LA PETITE MAISON TRANQUILLE
Bienvenue à vous dans la petite maison tranquille

forum sur les inventions et liens divers :
bonne route à vous !
ici c'est comme un dictionnaire , les liens sont prit sur des magazines ect !!!
MOT CLÉ
invention, liens, divers, comme, papi, enfants, découvertes, inventions, humours, découverte, jeux, année, 2008, début, téléphone, exemple, , . quiz , liens ,divers , le saviez vous, pourquoi , dit papi ; planet, poèmes, citation, vrai ,faux ,abcd, invention, informatique , juridique,images liens , cuisine liens , astuces livres; cadeaux , emplois liens ,voyages..science , découverte, brocante liens...tout le monde en parles . musique liens; cinéma liens ... actualité ...les inventions concours l’épine ... ,
2012
Bonjour.
 2. 你叫什么名字?
Nǐ jiào shénme míngzi?
Comment t’appelles-tu ?
 3. 这是我的名片。
Zhè shì wǒ de míngpiàn.
Voici ma carte de visite.
 4. 好久不见。
Hǎojiǔ bújiàn.
Ca fait longtemps que nous ne nous sommes pas vus !
fleur

LA PETITE MAISON TRANQUILLE

INVENTION INVENTEUR INVENTION
 
AccueilportailÉvènementsFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Invention de André Vésale!fleur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
musique

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4394
Localisation : france
Emploi/loisirs : marche
Humeur : bonne
Réputation : 0
Points : 7005
Date d'inscription : 18/03/2010

MessageSujet: Invention de André Vésale!fleur   Mar 13 Déc 2011 - 21:41

:I love you:


Anatomie moderne

Invention de André Vésale

Secteur Découverte

Date 1543

Détails Les théories du médecin grec Galien, qui a écrit de nombreux traités au IIè siècle, dominent l’anatomie (et plus généralement la médecine) jusqu’au XVIè siècle. A cette époque, l’anatomiste André Vésale remet en cause les observations de Galien et pose ainsi les bases de l’anatomie moderne. En 1539, alors qu’il est professeur d’anatomie à l’Université de Padoue, Vésale se fait régulièrement livrer des cadavres de condamnés à morts. Il peut ainsi étudier très précisément l’anatomie humaine. Multipliant les observations, Vésale se rend compte que de nombreux textes du médecin grec Galien se rapportent en fait à des singes. En 1543, il publie De humani corporis (« la fabrique du corps humain »), dans lequel il décrit en détail, sur plus de 600 pages, l’anatomie humaine : os, muscles, organes, système nerveux, cerveau… C’est le plus gros traité sur le sujet depuis quatorze siècles.

Les suites de l'invention A la suite des attaques de galiénistes, Vésale arrête de se consacrer à l’anatomie. Il deviendra dès lors le médecin personnel de Charles Quint, puis de Philippe II d’Espagne.
Revenir en haut Aller en bas
musique

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4394
Localisation : france
Emploi/loisirs : marche
Humeur : bonne
Réputation : 0
Points : 7005
Date d'inscription : 18/03/2010

MessageSujet: Re: Invention de André Vésale!fleur   Mar 13 Déc 2011 - 21:41

:I love you:

+
----
-
André Vésale forme francisée de son nom latin Andreas Vesalius (il s'appelait de son nom d'origine André Wytinck dit de Wesel, ville rhénane dont son grand-père était originaire) naît le 31 décembre 1514, à Bruxelles (Brabant) et meurt en 1564 dans l'île de Zante (Zakynthos) en Grèce.
André Vésale a été un anatomiste, médecin brabançon,
mais surtout, comme tous les humanistes de son temps, européen quand on
examine l'ensemble de son parcours, considéré par de nombreux
historiens des sciences comme le plus grand anatomiste de la Renaissance, voire le plus grand de l’histoire de la médecine. Ses travaux, outre qu’ils ont fait entrer l’anatomie dans la modernité, mettront fin aux dogmes du galénisme qui bloquaient l’évolution scientifique depuis plus de mille ans aussi bien en Europe que dans le monde islamique. Il est l’auteur d'un des livres les plus novateurs sur l’anatomie humaine, De humani corporis fabrica (Sur le fonctionnement du corps humain). Il est aussi un grand humaniste de son époque.
Revenir en haut Aller en bas
musique

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4394
Localisation : france
Emploi/loisirs : marche
Humeur : bonne
Réputation : 0
Points : 7005
Date d'inscription : 18/03/2010

MessageSujet: Re: Invention de André Vésale!fleur   Mar 13 Déc 2011 - 21:42

:I love you:


André Vésale est né le 31 décembre 1514 à Bruxelles
faisant alors partie de l'empire autrichien des Habsbourg, dans une
famille de médecins. Sa maison située juste en face de la colline des
exécutions, l’a amené à voir de nombreux cadavres et des squelettes
nettoyés par les oiseaux
durant son enfance. Ce fait a dû jouer un grand rôle dans sa vocation.
Son grand-père, Everard van Wesel, a été le médecin particulier de Maximilien Ier du Saint-Empire, alors que son père, André van Wesel, a servi Maximilien comme apothicaire et a été, plus tard, le valet de chambre de son successeur Charles Quint. Andries a encouragé son fils à poursuivre la tradition familiale, et l’a inscrit chez les frères de la vie commune à Bruxelles pour apprendre le grec et le latin selon la tradition de l'époque.
En 1528, il s’inscrit à l'université de Louvain (Paedagogium Castrense) d’abord pour apprendre les arts puis la médecine en 1530 et, quand son père est nommé valet de chambre du roi en 1532, il décide de poursuivre ses études à l 'université de Paris, ville où il s’installe en 1533. Là il étudie les théories de Galien sous la direction de Jean Fernel et du grand Jacques Dubois (Jacobus Sylvius),
un des médecins les plus réputés de l’époque, mais également fervent
partisan du galénisme. De fait Sylvius fut le plus farouche adversaire
de Vésale lorsqu’il publia ses œuvres. C'est à cette époque qu'est né
l’intérêt de Vésale pour l'anatomie, et on l’a souvent vu examiner des
os au cimetière des Innocents.
La guerre entre la France et le Saint-Empire oblige Vésale à s’exiler au bout de trois ans. Après un court service dans l’armée impériale, il rentre à Louvain où il termine ses études sous la direction de Jean Gonthier d'Andernach (de) et obtient son doctorat en 1537. Sa thèse, Paraphrasis dans nonum librum Rhazae medici arabis clariss ad regem Almansorum de affectum singularum corporis partium curatione, est un commentaire sur le neuvième livre de Rhazes.
Il ne reste que peu de temps à Louvain avant de quitter la ville à
cause d’un différend avec son professeur. Puis, après un bref séjour à Venise il se rend à l’université de Padoue (Universitas aristarum), l’école de médecine la plus réputée d’Europe. Au bout de deux jours d'examen, l’université lui offre un poste de lecteur en chirurgie (explicator chirurgiae), preuve de ses capacités. Il enseigne également la chirurgie et l’anatomie à l’université de Bologne et à l’université de Pise. Auparavant, ces matières étaient enseignées principalement par la lecture des textes classiques, de Galien
surtout, suivie de dissections d’animaux par un chirurgien barbier dont
le travail était dirigé par l'enseignant. Aucune expérience n’avait été
réalisée pour actualiser les travaux de Galien, considérés comme des
références irréfutables. Vésale, pour sa part, innove en utilisant la
dissection comme principal outil d'enseignement, réalisant le travail
lui-même, tandis que ses étudiants sont regroupés autour de la table.
L'observation directe est devenue la seule source fiable de connaissance
et cette révolution entraîne une rupture considérable avec la pratique
médiévale.
Il conserve pour ses étudiants des dessins méticuleux réalisés au
cours de son travail sous forme de six grands tableaux anatomiques
illustrés. Quand il constate que certains d'entre eux ont été largement
copiés, il les publie tous en 1538 sous le titre de Tabulae Anatomicae sex. Il poursuit son travail en 1539 avec une version actualisée du manuel anatomique de Galien, Institutiones Anatomicae. Lorsqu’il arrive à Paris, un de ses anciens professeurs publie une attaque contre cette version.
En 1538, il publie également une lettre sur le prélèvement sanguin, ou la saignée.
Il s'agissait alors d'un traitement largement prescrit pour presque
toutes les maladies, mais le choix du lieu de prélèvement faisait débat.
La procédure grecque classique, préconisée par Galien, était de faire
couler le sang à partir d'un site situé près de la partie du corps
atteinte par la maladie. Toutefois, la pratique musulmane au Moyen Âge
était de retirer une plus petite quantité de sang à partir d'un site
éloigné. Vésale défendit la méthode de Galien dans une brochure et ses
arguments étaient fondés sur des schémas anatomiques.
En 1539, il obtient
du juge Mercantonio les cadavres des condamnés, et va même jusqu'à
retarder leur exécution de façon à ce que les corps soient frais
lorsqu’il en aurait besoin pour les disséquer. Il réalise un grand
nombre de schémas anatomiques détaillés, la première série qui soit
dessinée avec une telle précision. Beaucoup de ces œuvres ont été
commandées à des artistes, et sont donc de bien meilleure qualité que
celles qui avaient été produites auparavant.
Dès lors, Vésale constate rapidement des erreurs dans les descriptions de Galien
et comprend qu’elles s’appliquent au singe et non à l’homme. Du fait
que la dissection des corps humains était interdite dans la Rome
antique, Galien avait disséqué à leur place des singes magot
en faisant valoir qu'ils étaient anatomiquement semblables aux humains.
Il va entreprendre la rédaction d’un traité d'anatomie destiné à
corriger les erreurs de l’Opera omnia de Galien. En 1540, il confirme son hypothèse en disséquant à Bologne
le cadavre d'un singe et celui d’un homme et montre que l’appendice tel
que le décrit Galien n’existe que chez le singe. Jusqu'à ce que Vésale
en fasse la remarque, ce fait était passé inaperçu et l’œuvre de Galien a
longtemps servi de référence incontestée à l'étude de l'anatomie
humaine. Toutefois, certaines personnes continuèrent à suivre Galien et
en voulurent à Vésale d’avoir attiré l'attention générale sur des
erreurs flagrantes.
Vésale, découragé par ces controverses, continue pourtant à en
susciter d’autres, cette fois non seulement sur les œuvres de Galien
mais aussi sur celles de Mondino de' Liuzzi et même d’Aristote.
Tous trois avaient fait des hypothèses manifestement erronées sur les
fonctions et la structure du cœur. Par exemple, Vésale a noté que le
cœur avait quatre cavités, le foie deux lobes et que les vaisseaux
sanguins partaient du cœur et non du foie. Il existe d'autres célèbres
exemples où Vésale réfuta Galien, en particulier, sa découverte que la
mâchoire inférieure était composée d’un seul os, et non pas de deux
(Galien s’était basé sur la dissection de l'animal) et sa démonstration
que le sang ne passait pas à travers le septum interauriculaire.
En 1543, Vésale procède à une dissection publique du corps de Karrer Jakob von Gebweiler, un meurtrier célèbre de la ville de Bâle, en Suisse. Avec l’aide du chirurgien Franz Jeckelmann, il rassemble les os et, enfin, fait don du squelette à l’université de Bâle.
Cette préparation (« Le squelette de Bâle ») est la seule préparation
de Vésale concernant un squelette encore préservé de nos jours, et est
également la plus vieille préparation anatomique du monde. Il est
toujours exposé au musée anatomique de l'université de Bâle1.
Revenir en haut Aller en bas
musique

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4394
Localisation : france
Emploi/loisirs : marche
Humeur : bonne
Réputation : 0
Points : 7005
Date d'inscription : 18/03/2010

MessageSujet: Re: Invention de André Vésale!fleur   Mar 13 Déc 2011 - 21:43

:I love you: **wikipedia
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Invention de André Vésale!fleur   

Revenir en haut Aller en bas
 
Invention de André Vésale!fleur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Invention de André Vésale!fleur
» invention de la glycérine!!fleur
» invention du billet de banque fleur !
» la forge invention fleur !
» invention de la voiture futur!fleur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA PETITE MAISON TRANQUILLE  :: les inventions,72!fleur! :: 72 invention!fleur!construction :: Inventions des A-
Sauter vers: