LA PETITE MAISON TRANQUILLE
Bienvenue à vous dans la petite maison tranquille

forum sur les inventions et liens divers :
bonne route à vous !
ici c'est comme un dictionnaire , les liens sont prit sur des magazines ect !!!
MOT CLÉ
invention, liens, divers, comme, papi, enfants, découvertes, inventions, humours, découverte, jeux, année, 2008, début, téléphone, exemple, , . quiz , liens ,divers , le saviez vous, pourquoi , dit papi ; planet, poèmes, citation, vrai ,faux ,abcd, invention, informatique , juridique,images liens , cuisine liens , astuces livres; cadeaux , emplois liens ,voyages..science , découverte, brocante liens...tout le monde en parles . musique liens; cinéma liens ... actualité ...les inventions concours l’épine ... ,
2012
Bonjour.
 2. 你叫什么名字?
Nǐ jiào shénme míngzi?
Comment t’appelles-tu ?
 3. 这是我的名片。
Zhè shì wǒ de míngpiàn.
Voici ma carte de visite.
 4. 好久不见。
Hǎojiǔ bújiàn.
Ca fait longtemps que nous ne nous sommes pas vus !
fleur

LA PETITE MAISON TRANQUILLE

INVENTION INVENTEUR INVENTION
 
AccueilportailÉvènementsFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 le grenier de chez sarah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fleur

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 71434
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 109713
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: le grenier de chez sarah    Mer 14 Sep 2011 - 21:59



Dernière édition par Fleur le Lun 19 Sep 2011 - 15:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
Fleur

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 71434
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 109713
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: le grenier de chez sarah    Mer 14 Sep 2011 - 22:01

Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
Fleur

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 71434
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 109713
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: le grenier de chez sarah    Mer 14 Sep 2011 - 22:01

Et si les enfants de 7 à 12 ans nous expliquaient ce que, eux, entendent par « solidarité » et comment ils la vivent au quotidien ? Voilà le projet initié par Aide et Action et Citoyen de demain en perspective de la Semaine de la Solidarité Internationale (12-20 novembre 2011). Vous êtes enseignants, éducateurs ou bien travaillez avec des enfants au quotidien et vous avez envie de leur poser la question ? De nombreux outils sont à votre disposition pour mener avec eux des ateliers solidaires ludiques et pertinents.



Et si la solidarité devenait un jeu d’enfant ? C’est ce que vous proposent Aide et Action et Citoyen de demain en perspective de la Semaine de la Solidarité Internationale. Un évènement qui, du 12 au 20 novembre 2011, aura pour mission de sensibiliser, mobiliser et informer petits et grands à la solidarité internationale, et à la solidarité entre pairs.
Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
Fleur

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 71434
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 109713
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: le grenier de chez sarah    Mer 14 Sep 2011 - 22:02

La souffrance des enseignants
Le projet d’école cristallise les frustrations des enseignants devant une promesse qu’ils n’arrivent pas à tenir : changer la réalité de l’école avec le projet d’école.
Témoignage de Pamela Orellana Fernandez, doctorante en Sciences de l’éducation et chargée d’études pour l’association Aide et Action

Les projets d’école font émerger la souffrance des enseignants, c’est le constat de Pamela Orellana, après une première année d’étude terrain. Le projet d’école a pour vocation d’améliorer les résultats des élèves et la vie en générale de l’école à partir d’une démarche éducative globale. Or, cette démarche fait émerger les frustrations des enseignants face aux difficultés qu’ils n’arrivent pas à surmonter dans la mise en place du projet.
Dans quel cadre avait-vous réalisé votre enquête ?
Nous avons mené une recherche-action, en partenariat avec l’association Aide et Action, et six écoles du premier degré de la banlieue parisienne qui élaboraient leurs projets d’école. Le but était de suivre le processus de conception du projet. C’est en regardant de près ce qui se passait que nous avons pu observer qu’autour du projet d’école gravitaient plusieurs problématiques. Parallèlement, nous avons étudié une trentaine de projets d’école à partir de documents écrits que nous avons confronté aux observations menées sur le terrain.
Quels sont les objectifs visés par le projet d’école ?
L’objectif principal du projet d’école est la réussite scolaire de tous les enfants. Il s’agit d’offrir à l’enfant tout ce qui favorise et donne de bonnes conditions d’apprentissage. Le projet d’école doit tenir compte des besoins éducatifs des enfants, et pas seulement en ce qui concerne les apprentissages disciplinaires.

Le projet d’école est un outil qui vise la coopération de la communauté éducative dans la recherche de solutions concrètes aux problématiques spécifiques de chaque école. La participation des enseignants, parents d’élèves, enfants et d’autres partenaires de l’école est indispensable pour construire ces réponses.

Pouvez-vous expliciter la différence que vous faites entre « le pédagogique » et « l’éducatif » ?
En général on tend à penser que la pédagogie relève uniquement des apprentissages disciplinaires, et l’éducatif, des apprentissages de type sociaux et psychoaffectifs. Nous estimons que cette différence est inutile et nous y rejoignons la pensée des pédagogues comme Freire, Freinet, Oury et Meirieu. Quand les enseignants sont devant les élèves ils font tout à la fois. Dès que l’on apprend aux enfants à travailler en groupe, que ce soit les mathématiques, le français ou les arts, les enfants apprennent aussi à coopérer et à se respecter. Enfin à l’école tout est pédagogique, et donc tout est à penser de manière globale.
Quelles sont les principales conclusions que vous avez pu tirer de cette enquête ?
Les enseignants ressentent une distance entre ce qu’on leur demande de faire et ce qu’ils savent faire car ils ont rarement été formés pour concevoir et animer un projet d’école. C’est pourquoi ce dispositif n’est pas vu comme une opportunité, mais comme une contrainte qui les soustrait de leur domaine de compétences : l’application des programmes.

Outre les compétences, le projet nécessite du temps pour sa conception et une équipe prête à s’investir dans un long processus de réflexion, de production, de mise en œuvre et d’évaluation. Une véritable équipe partage des objectifs communs et travaille ensemble pour les atteindre. Parfois dans une école les enseignants travaillent quasiment uniquement pour leur classe et non pour l'ensemble de l'école. Il y a peu de solidarité entre les enseignants puisque chacun est préoccupé par son travail individuel : ils sont inspectés et évalués individuellement. Ainsi il est difficile de les motiver à travailler en équipe pour mener à bien ou conduire un projet d'école qui est forcément collectif.

Le projet d’école peut aussi être un élément déstabilisant au vu des interrogations qu’il suscite et des problématiques qu’il révèle, puisque tout projet repose sur une analyse de la situation. Les enseignants ont l’impression que la cause des problèmes est hors-école. Ainsi au quotidien les objectifs leur semblent insurmontables. Cela provoque chez certains enseignants un sentiment d’impuissance.



Les difficultés des enfants viendraient donc de l’extérieur de l’école ?
Parfois, la réalité de certains contextes rend difficile l’exercice du métier tel qu’on le conçoit habituellement. Mais cela est loin d’être fatal. Cette réalité peut certes être complexe, et ce n’est pas en rédigeant des projets d’école que l’école va remplir sa mission, mais en faisant de véritables projets qui s’inscrivent dans le champ d’action des enseignants d’abord : l’école et puis la classe.

Par exemple, la participation des familles dans la vie de l’école peut être un objectif du projet d’école. Cependant, isolée d’une réflexion des équipes enseignantes sur leur propre pratique, elle ne pourra pas rendre les apprentissages possibles.

La question est de savoir comment l’école peut tenir compte de l’histoire familiale et sociale des élèves et en même temps interroger ses pratiques, sa mission et son éthique pour parvenir à la démocratisation des apprentissages et l’autonomie des enfants.



Ces difficultés doivent-elles être vues à travers les pratiques de l’enseignant ?
Le projet d’école met en lumière les paradoxes du métier d’enseignant. Par le projet d’école les enseignants sont invités à problématiser, à anticiper les obstacles et à trouver des solutions. Or, dans la pratique ils se vivent comme les responsables de l’application des programmes : selon nous une vision bien réductrice du métier d’enseignant.

La croyance qui affirme que la pédagogie n’est qu’une affaire de savoirs disciplinaires et de didactique permet à la souffrance de s’installer. Quand l’enseignant n’interroge pas en premier lieu son projet pédagogique et va plutôt interroger d’abord les projets des familles par exemple, il risque de passer à côté de ce qui est vraiment problématique et du rôle fondamental qu’il peut jouer dans la lutte contre les inégalités sociales et scolaires.

Contact : pamela.orellana@aide-et-action.org
Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
Fleur

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 71434
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 109713
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: le grenier de chez sarah    Mer 14 Sep 2011 - 22:02

Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
Fleur

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 71434
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 109713
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: le grenier de chez sarah    Mer 14 Sep 2011 - 22:04

:joue:
je parle de cela car l'histoire de se jour seras celle de demain !!

fleur
Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le grenier de chez sarah    

Revenir en haut Aller en bas
 
le grenier de chez sarah
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Crise chez mes beaux parents :-(
» Ma visite chez l'endocrinologue Echographie, Scintigraphie,
» 1er rendez vous chez l'orthophoniste
» Constipation chez bébé
» comment être sure que l' énergie que je puise chez mon amie ne lui fais aucun mal ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA PETITE MAISON TRANQUILLE  :: histoires egypte,divers! :: leurs histoire le saviez vous ? :: histoire guerre divers-
Sauter vers: