LA PETITE MAISON TRANQUILLE
Bienvenue à vous dans la petite maison tranquille

forum sur les inventions et liens divers :
bonne route à vous !
ici c'est comme un dictionnaire , les liens sont prit sur des magazines ect !!!
MOT CLÉ
invention, liens, divers, comme, papi, enfants, découvertes, inventions, humours, découverte, jeux, année, 2008, début, téléphone, exemple, , . quiz , liens ,divers , le saviez vous, pourquoi , dit papi ; planet, poèmes, citation, vrai ,faux ,abcd, invention, informatique , juridique,images liens , cuisine liens , astuces livres; cadeaux , emplois liens ,voyages..science , découverte, brocante liens...tout le monde en parles . musique liens; cinéma liens ... actualité ...les inventions concours l’épine ... ,
2012
Bonjour.
 2. 你叫什么名字?
Nǐ jiào shénme míngzi?
Comment t’appelles-tu ?
 3. 这是我的名片。
Zhè shì wǒ de míngpiàn.
Voici ma carte de visite.
 4. 好久不见。
Hǎojiǔ bújiàn.
Ca fait longtemps que nous ne nous sommes pas vus !
fleur

LA PETITE MAISON TRANQUILLE

INVENTION INVENTEUR INVENTION
 
AccueilportailÉvènementsFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 http://lecoledelahonteetdelapeur.centerblog.net/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fleur

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 71402
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 109667
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: http://lecoledelahonteetdelapeur.centerblog.net/   Sam 11 Déc 2010 - 17:22

Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
Fleur

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 71402
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 109667
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: http://lecoledelahonteetdelapeur.centerblog.net/   Sam 11 Déc 2010 - 17:23

Aucun de nous n'était heureux de perdre ses amis et ce n'est pas de gaieté de coeur que nous sommes rentrés en septembre de cette année-là. Nous ressentions tous un grand sentiment d'injustice et d'impuissance.

Pourquoi la directrice et les enseignants de notre ancienne école avaient-ils agi ainsi? Avions-nous moins de valeur qu'Igor ou les autres enfants? Nos parents avaient-ils moins de valeur que ceux d'Igor, parce que la mère était une ancienne élève et le père un "mauvais coucheur" alors que nos parents essayaient toujours de ne pas causer de problèmes?

En prenant les choses ainsi, finalement, papa était aussi un ancien élève, puisqu'il avait fait ses maternelles dans mon ancienne école et ses primaires dans l'école des garçon! Non franchement je ne comprenais pas et je ne comprends toujours pas.

L'école où nos parents nous ont inscrits était toujours dans la même commune, mais tellement loin que nous étions obligés d'y aller en voiture.

Je n'ai pas du tout aimé cette école, mais je vais essayer d'être objective. Elle comportait certains points positifs.

Les institutrices de maternelle, mises au courant du problème rencontré par ma petite soeur Victoire, ont accepté de la prendre dans leur classe et ont accepté également qu'elle mette une couche tant qu'elle ne serait pas à nouveau propre. Elles se sont vraiment bien occupées de Victoire, et en plus elles le faisaient de très bon coeur.

Florimond n'a également rencontré aucun problème : mes parents ont étés francs dès le début et ont parlé de ses problèmes, il a été accepté.

Léopold est passé en 1ère primaire sans le moindre problème non plus.

Moi je passais en 4ème et mon frère Louis en 6ème. L'année suivante il irait en 1ère secondaire à l'Institut attenant à notre école primaire.

Le directeur et les instituteurs étaient très gentils, à l'écoute et franchement il n'y avait rien à dire sur eux, si ce n'était que je me sentait triste à mourir parce qu'aussi gentils soient-ils, ils n'étaient pas mes anciennes institutrices et mes amies n'étaient plus là.

En revanche, il règnait dans cette école une violence incroyable au niveau primaire, tandis qu'au niveau secondaire c'était la drogue qui sévissait. Pourtant il ne faut pas croire qu'il s'agissait d'une "école-poubelle" située dans un quartier difficile! Non, pas du tout, bien au contraire. Il s'agissait d'une école ayant très bonne réputation et située dans une commune recherchée, résidentielle. La violence était telle que le directeur était obligé de rédiger des notes à l'attention des parents pour leur expliquer qu'il était pleinement conscient de la violence qui règnait à l'école, qu'il s'agissait de quelques élèves qui avaient étés identifiés et avec lesquels le centre PMS tentait d'établir des contacts en vue de dialoguer et de travailler de manière constructive...

L'avis des autres parents était plutôt que le directeur vire sur le champ ces petits trublions... Mais voilà... il ne s'agissait pas de gamins issus de cités sociales ou de milieux défavorisés! Donc le directeur ne pouvait pas les renvoyer ainsi, les parents ne se seraient pas laissés faire!

Je n'ai pas réussi à me faire le moindre ami dans cette école. C'était sans doute un peu de ma faute : je suis hyper timide et en plus j'étais terriblement malheureuse d'avoir changé d'école. Mais ce n'était pas totalement de ma faute. Dès la rentrée, au lieu d'être accueillie normalement, les filles de la classe se sont liguées contre moi. Pourquoi? Je n'en sais rien. Je ne leur ai rien fait, rien dit qui puisse justifier une telle attitude. Sans la moindre raison, alors que je ne m'attendais pas du tout à ça, elles se sont mises à m'insulter, à me traiter de tous les noms. Je ne répondais même pas, je n'osais pas, je n'avais pas l'habitude de faire face à de telles furies. Et les garçons n'étaient pas vraiment mieux. Les plus normaux m'ignoraient tout simplement. Les pires m'insultaient, me frappaient, me tiraient les cheveux, balançaient mes cours par terre.

Je me suis efforcée de tout garder en moi. Je n'ai rien dit à mes parents parce que je ne voulais pas causer de problèmes. Et puis, je savais que si mes parents allaient se plaindre, l'institutrice allait en parler avec les élèves et les élèves se vengeraient sur moi. Je l'avais déjà vu avec d'autres élèves. Parce que les instituteurs écoutent les parents, promettent de régler le problème, en parlent aux enfants concernés, mais après, quand vient la récréation ou le temps de midi, nous sommes livrés à nous-mêmes et aux vengeances de ceux qui se sont fait punir ou enguirlander! Oh il y a bien un ou une surveillante, mais il ou elle ne regardait jamais au moment où l'on se faisait frapper! D'ailleurs au fil du temps, je constaterai que bizarrement, les surveillants, les profs et autres ne regardent jamais au bon endroit quand un élève sans problème se fait frapper, racketter, harceler... en revanche, si après des semaines, des mois, voir des années de patience, l'enfant finit par craquer et se fâcher, insulter ou frapper à son tour, là tout le monde l'a vu et condamne la malheureuse victime qui a osé en avoir marre! "Tu n'as pas honte? On ne répond pas à la violence par la violence!" Bien sûr! Il vaut mieux continuer à se laisser faire par ceux qui sont autorisés à user de violence parce qu'ils sont fils à papa ou enfants à problèmes protégés par le PMS!

J'adore quand les instits expliquent aux parents et aux enfants que s'ils ont un problème ils peuvent TOUJOURS venir leur en parler, ils seront TOUJOURS disponibles... Et les parents y croient "Mais enfin, ton instit a bien dit que tu pouvais lui parler en cas de problème..." Il n'y a pas pire hypocrisie! Dans la réalité, à quelques rares, très très rares exceptions près, il ne faut JAMAIS essayer de faire tenir sa promesse à un prof qui a pourtant expliqué à un enfant harcelé, menacé, frappé, racketté, qu'il ne fallait pas réagir par la violence, qu'il pouvait toujours venir chez lui ou chez ses collègues. Parce qu'au moment crucial, quand on a besoin d'eux, il ne sont JAMAIS disponibles, pas présents, ont autre chose à faire, n'ont pas le temps maintenant etc. Les racailles le savent parfaitement. Ils connaissent parfaitement toutes les failles pour ne jamais se faire avoir, toujours se faire plaindre et bousiller la vie et la scolarité de leurs victimes.

Donc j'ai préféré tout garder en moi et ne rien dire à mes parents.

En dehors des filles, un garçon de la classe en particulier n'arrêtait pas de m'insulter, me frapper, me voler mes affaires. C'était l'horreur. Je n'en pouvais plus. Personne ne prenait ma défense. Personne ne voyait jamais rien. J'étais impatiente de terminer mes primaires. J'avais hâte d'être en secondaire pour pouvoir aller dans la même école que mes anciennes amies de mon école précédente.

J'ai mordu sur ma chique, j'ai tenu bon. Je pleurais en cachette dans les toilettes et dans ma chambre. Je ne savais plus quoi faire. Mes notes ont commencé à chuter. Je n'y arrivais plus. Et quand mes parents qui se rendaient compte que quelque chose n'allait pas, me posaient des questions, je refusais de répondre, j'essayais de leur faire croire que tout allait bien.
Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
Fleur

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 71402
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 109667
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: http://lecoledelahonteetdelapeur.centerblog.net/   Sam 11 Déc 2010 - 17:24

Nous sommes trois enfants à porter des lunettes dans la famille : Louis, Florimond et moi. Et papa aussi. C'est d'ailleurs parce que papa porte des lunettes, que notre pédiatre nous a tous fait passer des tests de vue chez un ophtalmo quand nous avons eu 3 ans. Encore que moi, les problèmes de vue se sont déclarés plus tard. J'avais passé les tests à 3 ans comme mes frères et soeurs. Tout allait bien. Mais quand je me suis retrouvée en 1ère primaire, mes parents se sont rendus compte que je ne voyais pas bien. D'où l'horreur des lunettes! Des affreuses lunettes qui me défiguraient!

Quand Léopold est entré en 1ère primaire, son institutrice a décidé qu'il ne voyait pas bien. Il avait passé un test à 3 ans et un autre juste avant ses 6 ans par acquit de conscience, donc quelques semaines avant qu'il n'entre en 1ère primaire, mais non, l'institutrice avait décrété qu'il voyait mal et refusait d'en démordre! Chaque fois qu'elle voyait mes parents elle insistait pour qu'ils le fassent examiner et refusait de les croire lorsqu'ils expliquaient qu'il avait déjà été vus par une ophtalmo. Elle sous-entendait même que mes parents refusaient de le faire examiner pour une question d'argent... ce qui était risible quand on savait que notre ophtalmo était une ancienne copine de classe de maman et qu'elle ne nous faisait pas payer! Et quand on savait aussi que l'opticien était tellement bon marché que le prix que la mutuelle nous remboursait pour les lunettes était plus élevés que le prix des lunettes!

Mais rien à faire : nous étions une famille nombreuse, nous habitions dans un logement social, donc cette dame était pétrie de préjugés à notre encontre. Tellement même qu'elle prenait nos parents pour des menteurs et qu'elle s'est permise de parler de la soi-disant mauvaise vue de Léopold à l'assistante sociale du PMS et au médecin du centre PMS. Lorsque sa classe a été à la visite médicale, comme par hasard alors qu'il avait "10-10" à chaque oeil au mois d'août précédant la rentrée des classes, moins de deux mois plus tard il ne voyait quasiment plus à les en croire! Cela a causé une successions de rencontres, au début diplomatiques et finalement plus ou moins houleuses entre l'institutrice et mes parents, puis l'assistante sociale et le médecin du PMS s'en sont mêlés et finalement pour couper court, mes parents ont étés chez l'ophtalmo faire examiner Léopold. Il avait toujours "10-10" à chaque oeil et l'ophtalmo a fait un certificat que mes parents sont allés sur le champ porter à l'institutrice et au directeur. Le certificat mentionnait que Léopold avait également été examiné deux mois plus tôt.

L'institutrice a regardé le certificat comme s'il était un faux. Elle refusait d'y croire parce qu'elle n'avait pas envie d'y croire. Elle l'a tourné dans tous les sens et a fini par le ranger dans son tiroir. Elle n'a rien répondu. Elle ne s'est pas excusée, bien au contraire, elle est devenue très désagréable par la suite. Si bien que mes parents ont songés à nous changer d'école en cours d'année mais ne l'ont pas fait à l'intervention du directeur. Ensuite l'institutrice est tombée malade et n'est plus venue pendant des mois.

J'ignore ce qu'elle a fait, mais depuis cette année-là, chaque fois que mon petit frère se rend à la visite médicale, le médecin donne un papier à mes parents disant qu'il voit très mal et devrait mettre des lunettes. Et l'ophtalmo qu'il voit chaque année par mesure de précaution continue à dire le contraire.

Aujourd'hui mon frère va avoir 17 ans, il sait qu'il voit très bien, il est quand même toujours examiné chaque année par l'ophtalmo et malgré ça, les médecins continuent à prétendre qu'il voit mal!
Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
Fleur

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 71402
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 109667
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: http://lecoledelahonteetdelapeur.centerblog.net/   Sam 11 Déc 2010 - 17:24

c'est la France tranquille :D :coucou: :coucou: :coucou:
Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
Fleur

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 71402
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 109667
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: http://lecoledelahonteetdelapeur.centerblog.net/   Sam 11 Déc 2010 - 17:28

quand on écrit un texte comme cela vous êtes pas imbéciles et je comprend cette peine car en se bas monde tout est plus comme avant ..
courage
Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
Fleur

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 71402
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 109667
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: http://lecoledelahonteetdelapeur.centerblog.net/   Sam 11 Déc 2010 - 17:29

Bonjour, je suis une fille de 20 ans, tout à fait normale.

Ce blog est le "journal" si je puis dire de ma vie scolaire. Il se lit donc comme un livre et non comme un blog traditionnel qui lui, commence généralement par la fin.

Je ne suis pas une délinquante, je ne bois pas, je ne fume pas.

J'ai toujours été une élève moyenne à l'école, avec une prédilection pour les maths depuis l'école primaire. Je ne me suis jamais fait remarquer, jamais faite punir, je ne sais pas ce que c'est qu'une retenue et je n'ai même jamais eu la moindre remarque dans mon journal de classe.

J'ai toujours rentré mes travaux à l'heure, bien soigné mes cahiers, réussi mes examens, même si mes examens oraux me posaient souvent des problèmes à cause de ma timidité et même si avec certains profs, toujours à cause de ma timidité, je ne parvenais pas à ouvrir la bouche, sans savoir pourquoi avec ceux-là non et avec d'autres oui.

Je n'ai jamais provoqué de disputes. J'ai toujours essayé d'apaiser les conflits.

Je me suis toujours habillée et coiffée de manière très classique.

Malgré ma timidité, j'ai toujours essayé d'aider les autres, de soutenir ceux qui en avaient besoin et d'accueillir ceux qui étaient seuls.

Je n'ai jamais eu de problèmes, je ne suis pas dyslexique, je n'ai pas de troubles de l'attention ni de l'apprentissage. J'ai un bon caractère et je suis très conciliante.

Pourtant, à partir de ma 5ème année primaire, j'ai vécu un véritable cauchemar à l'école et contrairement à ce que l'on pourrait imaginer, les responsables n'en n'étaient pas toujours des élèves perturbateurs. Contrairement à ce que l'on pourrait penser aussi, certains profs ne m'aimaient pas, mais alors là pas du tout! Et je ne sais vraiment pas pourquoi.

Je ne suis pas la seule à avoir vécu l'enfer à l'école. Mes frères et soeurs n'ont pas vécu mieux et certains de mes amis, surtout amies, non plus.

Souvent je lis dans la presse et dans les commentaires d'articles de presse des accusations à l'égard des parents que l'on rend responsables du fait que l'école en Belgique soit profondément malade.

Bien sûr, il y a des parents pour qui leurs enfants sont des petits rois et qui ne veulent même pas imaginer qu'ils pourraient dire un gros mot ou faire quelque chose de mal! Ils ont certainement une partie de responsabilité vis à vis du mal-être de l'école. Mais ce sont loin, bien loin d'être les seuls!

Tout comme les profs ne sont pas les petits saints que la presse se plaît à décrire et qu'ils se plaisent à décrire eux-mêmes! Ils ont même une très lourde responsabilité dans la violence scolaire et dans l'ambiance glauque et malsaine qui règne dans les écoles, lycées, athénées et autres instituts.

Je ne vais pas raconter que mon histoire, je vais également raconter celle de mes frères et soeurs et celle d'autres élèves dont j'ai eu connaissance par eux, par leurs parents et qui m'a choquée.
Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
Fleur

Administrateur/trice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 71402
Localisation : france
Emploi/loisirs : FONDATRICE
Humeur : bonne
Réputation : 26
Points : 109667
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: http://lecoledelahonteetdelapeur.centerblog.net/   Sam 11 Déc 2010 - 17:30

:roll: :roll: :roll:
Revenir en haut Aller en bas
http://bamby2.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: http://lecoledelahonteetdelapeur.centerblog.net/   

Revenir en haut Aller en bas
 
http://lecoledelahonteetdelapeur.centerblog.net/
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» http://pickooney.centerblog.net/
» http://nounoubricabrac.centerblog.net/
» http://imagesfolies62.centerblog.net/
» http://pussycatdreams.centerblog.net/
» http://gitan29.centerblog.net/

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA PETITE MAISON TRANQUILLE  :: images , liens , centerblog ! :: (inventions)images.fleur! :: gifs , images , divers ! :: fleur,du monde,images!-
Sauter vers: