regime carrote
Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
Fleur

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 71418
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 109693
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Sa fait plus rires!!!fleur!   Dim 20 Mai 2012 - 16:17


lequel et le votre rigolo
Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
Fleur

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 71418
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 109693
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Sa fait plus rires!!!fleur!   Dim 20 Mai 2012 - 16:21



je passe non je ne passer pas :poule:
Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
Fleur

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 71418
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 109693
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Sa fait plus rires!!!fleur!   Dim 20 Mai 2012 - 16:27



accro du net :poule:
Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
Fleur

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 71418
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 109693
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Sa fait plus rires!!!fleur!   Dim 20 Mai 2012 - 16:41



doubles emplois
Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
Fleur

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 71418
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 109693
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Sa fait plus rires!!!fleur!   Dim 20 Mai 2012 - 16:46




c'est tele qui deconne :lolll:
Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
Fleur

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 71418
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 109693
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Sa fait plus rires!!!fleur!   Dim 20 Mai 2012 - 16:48



chausson desodorisantes
Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
Fleur

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 71418
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 109693
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Sa fait plus rires!!!fleur!   Dim 20 Mai 2012 - 16:55



qui vas gagner
Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
Fleur

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 71418
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 109693
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Sa fait plus rires!!!fleur!   Dim 20 Mai 2012 - 16:59

*

la crise à frapper encore :plus:
Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
Fleur

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 71418
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 109693
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Sa fait plus rires!!!fleur!   Dim 20 Mai 2012 - 17:06

Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
Fleur

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 71418
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 109693
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Sa fait plus rires!!!fleur!   Dim 20 Mai 2012 - 17:09



nouveaux panneaux à la mode
Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
Fleur

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 71418
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 109693
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Sa fait plus rires!!!fleur!   Dim 20 Mai 2012 - 17:12


:Neutral:


Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sa fait plus rires!!!fleur!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sa fait plus rires!!!fleur!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» moteur magnétique.invention!fleur
» dessin avec le clavier!fleur
» Pour une maman qui a fait son possible pour faire grandir ses enfants.
» Pourquoi l’Islam fait peur ?
» J'ai fait un rêve

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA PETITE MAISON TRANQUILLE  :: HUMOUR DU JOUR ! :: Tout en humour toujours!! :: le saviez vous ?-
Sauter vers: