LA PETITE MAISON TRANQUILLE
Bienvenue à vous dans la petite maison tranquille

forum sur les inventions et liens divers :
bonne route à vous !
ici c'est comme un dictionnaire , les liens sont prit sur des magazines ect !!!
MOT CLÉ
invention, liens, divers, comme, papi, enfants, découvertes, inventions, humours, découverte, jeux, année, 2008, début, téléphone, exemple, , . quiz , liens ,divers , le saviez vous, pourquoi , dit papi ; planet, poèmes, citation, vrai ,faux ,abcd, invention, informatique , juridique,images liens , cuisine liens , astuces livres; cadeaux , emplois liens ,voyages..science , découverte, brocante liens...tout le monde en parles . musique liens; cinéma liens ... actualité ...les inventions concours l’épine ... ,
2012
Bonjour.
 2. 你叫什么名字?
Nǐ jiào shénme míngzi?
Comment t’appelles-tu ?
 3. 这是我的名片。
Zhè shì wǒ de míngpiàn.
Voici ma carte de visite.
 4. 好久不见。
Hǎojiǔ bújiàn.
Ca fait longtemps que nous ne nous sommes pas vus !
fleur

LA PETITE MAISON TRANQUILLE

INVENTION INVENTEUR INVENTION
 
AccueilportailÉvènementsFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les caricatures de Laurel et Hardy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fleur

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 71413
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 109684
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Les caricatures de Laurel et Hardy   Lun 25 Avr 2011 - 21:40

Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
Fleur

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 71413
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 109684
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Les caricatures de Laurel et Hardy   Lun 25 Avr 2011 - 21:41

simple

Témoignages

Si vous possedez des souvenirs: documents, anecdotes, récits etc. Merci de nous les faire partager en nous les faisant parvenir à: laurel.hardy@free.fr

Souvenir
Restauration
Les caricatures de Laurel et Hardy
le monde animalier de Laurel et Hardy
Laurel et Hardy sur France Culture
Samuel Beckett et Laurel et Hardy
Le séjour parisien
Qui se souvient du club français Laurel & Hardy?
Témoignage sur la tournée européenne de 1947
Atol K
Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
Fleur

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 71413
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 109684
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Les caricatures de Laurel et Hardy   Lun 25 Avr 2011 - 21:44

:bienvenue:

Sur le Web


Forum dédié à Laurel et Hardy

Très riche en informations et documents. De plus il s'est ouvert une section pour les fracophones : A visiter! www.LaurelAndHardyForum.com

__________________________________________________________________________________

WIKIPEDIA encyclopédie - En français l'article consacré à Laurel et Hardy : http://fr.wikipedia.org/wiki/Laurel_et_Hardy en anglais : http://en.wikipedia.org/wiki/Laurel_and_Hardy



Sons of the desert - The international Laurel and Hardy society - http://home.earthlink.net/~sons_secretary/ Section de Los Angeles: http://www.wayoutwest.org/ (on y trouve la liste de tous les clubs consacrés à laurel et Hardy ainsi qu'une abondante documentation réactualisée ce site fete cette année son dixieme anniversaire et a reçu des centaines de milliers de visiteurs)



"Laurel and Hardy Museum" http://www.laurel-and-hardy-museum.co.uk/home.htm Situé dans la ville natale de Stan Laurel à Ulverston (Grande Bretagne)








Mardi 10 Octobre 2006
Laurel & Hardy : couple le plus gay de l'histoire du cinéma ?

Comment ces deux abrutis de Laurel et Hardy ont pu échapper aux bistouris de la censure ? Parce que, dans leurs films, ça y va franchement : des mollets poilus aux talons aiguille, des pantalons envoyés en l'air, des nuits blanches transpirées dans le même lit, et même, des envie de faire un bébé ensemble…


Alors, le petit Laurel et le gros Hardy, seraient-ils l'archétype même du couple homosexuel clandestin ?


Il faut toutefois faire attention aux clichés bâtis à la truelle ! Facile de dire : « Oliver Hardy, le balaise, le moustachu, celui qui lance les ordres et qui bougonne comme un gros ours, c'est l'homme. Et Stan Laurel, le maigrelet aux épaules en forme de cintre, c'est la femme. » Non, c'est plus subtil que cela.


La mythologie « Stan-Ollie » commence en 1927, avec le film Putting Pants on Philip. On y découvre les premiers signes d'une sex story latente : Laurel, déguisé en Ecossais-jupette, débarque en Amérique et retrouve son oncle Hardy. Un Hardy tout efféminé, quasi manucuré, alors que Laurel, lui, sautille de joie (mouvements de jupette) en rencontrant des bouquets de femmes en pâmoison. Outré comme un pape, affligé par cette mascarade, et sans aucun doute jaloux de ne pas pouvoir garder son neveu pour lui tout seul, Hardy va tout faire pour remplacer le kilt de Laurel par un vrai pantalon de bonhomme. Avec une avalanche de gags : on trouve dans ce film le coup de la bouche d'aération (cf. Marilyn, la robe qui s'envole), particulièrement corsé, puisque Stan, jupette au vent, perd en plus sa petite culotte en éternuant. Ensuite, sous prétexte de mesurer sa longueur de jambe, Hardy abuse d'un Laurel abasourdi et complètement désorienté.


Faut-il voir dans ces rapports un symbolisme sexuel ? Quand Hardy impose le port du pantalon à Laurel pour qu'il passe inaperçu, le désir de possession semble clair. Alors qu'en apparence on pourrait attribuer le rôle de la femme à Laurel, il se révèle - quand sa jupe se soulève et que des femmes s'évanouissent - qu'il est un mâle en pleine possession de ses moyens. Viril, donc, Laurel est une menace pour Hardy, lequel a besoin de s'affirmer par rapport à l'autre pour prouver une supériorité, qui, ratée, l'obligerait à reconnaître sa nature véritable.


Il faudra attendre Early to Bed [Laurel hérite de son oncle], (1928), pour voir s'orienter avec plus d'évidence les rapports des deux compères. Dans Putting Pants on Philip, Laurel est encore un sacré coureur de jupons. Ici, il devient un être quasi asexué, en tout cas nettement moins attiré par les corsages. Après une scène de ménage à vous faire valdinguer tout le mobilier du château de Versailles, après une lutte gréco-romaine orchestrée par Laurel pour envoyer Hardy au lit, le couple se réconcilie avec une chaleur inusitée. Early to Bed ne symboliserait-il pas le passage de Laurel et Hardy devant monsieur le maire ?


Le comble de l'allusion homosexuelle est atteint en 1929, avec le célèbre Liberty [Vive la liberté] : évadés du bagne, Laurel et Hardy ont enfilé en vitesse deux, trois vêtements civils. Hélas, ils ont interverti leurs pantalons. Tout au long du film, ils vont tenter de s'échanger leurs culottes, sombrant ainsi dans des situations délicieusement scabreuses. (...)

( la suite sur : http://culture-et-debats.over-blog.com/

Dans l'article "Laurel et Hardy, couple le plus gay..." l'auteur fait une erreur en disant que, dans "Early To Bed", Laurel hérite de son oncle ; en fait, il s'agit de Hardy. L'auteur aurait mieux étayé son propos s'il s'était référé à un film de 1929, "That's My Wife", dans lequel Hardy, pour hériter de son oncle Bernal (encore un héritage !), fait jouer à Laurel le rôle de son épouse. Je me demande si l'auteur de l'article n'a pas confondu les deux films ! D'autre part évitons l'anachronisme de donner à ces films en noir et blanc la colorisation de notre temps : le propos de nos deux comiques, de Hal Roach et de son équipe était de faire rire les petits et les grands. Jean

-

A Laurel and Hardy fan site


-



A tribute to Oliver Hardy

Voilà un site interessant en anglais.. Son auteur, Dave Harris s'est livré à une promenade sur les divers lieux où ont été tournésdes classiques du duo. Si certains ont totalement changés (comme les studios d'Hal Roach dont il ne rste plus qu'une plaque commémorative) d'autres sont restés presque intacts. A découvrir en images sur : http://www.oliverhardy.com/index.html. Ce même auteur nous livre, également, une petite étude sur les "films disparus" à lire sur: http://www.missingfilm.com/ .

Hal Roach studios


Comment ces deux abrutis de Laurel et Hardy ont pu échapper aux bistouris de la censure ? Parce que, dans leurs films, ça y va franchement : des mollets poilus aux talons aiguille, des pantalons envoyés en l'air, des nuits blanches transpirées dans le même lit, et même, des envie de faire un bébé ensemble…


Alors, le petit Laurel et le gros Hardy, seraient-ils l'archétype même du couple homosexuel clandestin ?


Il faut toutefois faire attention aux clichés bâtis à la truelle ! Facile de dire : « Oliver Hardy, le balaise, le moustachu, celui qui lance les ordres et qui bougonne comme un gros ours, c'est l'homme. Et Stan Laurel, le maigrelet aux épaules en forme de cintre, c'est la femme. » Non, c'est plus subtil que cela.


La mythologie « Stan-Ollie » commence en 1927, avec le film Putting Pants on Philip. On y découvre les premiers signes d'une sex story latente : Laurel, déguisé en Ecossais-jupette, débarque en Amérique et retrouve son oncle Hardy. Un Hardy tout efféminé, quasi manucuré, alors que Laurel, lui, sautille de joie (mouvements de jupette) en rencontrant des bouquets de femmes en pâmoison. Outré comme un pape, affligé par cette mascarade, et sans aucun doute jaloux de ne pas pouvoir garder son neveu pour lui tout seul, Hardy va tout faire pour remplacer le kilt de Laurel par un vrai pantalon de bonhomme. Avec une avalanche de gags : on trouve dans ce film le coup de la bouche d'aération (cf. Marilyn, la robe qui s'envole), particulièrement corsé, puisque Stan, jupette au vent, perd en plus sa petite culotte en éternuant. Ensuite, sous prétexte de mesurer sa longueur de jambe, Hardy abuse d'un Laurel abasourdi et complètement désorienté.


Faut-il voir dans ces rapports un symbolisme sexuel ? Quand Hardy impose le port du pantalon à Laurel pour qu'il passe inaperçu, le désir de possession semble clair. Alors qu'en apparence on pourrait attribuer le rôle de la femme à Laurel, il se révèle - quand sa jupe se soulève et que des femmes s'évanouissent - qu'il est un mâle en pleine possession de ses moyens. Viril, donc, Laurel est une menace pour Hardy, lequel a besoin de s'affirmer par rapport à l'autre pour prouver une supériorité, qui, ratée, l'obligerait à reconnaître sa nature véritable.


Il faudra attendre Early to Bed [Laurel hérite de son oncle], (1928), pour voir s'orienter avec plus d'évidence les rapports des deux compères. Dans Putting Pants on Philip, Laurel est encore un sacré coureur de jupons. Ici, il devient un être quasi asexué, en tout cas nettement moins attiré par les corsages. Après une scène de ménage à vous faire valdinguer tout le mobilier du château de Versailles, après une lutte gréco-romaine orchestrée par Laurel pour envoyer Hardy au lit, le couple se réconcilie avec une chaleur inusitée. Early to Bed ne symboliserait-il pas le passage de Laurel et Hardy devant monsieur le maire ?


Le comble de l'allusion homosexuelle est atteint en 1929, avec le célèbre Liberty [Vive la liberté] : évadés du bagne, Laurel et Hardy ont enfilé en vitesse deux, trois vêtements civils. Hélas, ils ont interverti leurs pantalons. Tout au long du film, ils vont tenter de s'échanger leurs culottes, sombrant ainsi dans des situations délicieusement scabreuses. (...)

( la suite sur : http://culture-et-debats.over-blog.com/

Dans l'article "Laurel et Hardy, couple le plus gay..." l'auteur fait une erreur en disant que, dans "Early To Bed", Laurel hérite de son oncle ; en fait, il s'agit de Hardy. L'auteur aurait mieux étayé son propos s'il s'était référé à un film de 1929, "That's My Wife", dans lequel Hardy, pour hériter de son oncle Bernal (encore un héritage !), fait jouer à Laurel le rôle de son épouse. Je me demande si l'auteur de l'article n'a pas confondu les deux films ! D'autre part évitons l'anachronisme de donner à ces films en noir et blanc la colorisation de notre temps : le propos de nos deux comiques, de Hal Roach et de son équipe était de faire rire les petits et les grands. Jean






Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
musique

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4394
Localisation : france
Emploi/loisirs : marche
Humeur : bonne
Réputation : 0
Points : 7005
Date d'inscription : 18/03/2010

MessageSujet: Re: Les caricatures de Laurel et Hardy   Mer 3 Aoû 2011 - 21:47

:cherche:
Revenir en haut Aller en bas
Fleur

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 71413
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 109684
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Les caricatures de Laurel et Hardy   Lun 21 Nov 2011 - 11:35

Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
Fleur

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 71413
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 109684
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Les caricatures de Laurel et Hardy   Lun 21 Nov 2011 - 11:36

[url="http://missnombril.centerblog.net"][/url]
Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
Fleur

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 71413
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 109684
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Les caricatures de Laurel et Hardy   Lun 21 Nov 2011 - 11:37

[url="http://missnombril.centerblog.net"][/url]
Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
CAUCHY-37
SAVANT
SAVANT
avatar

Masculin
Nombre de messages : 365
Localisation : Sceaux
Emploi/loisirs : mathématicien
Humeur : Froide
Réputation : 0
Points : 531
Date d'inscription : 05/05/2011

MessageSujet: Re: Les caricatures de Laurel et Hardy   Lun 21 Mai 2012 - 21:41

photo vive
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les caricatures de Laurel et Hardy   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les caricatures de Laurel et Hardy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Napoléon en caricatures
» Le procès des caricatures
» Caricatures
» le topics des caricatures (attention ça peut choquer!)
» L'affaire des caricatures juives et chretiennes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA PETITE MAISON TRANQUILLE  :: petit cinema,histoires! :: petit,ecran,cinema,star! :: vos acteurs préférés !-
Sauter vers: