LA PETITE MAISON TRANQUILLE
Bienvenue à vous dans la petite maison tranquille

forum sur les inventions et liens divers :
bonne route à vous !
ici c'est comme un dictionnaire , les liens sont prit sur des magazines ect !!!
MOT CLÉ
invention, liens, divers, comme, papi, enfants, découvertes, inventions, humours, découverte, jeux, année, 2008, début, téléphone, exemple, , . quiz , liens ,divers , le saviez vous, pourquoi , dit papi ; planet, poèmes, citation, vrai ,faux ,abcd, invention, informatique , juridique,images liens , cuisine liens , astuces livres; cadeaux , emplois liens ,voyages..science , découverte, brocante liens...tout le monde en parles . musique liens; cinéma liens ... actualité ...les inventions concours l’épine ... ,
2012
Bonjour.
 2. 你叫什么名字?
Nǐ jiào shénme míngzi?
Comment t’appelles-tu ?
 3. 这是我的名片。
Zhè shì wǒ de míngpiàn.
Voici ma carte de visite.
 4. 好久不见。
Hǎojiǔ bújiàn.
Ca fait longtemps que nous ne nous sommes pas vus !
fleur

LA PETITE MAISON TRANQUILLE

INVENTION INVENTEUR INVENTION
 
AccueilportailÉvènementsFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

  La vie dans les océans serait à la veille de !!

Aller en bas 
AuteurMessage
Fleur

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 74423
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 113340
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: La vie dans les océans serait à la veille de !!   Lun 27 Juin 2011 - 14:19

Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
Fleur

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 74423
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 113340
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: La vie dans les océans serait à la veille de !!   Lun 27 Juin 2011 - 14:20


Cela fait longtemps que je ne publie plus ce genre de mauvaises
nouvelles sur eco-echos. Pourquoi ? Parce que climat, océans, eaux… rien
de nouveau sous le soleil qu’on ne sait déjà dans ses grands mécanismes
sinon que tout va encore plus vite que prévu.
Mais à la lecture du Monde en ce début d’après-midi, il me semble que
la piqûre de rappel est bonne à prendre, tellement elle nous met devant
les conséquences de notre système. Je vous publie un extrait de
l’article. La suite est à lire ici ou dans vos kiosques aujourd’hui.
A table
En fait c’est un peu comme quand on vous dit « a table ». Vous
abandonnez vos vieilles lectures et vous vous levez. L’horloge
climatique et l’état de la biodiversité nous disent « a table ». Il n’y a
plus de question à se poser. Il faut changer radicalement nos modèles.
Démonstration…
(voilà pour aujourd’hui sur les catastrophes, quant aux
changements de modèles, j’y reviendrai peut-être ici, mais ce sont des
articles de fond très long à écrire et j’en ai peu le temps)

Les océans seraient à la veille d’une crise biologique inédite depuis 55 millions d’années

Des experts redoutent un effondrement des écosystèmes marins du
fait du réchauffement, de l’acidification des mers et des pollutions

















Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
Fleur

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 74423
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 113340
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: La vie dans les océans serait à la veille de !!   Lun 27 Juin 2011 - 14:21



La sévérité du diagnostic est telle qu’il est difficile
d’en imaginer les tenants et les aboutissants. Selon un panel d’une
trentaine d’experts, réunis mi-avril à l’université d’Oxford
(Royaume-Uni) dans un colloque interdisciplinaire, la magnitude des
bouleversements qui, du fait des activités humaines, affectent les
océans est inédite depuis au moins 55 millions d’années. Et sans doute
beaucoup plus.
Les conclusions du colloque, organisé à l’initiative de deux
organismes non gouvernementaux – l’Union internationale pour la
conservation de la nature (UICN) et l’International Programme on the
State of the Ocean (IPSO) – ont été rendues publiques, mardi 21 juin.
Elles feront l’objet d’un rapport agrémenté de recommandations, qui
sera prochainement communiqué aux Nations unies.
L’objectif du rapport – dont l’intégralité n’a pas encore été rendue
publique – n’est pas d’apporter des résultats de recherche inédits ou
des observations nouvelles. Il est plutôt de synthétiser les travaux
récents sur des questions aussi diverses que les changements des
paramètres chimiques de l’océan, l’impact des pollutions locales ou
globales, de la surpêche, de l’augmentation des températures des eaux
de surface, etc.
Cette synthèse, inédite, offre une photographie globale de l’état des mers du globe, jugé » choquant «
par Alex Rogers, directeur scientifique de l’IPSO et professeur de
biologie de la conservation à l’université d’Oxford. Si les tendances
actuelles se maintiennent, un effondrement des écosystèmes marins à une
large échelle est, selon les auteurs, probable d’ici 2020 à 2050.
En particulier, les eaux de surface de l’Océan absorbent une
part importante des émissions anthropiques de dioxyde de carbone (CO2),
ce qui conduit à leur acidification. Celle-ci se produit à une vitesse
inédite depuis le maximum thermique du paléocène-eocène, qui, il y a
55 à 56 millions d’années, a connu une extinction de masse.

Au cours de cette crise biologique, explique Jelle Bijma (Alfred
Wegener Institute for Polar and Marine Research) dans une étude de cas
annexée au rapport, le cycle du carbone a été perturbé par
l’introduction dans l’atmosphère d’environ 2 milliards de tonnes (Gt)
de CO2 par an pendant 5 000 à 10 000 ans – les causes de ce
bouleversement sont encore débattues. C’est un taux près de quinze fois
inférieur aux quelque 30 Gt de CO2 émises aujourd’hui, chaque année,
par les activités humaines.

Les rapporteurs constatent qu’un » trio mortel « ,
bien connu, est à l’oeuvre dans les océans de la planète. Extension des
zones anoxiques (privées d’oxygène, souvent par les effluents
agricoles), augmentation de la température, accroissement de l’acidité
de l’océan : le triptyque qui marque la situation actuelle est analogue à
ce qui a prévalu lors de la plupart des cinq précédentes grandes
crises biologiques, intervenues au cours des temps géologiques.

Mais les effets sont plus rapides.
Pour lire la suite : le site du Monde.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
COULOMB-44
SAVANT
SAVANT
avatar

Féminin
Nombre de messages : 154
Localisation : Angoulême
Emploi/loisirs : ingénieur et physicien
Humeur : Froide
Réputation : 0
Points : 222
Date d'inscription : 14/04/2011

MessageSujet: Re: La vie dans les océans serait à la veille de !!   Ven 29 Juil 2011 - 23:06

Revenir en haut Aller en bas
COULOMB-44
SAVANT
SAVANT
avatar

Féminin
Nombre de messages : 154
Localisation : Angoulême
Emploi/loisirs : ingénieur et physicien
Humeur : Froide
Réputation : 0
Points : 222
Date d'inscription : 14/04/2011

MessageSujet: Re: La vie dans les océans serait à la veille de !!   Ven 29 Juil 2011 - 23:06

C’est l’année de la forêt : que connaissons-nous des arbres ?
Revenir en haut Aller en bas
Fleur

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 74423
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 113340
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: La vie dans les océans serait à la veille de !!   Ven 29 Juil 2011 - 23:17

:croire:
L’arbre cet inconnu
Nous ne connaissons pas grand chose des arbres et du réseau qu’ils forment avec l’ensemble de la biosphère. Chaque année, nos découvertes sont étonnantes.

La vie n’a conquis les continents qu’il y a environ 500 millions d’années et après à peine 100 millions d’années apparaissaient déjà les arbres. Sur ces terres qui couvrent moins de 30 % de la surface de la planète, les arbres ont conquis l’espace déployant leurs branches leurs feuilles, multipliant les surfaces de captage de la lumière solaire et compensant ainsi le peu de place que leur réservait la terre ferme.

Leur matière, ils la tirent de l’air. De substances inertes et minérales, le CO2, l’eau, la lumière, ils font de la matière vivante, organique qu’ils accumulent sur la terre. Sucres, hormones, vitamines, protéines, graisses… se transmettent d’être vivant en être vivant. Et commence alors le grand ballet de la chaîne alimentaire. Par leurs racines ils extraient les minéraux de la roches et là encore, les rendent disponibles sur la terre.
Le végétal casse la molécule d’eau et en extraie l’oxygène qui emplit l’atmosphère.
Il fait le lien entre l’eau, l’air la terre et le soleil

Le végétal est l’usine chimique du Vivant.
Son outillage génétique est d’une richesse à peine explorée. Et si du Vivant entier nous n’avons identifié qu’au mieux 6% environ des espèces, nos recherches biologiques, physiologiques, comportementales se sont surtout intéressées aux animaux.

Les arbres ne bougent pas mais ils communiquent
Nous commençons à découvrir des comportements végétaux que nous ne soupçonnions pas. L’arbre ne bouge pas mais il communique.
Les arbres sont capables de s’alerter de la présence de prédateurs. Ils sont capables de modifier leur composition chimique à l’approche de l’animal. Un acacia dont un animal commence à dévorer les feuilles, modifie instantanément leur composition et les rend astringentes, inappétentes, presque toxiques. Mieux, il émet de l’éthylène, une phytohormone. A la réception de celle ci, les acacias du voisinage se protègent immédiatement.

Un système nerveux végétal
Dans le sol, les racines sont parcourues à leurs pointes d’influx électriques et émettent en réaction des molécules chimiques qui diffusent, sont reçues par d’autres racines du même arbre ou d’une autre plante, qui alors réagissent au signal. Ce sont là les caractéristiques mêmes du système nerveux animal. Les racines forment sous terre autant de matière que nous n’en voyons dans l’air. Notre sol est-il parcouru d’un système nerveux collaboratif, interdépendant entre les végétaux qui forment un réseau informationnel et vivant insoupçonné ? C’est ce que nous semblons découvrir.

Les forêts sont les mère des pluies et les centrales de purification de l’eau
L’arbre a besoin d’humidité ? On a observé que les arbres tropicaux excrétaient des substances dans l’atmosphère qui ensemencent les nuages, agrègent la vapeur d’eau et font naître les gouttes qui coulent et qui abreuvent..
Les forêts sont les mères des pluies. Elles forment comme des mèches qui canalisent en douceur l’eau ruisselante jusqu’au sol. Leurs racines la retiennent la stockent, et associées aux multiples animaux du sol qui vivent des matières exsudées, les purifient. En retour les arbres transpirent et renvoient l’eau en brume douce vers l’atmosphère.

Le plus vieil arbre de la planète a plus de 40 000 ans
L’arbre peut vivre des milliers d’années. Le plus vieil arbre découvert a plus de 40 000 ans*. Ses matières toxiques, il les stocke, les transforme et en fait sa protection, la subérine, la lignine, ces matières qui forment son écorce et le protègent des parasites, des champignons des prédateurs. Il abrite multiples plantes qui s’enracinent au soleil sur le sommet de ses branches. Et qui produisent les remèdes qui nous guérissent. Car nous parlons le même langage. Le code génétique que parlent leur cellules est le nôtre.

Il n’y a pas d’eau potable sans les forêts et les marais du monde. Il n’y a pas de pharmacopée sans la diversité des plantes qu’elles recèlent, il n’y a pas la retenue des limons qui rendent nos terres fertiles.

N’OUBLIEZ PAS
N’oubliez pas. Aujourd’hui les forêts disparaissent à un rythme supérieur à celui qu’a jamais connu l’humanité. Nous transformons les forêts primaires du monde en plantations d’eucalyptus pour produire nos suremballages, nos prospectus publicitaires, nos papiers chiotte « 100 % pâte vierge », nos surimpressions dans nos bureaux… Et l’édition et le papier d’écriture représentent aujourd’hui moins de 30 % de notre consommation de papier.
Nous transformons les forêts primaires du monde en plantations de palmier à huile, pour nos détergents, nos shampoings, nos chips nos biscuits… Nous rasons les mangroves pour implanter des élevages de crevettes. La moitié des mangroves de la planète a disparu en un siècle. Depuis les années 1970, la crevetticulture -ces gambas qui inondent les supermarchés et restaurants du monde- en est la première cause. Et je ne parle pas du soja qui s’étend sur la forêt amazonienne pour alimenter une viande qui est devenue à 99 % industrielle dans les pays riches.

Sauver sa forêt, un parcours du combattant
Aujourd’hui L’Equateur appelle le monde entier à l’aider à préserver sa forêt plutôt que de la raser pour exploiter les champs pétrolifères qui se trouvent au dessous. Le Costa Rica a renoncé à son armée pour préserver ses forêts tropicales parmi les plus riches du monde. New York a refusé les centrales de potabilisation de son eau pour préférer préserver les forêts du nord de l’état qui l’alimentent et la purifient. Comme Munich. La Corée du Sud a reforesté entièrement son pays dévasté par la guerre il y a 50 ans. Sur tous les continents, des villageois repiquent, replantent pour refaire s’étendre les forêts tropicales qui protégeaient autrefois leurs villages des vents, de la sécheresse, des parasites ou de l’intrusion de l’eau saline. Des labels essaient de rendre la gestion de la forêt plus responsable comme le FSC que de plus en plus d’entreprises adoptent, même si tout n’est pas encore parfait.

Sans arbres la terre est mise à nue, sans arbres les hommes ne peuvent pas vivre
Bref, nous avons besoin de la forêt et nous l’oublions. Nous ne pouvons pas vivre sans les forêts du monde. Elles font l’air que nous respirons, l’eau que nous buvons, les médicaments dont nous nous soignons.

Leur protection est une question d’argent et de choix. Elle est aussi une question d’information. Nous pouvons sélectionner ce que nous achetons, nous pouvons aussi exiger des politiques responsables au niveau international comme local.

Mon rôle dans ce petit film
L’ONU a demandé à Yann Arthus-Bertrand de réaliser ce petit film pour le lancement de l’année de la forêt. Pour ceux qui ne me connaissent qu’à travers Comment ça va bien ?, j’ai aussi écrit le film Home** pour Yann Arthus-Bertrand. Ici pour ce petit film, J’ai présélectionné les images, proposé des trames de narration et de sujet pour son équipe.


* Le houx royal de Tasmanie, il a 43 000 ans.
* je remercie pour leur aide Denis Carot le producteur et Yen Le Van la monteuse pour l’écriture du scénario de Home. Ainsi que Tewkik Fares, qui a écrit le texte avec moi
Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La vie dans les océans serait à la veille de !!   

Revenir en haut Aller en bas
 
La vie dans les océans serait à la veille de !!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» mort tragique d'un pompier talantais dans le var
» Vocabulaire dans la Marine (code international des signaux )
» 14-18 les bûcherons Canadiens dans l'Orne.
» La d&co dans tous ses états...
» renseignement pour engagement dans la marine belge

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA PETITE MAISON TRANQUILLE  :: sciences videos, ! :: science , videos, physiques!! :: science et toi ??? :: écologie à un risque-
Sauter vers: